La 5G annonce-t-elle la fin de l’internet fixe ? N’exagérons rien, mais la future norme de téléphonie mobile va encore nettement réduire le fossé entre les deux usages.


L’enfer, c’est le Wi-Fi des autres

Je vois d’ici vos regards circonspects : comment ça réduire le fossé ? Il y a un gouffre entre votre forfait 4G et votre connexion fixe. Jouer en ligne, télécharger des séries ou des patches 4K de 200 Go – j’exagère à peine – en 4G, vous n’êtes pas sérieux. Non, effectivement, je fais de la provoc. Mais de la provoc pas si délirante à vrai dire, car hormis ces usages spécifiques, je me rends compte personnellement que j’utilise de plus en plus ma connexion mobile, et de moins en moins ma ligne fibrée.

Pourquoi ? Parce que je suis souvent en mobilité, et mes appareils de plus en plus mobiles m’incitent à profiter encore plus de cette liberté. Et vous savez ce qu’il y a de nettement plus horrible que votre débit en 4G ? Le Wi-Fi des autres. Celui des établissements publics, celui de vos proches qui vous demandent  » tu veux pas ma clé Wi-Fi ? « . Non, je ne veux pas de ta clé Wi-Fi, parce que je travaillerai beaucoup plus vite en partage de connexion, mais c’est gentil !

La 5G va-t-elle enfin généraliser le très haut débit ?

Et parce que j’ai 100 Go de données sur mon forfait. Et que, du coup, même chez moi, je me demande parfois pourquoi je me casse la tête à tenter d’avoir du Wi-Fi correct dans toutes les pièces alors que ma connexion 4G, pour certains usages, est plus rapide. Ou pourquoi je paie un abonnement à la fibre pour voir les 5 premières minutes de ma série sur Netflix dans une qualité rappelant le Edge de 2007, ou télécharger un patch de jeu à 30 Mo par seconde. (c’est un nouveau concept : tu achètes un jeu le lundi, tu joues le mardi soir).

Donc, la 5G, si elle ne va pas remplacer tous les usages d’une connexion fixe pour les plus exigeants, pourrait bien suffire à pas mal d’utilisateurs. Je pense justement à ceux dont vous refusez le code Wi-Fi, ceux à qui s’adresse par exemple la 4G Box de Bouygues. Ceux qui n’auront probablement jamais la fibre, surtout que SFR, le chevalier blanc (et rouge) qui avait décidé de fibrer la France entière, a abandonné ses ambitions.

Box mobiles : gare aux limitations

Car en plus d’augmenter (en théorie) les débits, la 5G promet également une latence réduite qui pourrait s’avérer cruciale pour certains usages comme le cloud gaming. Encore faut-il que la 5G se déploie, à l’heure où la 4G n’est pas encore une réalité pour tout le monde. Il y a tout de même un espoir : ça ne pourra pas être pire que le déploiement de la fibre.

Encore faut-il, également, que la 5G ne souffre pas des mêmes limitations que les box 4G. Bouygues, par exemple, a officialisé la limitation de 200 Go par mois sur sa 4G Box. C’est à la fois peu et beaucoup selon les usages. Pour le  » bon père de famille  » ou  » madame Michu  » – choisissez votre cliché – ça peut paraître trop. Mais pourquoi elle ne regarderait pas non plus de séries en 4K, madame ?