Test de l’Amazfit Balance : une montre connectée endurante, polyvalente et très complète

Montres / bracelets Connectés • 2024

L'Amazfit Balance se présente comme une montre polyvalente et très complète, tant sur le volet du sport que sur celui du lifestyle. Voici notre test de cette montre connectée endurante.

Amazfit Balance // Source : © Florent Lanne pour Frandroid
Amazfit Balance // Source : © Florent Lanne pour Frandroid
Où acheter L'
Amazfit Balance au meilleur prix ?

En bref
Amazfit Balance

9 /10
Points positifs de l'Amazfit Balance
  • L'écran de belle qualité
  • Le bon suivi sportif
  • L'intégration réussie de l'IA générative
  • L'autonomie de plus d'une semaine
  • La possibilité de passer des appels
  • L'interface intuitive
Points négatifs de l'Amazfit Balance
  • le design très plastique
  • Les cadran tiers gratuits plutôt limités
 

Proposée par le fabricant de montre connectée Amazfit, le modèle Balance s’érige en compromis idéal à la montre ultra-sportive et l’objet lifestyle. Ses fonctionnalités évoluées, notamment l’intégration de l’assistant vocal qui utilise un vrai modèle de langage d’IA générative, en font une montre polyvalente à l’utilisation. Que vaut-elle concrètement ? Nous avons essayé l’Amazfit Balance, voici notre avis complet sur cette montre connectée.

Amazfit Balance Fiche technique

Modèle Amazfit Balance
Dimensions 46 mm x 46 mm x 10,6 mm
Définition de l'écran 480 x 480 pixels
Dalle AMOLED
Mémoire interne 2,2 Go
Poids 35 g
Capteur de rythme cardiaque Oui
Analyse du sommeil Oui
Accéléromètre Oui
Capteur de lumière ambiante Oui
Indice de protection 5ATM
Fiche produit

La montre utilisée pour ce test a été prêtée par le constructeur.

Amazfit Balance Design : un aspect bien trop plastique pour une montre de cette gamme

Amazfit signe avec la Balance une montre connectée au design passe-partout, mais dont les finitions se révèlent finalement assez bas de gamme, d’autant plus compte tenu du prix de l’objet. Il faut dire que les matériaux choisis par le constructeur pour la conception du boitier, de forme ronde et dépourvu d’une éventuelle lunette, n’aident pas tant que cela : l’alliage d’aluminium et de polymère qui le composent lui confèrent un aspect très plastique. Un point qui peut étonner sur une montre de cette tranche de prix, mais qui ne déroge visiblement pas à la règle chez Amazfit. L’Amazfit Cheetah, un autre modèle que nous avions essayé, présentait déjà le même aspect plastique. Décevant.

Le design de l’Amazfit Balance // Source : © Florent Lanne pour Frandroid

Outre l’aspect plastique, deux boutons ornent la tranche latérale extérieure du boitier. Plus précisément, on retrouve un bouton-poussoir ainsi qu’une couronne digitale dotée d’un retour haptique. Avec seulement 35 g sur la balance, ce modèle propose des dimensions généreuses : 46 × 46 mm (longueur et largeur) pour 10,6 mm d’épaisseur. À titre de comparaison, la Garmin Venu 3 — une montre qui s’adresse à un public plutôt semblable à celui de l’Amazfit Balance — se pare de dimensions de 45 × 45 mm pour 12 mm d’épaisseur.

Amazfit Balance vue du dessous // Source : © Florent Lanne pour Frandroid

Étanche à 5 ATM, cette montre connectée pourra vous suivre dans des activités aquatiques peu submergées (on oublie immédiatement la plongée sous-marine ainsi que les plongeons). Le bracelet en silicone liquide fourni par défaut avec l’objet confirme d’ailleurs cette caractéristique d’étanchéité. Déjà assez confortable pour un port au quotidien sans gêne, on note qu’il est possible de le changer facilement, et ce, sans disposer d’outil spécifique. Le bracelet se retire aisément à l’aide du système intégré à corne. Si Amazfit propose des bracelets compatibles, le système ne paraît pas être propriétaire. Tout bracelet de 22 mm avec une pompe à relâchement rapide devrait pouvoir s’adapter à l’Amazfit Balance.

Amazfit Balance Écran : une dalle de bonne facture

Comme pour le boitier, l’écran est de forme ronde, composé d’une dalle Amoled (voir notre dossier sur les différentes technologies d’affichage) dont la luminosité peut tout de même atteindre 1 500 cd/m², cet écran affiche un diamètre de 1,5 pouce dans une définition de 480 × 480 pixels. En déduction, la dalle de l’Amazfit Balance est proposée en une résolution de 320 ppp (pixel par pouce). Pour comparer, reprenons l’exemple de la Garmin Venu 3 : façonnée dans des dimensions assez proches, elle dispose d’une résolution assez proche de 324 pp.

