Bouygues Telecom continue sur sa lancée du dernier trimestre de 2018. L’opérateur glane de nouveaux abonnés et se retrouve encore dans une position très confortable pour ce premier trimestre 2019.

Le troisième opérateur historique français continue sa marche en avant. Plusieurs réussites commerciales lui ont permis de faire de ce premier trimestre de 2019 une réussite. Cependant il n’arrive pas à la hauteur de celle réalisée lors des trois derniers mois de 2019 sur une catégorie.

L’opérateur a donc dévoilé ses chiffres de janvier, février et mars, le nombre d’abonnés mobiles et fixes. Et l’entreprise déjoue certains pronostics.

Une augmentation contraire à l’état du marché

Le nombre de nouveaux forfaits mobile, en prenant en compte tous les opérateurs, a baissé par rapport au trimestre précédent. Malgré le ralenti général, Bouygues continue d’afficher une santé de fer. 149 000 abonnés sont arrivés contre 121 000 durant les trois derniers mois de 2018. Cette croissance peut se justifier grâce aux offres proposées par la marque ces derniers mois.

Niveau fixe, l’opérateur a bel et bien vu son nombre d’abonnés croître, mais pas autant que pour les mobiles. 94 000 nouveaux clients fibre ont fait leur apparition, soit moins qu’Orange ou Free. En tout, si on prend en compte les départs et l’arrivée des nouveaux, l’entièreté du parc fixe — Fibre, ADSL, etc. — a gagné 53 000 abonnés.

Une augmentation du nombre de souscriptions signifie aussi que la marque a aussi réalisé des chiffres plus que satisfaisants financièrement. Son chiffre d’affaires a augmenté de 13 % par rapport au premier trimestre de 2018.

Bouygues Telecom continue donc sur sa lancée de la fin d’année, en attendant l’arrivée de la 5G d’ici quelques mois.

Réseau 5G : tout ce qui va changer, quels usages et pourquoi la technologie est importante