Gaming, photo, rien ne résiste au nouveau champion de Sony Xperia

 

Sony entre de nouveau dans la danse des smartphones haut de gamme. Vient d’être officialisé et présenté son Xperia 1 VI, un appareil double face, aussi à l’aise en photo qu’en gaming.

Sony Xperia 1 VI // Source : Sony

Le Xperia 1 VI marque visuellement un tournant dans la stratégie mobile de Sony. Avec lui, la gamme Xperia abandonne deux caractéristiques qui faisaient sa singularité. Exit le format 21:9 et adieu la 4K ! Sony retourne sa veste et se conforme à la majorité de ses concurrents. Sa dalle Oled de 6,5 pouces est Full HD+ et au ratio 19,5:9, le même que celui d’un Galaxy S24 Ultra, pour référence. C’est selon Sony, la dalle Xperia la plus lumineuse. Elle adopte un taux de rafraîchissement progressif de 1 à 120 Hz.

Sony Xperia 1 VI // Source : Sony

Abandonner la 4K, c’est sans doute une bonne chose. Cette définition sur un smartphone n’avait que peu d’intérêt au quotidien, tout du moins pour le commun des mortels, si l’on excepte sa précision accrue pour l’édition photo/vidéo. En parallèle, la 4K était plutôt énergivore. Perdre en détail pour gagner en autonomie, c’est un pari que nous jugeons gagnant.

D’ailleurs, Sony assure que la batterie de 5000 mAh de son smartphone est capable de le maintenir en activité durant deux jours. Sa vidéo de présentation le mettant en scène dans une randonnée entre amis veut renforcer cet aspect nomade.

Un smartphone texturé

Concernant l’aspect du Xperia 1 VI, Sony parle de « design tactile ». Il a fait un effort sur les textures avec un dos en nid d’abeille et des bords striés. Nul doute que cela apportera en confort de prise en main avec un grip efficace qui plaira aux utilisateurs de boîtiers photo. Les deux faces sont couvertes par des verres Gorilla Glass : Victus à l’arrière et Victus 2 à l’avant.

Sony Xperia 1 VI // Source : Sony

Certifié IP68, le Xperia 1 VI est résistant à l’eau et à la poussière. Sur son pourtour, il accueille un capteur d’empreinte et deux boutons : un de volume placé sur le tiers haut de la tranche droite et un second nommé « Shutter button » situé bien plus bas et dédié à l’obturation en photo. Et coquetterie du Xperia 1 VI, il se pare d’une sortie jack 3,5 mm (compatible Hi-res Audio), une rareté sur des smartphones haut de gamme en 2024.

Et le mieux dans tout cela, ce sont les mensurations de l’appareil. Malgré toute la technologie qu’il embarque, il ne pèse que 192 grammes pour 8,2 mm d’épaisseur.

Le Xperia 1 VI fait évoluer son zoom optique

La photo est un élément essentiel des smarpthones et Sony n’y est jamais allé par quatre chemin. Prendre des clichés, c’est son dada et il est bien placé pour en parler avec sa gamme Alpha. En mobile, il fournit de nombreux constructeurs avec ses propres capteurs.

Sony Xperia 1 VI // Source : Sony

Son nouveau haut de gamme se doit d’être irréprochable en la matière. Aussi s’équipe-t-il en conséquence avec un capteur principal Exmor T for mobile censé produire « une qualité équivalente à un APN plein format ». Voici l’organisation des capteurs :

  • Grand-angle 48 Mpx (1/1,35” ; ƒ/1,9; PDAF ; OIS), équivalent 24-48 mm
  • Ultra grand-angle 12 Mpx (1/2,5” ; ƒ/2,2), équivalent 16 mm
  • Téléobjectif x3,5 x7,1 (1/3,5” ; ƒ/3,5), équivalent 85-170 mm
  • Selfie 12 Mpx (1/2,9” ; ƒ/2,0)

La grande nouveauté, c’est le zoom optique qui passe à x7,1 contre x5,2 sur le Xperia 1 V. Une belle évolution pour cette partie photo déjà musclée. Et si la macro vous intéresse, le Xperia 1 VI dispose d’un mode dédié sur son téléobjectif. Il est disponible jusqu’en x2 et à 4 cm de distance maximum.

Sony Xperia 1 VI // Source : Sony

À cela viennent s’ajouter différentes fonctions d’intelligence artificielle dont l’AF tracking qui détecte le squelette humain afin d’assurer une plus grande précision de la mise au point. En vidéo, il peut filmer en 4K à 120 images par seconde.

Sony profite aussi de cette nouvelle génération pour regrouper ses trois applications photo/vidéo en une seule. Un choix judicieux qui apportera plus de simplicité dans l’utilisation de ce nouveau Xperia. En espérant que le résultat ne fasse pas trop usine à gaz.

Le gaming, l’autre facette du Xperia 1 VI

Oui, aussi étonnant que cela puisse paraître, le Xperia 1 VI est taillé pour le gaming. Associé à une manette BackBone One, il pourrait être aussi bon qu’un PS Portal en Remote Play.

Sony fait le choix d’un Snapdragon 8 Gen 3, soit le SoC le plus puissant actuellement sur les smartphones Android. 12 Go de mémoire vive l’accompagnent, ainsi que 256 Go de stockage. Un port microSD permet d’étendre cet espace jusqu’à 1,5 To.

Sony Xperia 1 VI // Source : Sony

Estampillé Snapdragon Elite Gaming, il profite d’une chambre à vapeur améliorée pour gérer de longues sessions de jeu sans risque de surchauffe.

L’écran prend en charge un taux de rafraîchissement tactile de 240 Hz, ce qui signifie qu’il vérifie 240 fois par seconde s’il détecte un mouvement sur sa surface. Un bel atout pour les jeux compétitifs tels que CoD Warzone.

Une série de fonctions logicielles viennent renforcer ses capacités gaming :

  • Le FPS Optimiser améliore les performances du système en arrêtant les processus et applications non essentiels lorsque vous lancez un jeu.
  • Le Augmenteur L-γ illumine les détails des zones sombres en jeu, facilitant ainsi la détection des ennemis.
  • Un égaliseur audio permet d’intensifier manuellement certains sons
  • Quatre modes de jeu permettent de favoriser les performances ou l’autonomie
  • Un ensemble d’outils permet de personnaliser les réglages d’un stream

Le Xperia 1 VI sera disponible en juin prochain. Trois coloris seront proposés : Vert Kaki, Noir et Argent Platine. Son prix : 1399 euros. Chez Sony, c’est tout l’un, tout l’autre puisqu’à côté de ce Xperia 1 VI a aussi été présenté le Xperia 10 VI, vendu 399 euros. En 2024, le constructeur japonais couvre le très haut et le milieu de gamme et laisse donc un trou au niveau du haut de gamme.


Pour ne rater aucun bon plan, rejoignez notre nouveau channel WhatsApp Frandroid Bons Plans, garanti sans spam !