Revenons à la luminosité et aux caractéristiques annoncées par Amazfit. Bien que les valeurs inhérentes à ce paramètre soient élevées, on regrette une lisibilité parfois difficile, notamment en plein soleil. Ceci s’explique peut-être par les coloris très sombres choisis par Amazfit dans les menus de l’interface de la montre. Toujours sur le point de la luminosité, il sera possible de la régler manuellement ou d’activer le mode automatique. Ce dernier utilise un capteur de luminosité ambiante et ajuste le niveau de l’éclairage de l’écran en fonction. La graduation étendue des réglages d’intensité lumineuse fait que l’écran n’éblouit en aucun cas en basse luminosité ; je n’ai en aucun cas été gêné durant la nuit et le sommeil pendant la réalisation de ce test.

Le mode always-on de l’Amazfit Balance // Source : © Florent Lanne pour Frandroid

Un mode always-on équipe également cette Amazfit Balance. Celui-ci permet de conserver l’écran allumé, même lorsque la montre n’est pas utilisée. Le cadran s’affiche dans un thème plus minimaliste et est assombri, afin de ne pas épuiser inutilement la batterie de l’appareil. Ce mode always-on s’active et se désactive automatiquement en fonction des mouvements du poignet grâce au gyroscope intégré : lorsque l’utilisateur regarde l’écran, il lève le poignet, ce qui désactive la fonctionnalité. Lorsqu’il baisse ou tourne son poignet, le mode always-on se réactive.

Contrairement à la majorité écrasante des constructeurs de montres connectées, Amazfit ne propose que très peu de cadrans virtuels gratuits pour personnaliser l’écran de ce modèle. Dans les faits, huit designs de cadrans virtuels sont livrés d’usine avec la montre. S’il est bien évidemment possible d’en télécharger d’autres, une grande partie d’entre eux sont payants (comptez environ 2 à 3 euros l’unité).

Amazfit Balance Usage et application : très complet, intuitif et intégration de l’IA

L’Amazfit Balance fonctionne sur le système d’exploitation propriétaire du constructeur : Zepp OS 3.5. L’utilisation n’est pas déroutante, puisqu’elle reprend des codes conventionnellement employés sur les montres connectées : glisser de bas en haut permet d’afficher les notifications non lues, le sens inverse ouvre le panneau des réglages rapides. Le glissement latéral sur l’écran permet de naviguer dans les widgets, un appui bref sur la couronne digitale ouvre la liste des applications disponibles ; le bouton-poussoir permet de lancer le suivi d’une activité sportive. L’Amazfit Balance dispose d’ailleurs d’un assistant vocal « maison » ainsi que d’une intégration avec Alexa — l’assistant d’Amazon — pour les moins téméraires, ou pour ceux qui disposent déjà d’un écosystème Alexa étendu. Baptisé Zepp Flow, le fonctionnement de l’assistant IA d’Amazfit repose sur la base de l’intelligence artificielle générative.

Zepp Flow : l’IA s’invite dans l’Amazfit Balance

L’assitant vocal Zepp Flow apporte des fonctionnalités inhérentes à l’intelligence artificielle directement au poignet. Nécessitant une connexion au réseau cellulaire par le biais du smartphone, l’IA permet de demander en langage naturel à la montre d’effectuer des actions. Globalement, Zepp Flow s’en sort plutôt bien. Basé sur le modèle d’IA GPT-4 d’OpenAI — le modèle de langage qui fait tourner le très célèbre ChatGPT — Zepp Flow décode la parole et l’intention en local et n’utilise pas — d’après lui, lorsque je lui ai posé la question — l’API d’OpenAI.

Si la compréhension des mots et de l’intention est très bonne, on regrette toutefois certaines limites à son intégration dans Zepp OS. Par exemple, lors de la formulation de cette requête : « Je ne cours jamais lorsqu’il fait plus de 19 °c dehors, pourrais-je courir cet après-midi ? ». Zepp Flow comprend très bien que l’on parle de la météo et communique immédiatement la météo actuelle ainsi que les prévisions de la journée à l’endroit où nous sommes. En revanche, cela ne répond pas réellement à la question. En d’autres termes, ChatGPT dispose encore d’une longueur d’avance dans ses capacités à analyser l’intention.

L’assistant vocal Zepp Flow // Source : © Florent Lanne pour Frandroid

Autrement, Zepp Flow se montre très satisfaisant à l’utilisation quotidienne et comprend tout ce qu’on lui demande. Voici des exemples de prompts — synonyme de requêtes — qui fonctionnent  :

  • « Quelle est ma fréquence cardiaque actuelle ? » ou bien, de façon plus subtile, « À quelle vitesse bat actuellement mon cœur ? » : ces deux formulations démarrent la mesure du rythme cardiaque ;
  • « Je souhaite me réveiller à 8 h 45 demain » : Zepp Flow ajoute une alarme à 8 h 45 le lendemain matin ;
  • « Quel est mon taux d’oxygène dans le sang ? » : l’IA démarre la mesure du SpO2 ;
  • « Est-ce que j’ai couru aujourd’hui ? » : le résumé de mon activité de course du matin s’affiche sur ma montre.

