Windows 10 Project Reunion : Microsoft croit encore aux applications universelles

 

Windows 10 est une réussite à bien des égards, mais pas celle de l'adoption des applications modernes. Pour tenter d'améliorer la situation, Microsoft veut une nouvelle fois pousser des applications universelles avec Project Reunion.

Le Microsoft Store de Windows 10 // Source : Frandroid

Windows n’est plus vraiment au cœur des préoccupations de Microsoft. Bien sûr, le système d’exploitation est toujours très important pour la firme, mais c’est désormais sur Azure que sont braqué tous les projecteurs, et c’est bien Azure qui était au centre de toutes les annonces de la Microsoft Build 2020. Pour autant, Microsoft a tout de même dévoilé un nouveau projet pour Windows 10 : Project Reunion.

Unifier les applications pour 1 milliard d’utilisateurs

Le Microsoft Store reste aujourd’hui l’un des grands échecs de Microsoft au cours des dernières années. La boutique devait être à l’intersection de tous les appareils de l’écosystème du géant : les PC sous Windows 10, la Xbox, les Windows Phone, mais aussi Hololens. La firme n’a toutefois jamais vraiment réussi à convaincre les développeurs d’adopter cette plateforme qui connait encore aujourd’hui, 5 ans après le lancement de Windows 10, beaucoup de problèmes de stabilité, notamment pour les jeux vidéo.

Les applications universelles, le rêve de Microsoft en 2015 // Source : Microsoft

Aujourd’hui, Windows 10 est un succès et tourne sur plus d’un milliard d’appareils, mais le Microsoft Store n’a toujours pas décollé. Il faut dire que l’essentiel des applications populaires pour le système se trouve toujours sur le web : Steam ou Google Chrome, pour ne pas les nommer. Ces applications sont développées en win32 pour assurer une compatibilité avec Windows 10, mais aussi Windows 7 et Windows 8.

L’architecture actuelle de WinUI // Source : Microsoft

C’est ce problème que Microsoft souhaite aujourd’hui régler avec Project Reunion. L’objectif est d’unifier les applications modernes, développées avec les API de Windows 10 (UWP), et les applications historiques utilisant Windows API (win32).

WinUI 3 est le premier composant de Project Reunion // Source : Microsoft

Pour cela, Microsoft veut tout simplement découpler les API autrement fois proposées uniquement avec les applications UWP, afin de les rendre disponibles pour les applications win32. La firme promet que ce projet va aider les développeurs à maintenir leurs applications avec les dernières fonctions disponibles, pour les applications C++, .Net (WPF, Windows Forms ou UWP) et React Natives.

Microsoft indique que WinUI 3.0 représente la première pierre à l’édifice. Désormais, les applications win32 pourront bénéficier d’une interface utilisateur plus moderne sur Windows 10, sans devoir basculer sur UWP. Au passage, Microsoft annonce WebView 2, un nouveau composant sous Windows basé sur Chromium, marquant le basculement de cet élément vers la même base que le nouveau Microsoft Edge. Cela signifie que les applications intégrant du contenu web pourront désormais utiliser Chromium, plutôt que l’ancien moteur EdgeHTML de 2015, pour effectuer le rendu.

Difficile de savoir si ces ajouts seront suffisants pour motiver les développeurs à faire évoluer leurs applications sous Windows.

Les derniers articles