Listées récemment par l’EEC (Eurasian Economic Commission), trois puces Ryzen inconnues au bataillon pourraient s’intercaler dans l’actuel lineup de troisième génération d’AMD. Rien ne nous assure toutefois que ces Ryzen 9 3900, Ryzen 7 3700 et Ryzen 5 3500 finiront bien par passer de la simple mention en ligne à l’étale des revendeurs.

Crédit : Vladimir Malyutin // Unsplash

Il ne s’agit pour l’heure que de listings préliminaires, mais AMD pourrait avoir de la suite dans les idées. Une liste de processeurs dévoilée ce 26 juillet par un document de l’EEC (relayé sur Twitter par KOMACHI_ENSAKA) laisse apparaître les noms de plusieurs puces n’ayant pas encore été annoncées par les rouges. Complétées de nouveaux CPUs Ryzen Pro, les Ryzen 9 3900, Ryzen 7 3700 et Ryzen 5 3500 ainsi mentionnés pourraient éventuellement combler les brèches de l’offre actuelle d’AMD en matière de CPU… et proposer plus d’options au consommateur.

Vers une nouvelle salve de processeurs Ryzen 3 ?

Pour le moment AMD se contente de tout juste six processeurs de nouvelle génération : les Ryzen 5 3600, Ryzen 5 3600 X, Ryzen 7 3700X, Ryzen 7 3800X, Ryzen 9 3900X et enfin le Ryzen 9 3950X (attendu en septembre). Les trois puces aperçues auprès de l’EEC viendraient donc se placer en alternative « entrée de gamme » aux lignées Ryzen 5, 7 et 9 déjà disponibles, avec des spécifications un peu plus modestes, et un prix que l’on imagine moindre si ces références venaient effectivement à se concrétiser.

D’après les informations dévoilées par l’EEC, le Ryzen 9 3900 serait équipé de 12 cores et 24 threads, soit autant que l’actuel Ryzen 9 3900X, mais avec un TDP limité à 65 Watts seulement (contre 105 Watts sur le 3900X). Des fréquences plus basses sont donc à prévoir. La démarche serait semblable pour le Ryzen 7 3700, qui reprendrait les 8 cores et 16 threads du Ryzen 7 3700X, mais avec des fréquences moins élevées.

Le Ryzen 5 3500, lui, pourrait s’apparenter à un successeur du Ryzen 5 2500X (d’ancienne génération). Dans ce cas, il ne serait accessible qu’aux OEM (fabricants d’ordinateurs de bureau, notamment), précise Tom’s Hardware. Les spécifications du Ryzen 5 3500 sont pour l’heure totalement inconnues puisque le document de l’EEC ne détaille que sa consommation : affichée à 65 Watts. Il faudrait toutefois tabler sur 6 cores et 12 threads. Un moyen pour AMD de le mettre au niveau des autres Ryzen 5 de troisième génération.

Restent enfin les trois puces Ryzen Pro également déposées par AMD : les Ryzen 9 Pro 3900, Ryzen 7 Pro 3700 et Ryzen 5 Pro 3600. Ces dernières devraient proposer des spécifications identiques aux Ryzen 9 3900, Ryzen 7 3700 et Ryzen 5 3500, TDP compris… pour des performances très certainement similaires. Comme leurs noms l’indiquent, elles se destinent avant tout au monde de l’entreprise.