Uber Eats aussi veut son IA, pour vous faire commander encore plus vite

Le code de l'application a été trop bavard...

 

Des données disséminées dans le code de l'application Uber Eats laissent entendre que le service serait en train de développer une nouvelle fonctionnalité basée sur l'IA. L'objectif ? Vous aider à trouver votre bonheur plus vite parmi les plats et restaurants proposés.

L’application Uber Eats pourrait bientôt être dopée à l’IA elle aussi // Source : Mak – Unsplash

Êtes-vous prêts à discuter avec un chatbot sur Uber Eats ? C’est en tout cas ce que la plateforme aimerait vous pousser à faire. On apprend de Bloomberg, que l’application de livraison de repas travaillerait sur un chatbot basé sur l’IA générative. L’idée ? Vous de proposer des recommandations, voire vous conseiller directement, pour passer des commandes plus vite.

Ce projet, dont on connaît l’existence par le biais de données contenues dans le code de l’application Uber Eats, s’inscrit quoi qu’il en soit dans une course à l’IA observée sur les applications les plus populaires. Pour l’instant, Uber n’a toutefois pas encore confirmé vouloir ajouter de l’IA à son service de livraison. Il n’est donc pas exclu que l’intégration d’un chatbot à Uber Eats soit finalement abandonnée… même si la chose semble fort bien partie pour se concrétiser.

Uber Eats veut vous faire commander plus vite…

Comme le rapporte Bloomberg, le code de l’application Uber Eats contient notamment une formule assez évocatrice au sujet de ce projet de chatbot, indiquant que cet « assistant IA a été conçu pour vous aider à trouver des plats de restaurants pertinents et plus encore ». On apprend par ailleurs que cet assistant serait capable de demander aux utilisateurs leur budget et leurs préférences pour leur suggérer des restaurants.

Pour sa part, Dara Khosrowshahi, CEO d’Uber, avait indiqué à la télévision américaine, il y a quelques semaines, que son groupe travaillait bien sur un chatbot animé par l’IA. Sur le moment, l’intéressé n’avait toutefois pas précisé quel service d’Uber pourrait en bénéficier et ne s’était pas non plus étendu sur les capacités de ce chatbot ou sur son intégration. Le dirigeant d’Uber avait néanmoins précisé que son groupe utilisait déjà l’IA pour mettre en relation les utilisateurs avec les chauffeurs et les coursiers sur l’application Uber.

Notons que l’ajout d’un chatbot aurait du sens pour l’application Uber Eats, qui totalise à elle seule un tiers des revenus générés par Uber. Aux États-Unis, la plateforme doit notamment faire avec une concurrence qui fourbit elle aussi ses armes en la matière. Ses rivaux DoorDash et Instacart travaillent en effet tous deux sur des technologies d’IA similaires (basées notamment sur ChatGPT pour celle d’Instacart) afin de booster les commandes sur leurs plateformes respectives.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !