Neuralink : Elon Musk promet une mise à jour « impressionnante » de son interface cerveau-ordinateur

Skynet aime ça

 

Avec sa start-up Neuralink, Elon Musk souhaite connecter le cerveau humain aux ordinateurs. Un projet fou qui semble bien avancer. Le PDG de Tesla annonce une mise à jour "impressionnante" dès cette année.

neuralink test humains

Elon Musk annonce les premiers tests sur cerveau humain – Crédits : Neuralink

Pas de répit pour Elon Musk. Alors que Tesla multiplie les records, son PDG développe parallèlement sa start-up Neuralink. Pour celles et ceux qui n’auraient pas suivi, Elon Musk ambitionne de connecter le cerveau humain aux ordinateurs.

Le dispositif a principalement vocation à « compenser des sections entières du cerveau, perdues en raison d’un accident vasculaire cérébral, d’un accident ou d’une maladie congénitale ». Visiblement son projet avance bien puisqu’il a annoncé sur Twitter (tiens donc) qu’une mise à jour « impressionnante » débarquerait cette année.

Premiers tests sur le cerveau humain

Habitué de l’oiseau bleu, Elon Musk s’est invité sur le thread d’un certain @DOfAquarius qui s’exprimait au sujet de Neuralink. Après avoir détaillé le fonctionnement de sa technologie et « l’impact profond des interfaces neuronales […] largement sous-estimées », le PDG de Tesla a annoncé que « Neuralink pourrait être installé sur l’Homme dès cette année ».

Celles et ceux qui suivent le projet ne seront pas surpris. En juillet 2019, Elon Musk déclarait que le dispositif était prêt pour être testé sur l’Homme. Il ajoutait que Neuralink avait déjà fonctionné sur un singe : il avait réussi à contrôler un ordinateur avec son cerveau.

Encore du chemin à parcourir

Si l’arrivée des premiers tests sur le cerveau humain est encourageante, la route est longue jusqu’à la démocratisation de Neuralink. L’objectif est de faciliter la mise en place des implants en utilisant un robot qui fait une incision de 2 à 8 millimètres avant de refermer sans point de suture, le tout sans douleur pour le patient. Elon Musk reconnaît lui-même qu’il reste du chemin à parcourir. Dans un autre tweet, il déclare :

Tout d’abord, nous devons le rendre extrêmement sûr et facile à utiliser, puis déterminer sa plus grande utilité par rapport au risque potentiel. Du travail initial, à la production en volume, à l’implantation, la route est longue.

À terme, Elon Musk souhaite étendre cette technologie aux individus ne souffrant d’aucun handicap. Neuralink permettrait alors de booster les capacités du cerveau pour « penser plus vite ». Fascinant et effrayant à la fois.

Les derniers articles

  • Comment changer son forfait Netflix

    Tutoriels

    Comment changer son forfait Netflix

    19 février 202019/02/2020 • 18:15