Paiement sans contact : un nouveau plafond à 50 euros est envisagé mais reste flou

Les discussions sont en cours

 

Face au coronavirus, les banques pourraient annoncer dans les prochains jours l’augmentation du plafond de paiement sans contact par carte bancaire. Une façon d’éviter les contacts avec les terminaux et ainsi limiter la contamination.

paiement sans contact 50 euros

Le paiement sans contact pourrait passer à 50 euros.

En attendant des jours meilleurs, les Français doivent respecter une période de confinement afin de lutter contre le coronavirus. Mais ils doivent aussi subvenir à leurs besoins de première nécessité et donc se rendre dans les supermarchés et commerces alimentaires.

On le sait, le coronavirus se transmet par contact entre individus, mais il peut également survivre sur d’autres surfaces plus ou moins longtemps (de quelques heures à plusieurs jours selon les matières). Si une personne contaminée sans le savoir touche un objet avant vous, vous pouvez donc à votre tour transporter le virus.

Afin de limiter la contamination, les autorités recommandent donc d’opter pour le paiement sans contact pour régler vos courses. Problème : pour des raisons de sécurité, toutes les banques limitent le plafond de paiement à 30 euros. Au-delà de cette somme, il faut entrer son code pour valider le paiement. Or, en période de confinement, on espace nos déplacements dans les commerces alimentaires et on dépense donc plus de 30 euros.

Selon nos confrères d’Europe 1, les banques s’apprêtent donc à relever le plafond de paiement sans contact à 50 euros pour que les Français touchent moins souvent les terminaux de paiement. Contactés par nos soins, deux cadres de deux grandes banques françaises évoquent des « échos » et des « discussions » mais « rien de concret pour le moment ».

Pas pour tout de suite ?

Ne vous attendez pas à payer sans contact votre panier de 45 euros dès demain, la mise en place d’une telle mesure soulevant quelques limites. Si Europe 1 rappelle qu’en 2017, lors de l’augmentation du plafond de 20 à 30 euros, toutes les cartes bancaires ont dû être changées, cette contrainte technique n’existe plus, indiquent nos sources. À l’époque, les cartes bancaires n’étaient pas compatibles NFC. Aujourd’hui, un simple paramétrage suffit à augmenter le plafond de paiement sans contact.

Autre problématique : les terminaux de paiement. Là encore, la technique ne limite pas l’augmentation du plafond, une simple mise à jour des terminaux suffisant à les rendre compatibles. En revanche, le pourcentage de transactions sans contact dans les commerces de proximité est passé de 30 % à 80/90 % durant le confinement indique Europe 1. Pas certain que les commerçants (déjà en souffrance pour certains) acceptent de favoriser cette méthode, chaque paiement impliquant le prélèvement d’une commission par les opérateurs.

D’autant que, toujours selon Europe 1, le panier moyen des Français en hypermarché est passé de 45 à 70 euros pendant le confinement. Le paiement sans contact sera donc davantage utilisé dans les commerces alimentaires de proximité où la facture dépasse plus rarement les 50 euros.

Enfin, l’une de nos sources précise que le paiement mobile devra faire l’objet d’un réajustement distinct. Si nos cartes bancaires seront plafonnées à 50 euros, cela ne signifie pas qu’Apple Pay ou Samsung Pay se synchroniseront automatiquement sur ce plafond. Un paramétrage supplémentaire sera donc nécessaire.

Dans tous les cas de figure, nos sources précisent que l’augmentation du plafond de paiement sans contact devra s’opérer simultanément par toutes les banques ainsi que les autorités compétentes. Cela implique un passage obligatoire devant la Commission des paiements. L’une de nos sources précise que « au regard de la situation, les choses iront certainement plus vite qu’en temps normal. » Wait and see.

Les derniers articles