Orange : pas assez partageur sur son réseau fibre, l’Autorité de la concurrence saisie

 

L’Association des Opérateurs Télécom Alternatifs vient de saisir l’autorité de la concurrence au sujet d’Orange. L’opérateur historique ne permet pas aux petits opérateurs de louer son réseau fibre, ce qui est jugé comme une pratique anticoncurrentielle.

Logo Orange

Pour rallier les professionnels avec un accès à internet, il existe plusieurs petits opérateurs qui, plutôt que d’installer leurs propres infrastructures, vont louer chez Orange ou SFR leur réseau. Ils peuvent également acheter à prix de gros de la voix ou de la data pour la revendre à leurs clients ensuite.

Le problème est que bien souvent, leur offre se contente de l’ADSL. Orange refusant de leur donner accès à son réseau fibré. C’est pour cela que le lobby de ces petits opérateurs, l’Association des Opérateurs Télécom Alternatifs (AOTA), a décidé de saisir l’Autorité de la concurrence pour faire bouger les choses.

Un accès obligatoire à l’ADSL, mais pas à la fibre

Aujourd’hui, seulement 23 % des TPE-PME françaises ont accès à la fibre, selon une étude publiée par Covage. Orange est le fournisseur en fibre de 70 % des entreprises.

Le réseau fibre d’Orange est l’un des plus avancés et des plus larges de France, ces petits opérateurs aimeraient donc avoir accès à celui-ci également, en plus de l’ADSL. En effet, les « gros » ont l’obligation de proposer à ces « petits poucets » de louer leur réseau ADSL, mais pas celui de la fibre optique comme le rapporte Les Echos.

Or l’ADSL commence à être de plus en plus limité en termes de performances pour numériser une entreprise. Mais c’est au bon vouloir des opérateurs de proposer un accès à leur fibre et Orange est catégorique et refuse cette pratique. Avec un réseau qui a coûté des milliards à mettre en place, il est compréhensible que l’opérateur historique préfère garder son joujou exclusif le plus longtemps possible.

Mais l’AOTA, qui a déjà fait parler de lui en début d’année en demandant à Orange de se scinder en deux, veut défendre ses intérêts et veut pérenniser ses membres dans ce milieu. Cela passe par un accès à la fibre à grande échelle, chose que seul Orange peut offrir.

Il faudra voir ce que cette action menée par l’AOTA donnera au final, mais nous sommes peut-être face à une petite révolution dans le monde des opérateurs télécoms pour entreprises.

Les derniers articles

  • Comment bien choisir son téléviseur ?

    TV

    Comment bien choisir son téléviseur ?

    10 décembre 201910/12/2019 • 10:20