Banni de Twitch ? Vous aurez désormais plus d’informations

 

Twitch vient d'annoncer que les raisons des bannissements seront désormais plus claires.

Sur les plateformes en ligne, la question de la modération est toujours épineuse. Il est important de garder un œil sur le contenu publié pour éviter les discours incitant à la haine ou autres pamphlets de ce genre, tout en laissant tout de même une certaine liberté d’expression et de créativité. On a ainsi pu voir de nombreux créateurs de contenus se faire bannir de certains services, ou recevoir des avertissements, pour des raisons parfois floues.

Ces derniers mois, le cas Amouranth a par exemple fait couler beaucoup d’encre. La twitcheuse connue pour ses diffusions depuis son jacuzzi a été bannie de la plateforme pour avoir simulé un bruit de léchage d’oreille dans son micro, assimilé à du contenu à caractère sexuel. Toujours est-il que les raisons ne sont pas toujours très explicites et Twitch compte bien améliorer sa communication à ce sujet.

Plus d’informations en cas de ban Twitch

Sur Twitter, Twitch vient d’annoncer qu’en cas de bannissement, la plateforme fournira davantage d’informations aux utilisateurs. Ils recevront désormais une notification incluant le nom du contenu concerné et la date de la violation des conditions d’utilisation du service. Jusqu’à présent, Twitch ne précisait qu’un seul élément lorsqu’un créateur de contenu était banni : la règle enfreinte.

🛡️ As of today, enforcement notifications sent to suspended users will include the name of the content and the date of the violation to ensure they have better clarity about what content is being actioned on. pic.twitter.com/aAnrdEZoyi

— Twitch Support (@TwitchSupport) August 9, 2021

 

Plus d’informations sont donc toujours bonnes à prendre, même si certains risquent tout de même de rester dans l’incertitude. Sur des lives qui peuvent durer plusieurs heures, un simple titre risque de ne pas donner beaucoup plus d’informations quant au contenu violant les CGU de la plateforme. Un clip du moment incriminé serait beaucoup plus explicite…

Les derniers articles