En revanche, certaines demandes encore plus subtiles restent incomprises par Zepp. Par exemple :

  • « J’ai l’impression que je manque d’air » : là où je pensais que Zepp allait m’ouvrir la fonctionnalité de mesure du taux d’oxygénation sanguin (SpO2), l’IA a choisi de débuter une séance de relaxation.
  • « Est-ce que je pourrai courir demain en extérieur ? » : Zepp Flow me rabâche certes les prévisions météo du lendemain, mais ne m’indique pas explicitement si les conditions seront favorables ou non.

L’application compagnon d’Amazfit : Zepp

L’Amazfit Balance fonctionne de concert avec son application compagnon baptisée Zepp. Celle-ci permet d’accéder à tous les réglages de personnalisation (choix des widgets, style d’affichage) que de fonctionnement du système (ajout d’un code de verrouillage, activation des alertes de rythme cardiaque) de la montre. Très complète, l’application Zepp ne se cantonne pas à piloter la montre : c’est depuis son interface que l’on pourra consulter les différentes statistiques et l’ensemble des enregistrements effectués (suivi des activités sportives ou analyse du sommeil, par exemple).

Application compagnon de l’Amazfit Balance // Source : © Florent Lanne pour Frandroid

L’un des gros points positifs de cette Amazfit Balance réside en la possibilité d’y ajouter de nouvelles applications pour répondre à certains besoins spécifiques. Comme pour télécharger les cadrans virtuels, la sélection et l’installation d’une application sur la montre s’effectue depuis l’app compagnon sur le smartphone (Zepp). Cet App Store propriétaire comprend un grand nombre d’applications gratuites pour un vaste panel d’utilisations possibles : productivité, mode de vie, santé, exercices et programmes sportifs, mini jeux, etc.

Amazfit Balance Des fonctions complètes pour le sport et le bien-être

L’Amazfit Balance intègre de nombreuses fonctionnalités inhérentes à la santé. Si elle permet de compter le nombre de pas par jour grâce à son podomètre, elle dispose également de multiples capteurs, dont un cardiofréquencemètre optique, un capteur de taux d’oxygénation sanguin (SpO2) et un capteur de température corporelle par contact.

Forte de ses 156 modes sportifs, la grande majorité des activités physiques sont reconnues par ce modèle de montre. Durant le suivi d’une sortie, la montre affiche différentes informations liées à l’activité en cours. Par exemple, les cyclistes pourront consulter la vitesse en temps réel, la distance parcourue depuis le début de l’activité ainsi que la durée et le rythme cardiaque. Les coureurs pourront voir leur allure en temps réel, leur fréquence cardiaque, la distance effectuée et le temps de course total écoulé.

Amazfit Balance en sortie course à pied // Source : © Florent Lanne pour Frandroid

Lors de la séance de sport, la montre affiche d’ailleurs la zone d’effort cardio dans laquelle se trouve actuellement le sportif. De ce fait, cette montre intègre une estimation du VO2Max. Dans le même registre du suivi de la fréquence cardiaque, il est possible de configurer une alerte en cas de rythme de pulsations trop faible ou trop élevé au repos.

Test de la fiabilité du capteur de fréquence cardiaque

Nous avons voulu vérifier la fiabilité du capteur de fréquence cardiaque intégré à l’Amazfit Balance. Pour cela, nous avons comparé les données issues d’un même entraînement entre les mesures de fréquence cardiaque de la montre et celles d’une ceinture cardio Garmin HRM Pro Plus.

Test de la fiabilité du capteur de fréquence cardiaque de l’Amazfit Balance // Source : © Florent Lanne pour Frandroid

Le résultat est sans équivoque : sur une sortie d’une durée d’une heure, l’écart moyen après 10 minutes est à peine de 0,21 % entre nos deux appareils. La courbe tracée révèle toutefois une légère latence par rapport à la mesure de la ceinture de référence, mais c’est souvent le cas sur les mesures de fréquence cardiaque au poignet.

Test de la précision du GPS intégré

Dans le registre des tests, nous avons également souhaité vérifier la précision du GPS bi-bande intégré dans l’Amazfit Balance. Pour cela, nous comparons le tracé d’une sortie à vélo enregistré par la montre à celui enregistré par un smartphone Google Pixel 7.

GPS de l'Amazfit Balance
GPS d'un Google Pixel 7

Comme le montre la comparaison du tracé GPS, les deux appareils indiquent un trajet très proche. Ceci démontre une très bonne précision du GPS intégré de la montre connectée Amazfit Balance.

En outre, si toutes les données enregistrées par l’Amazfit Balance sont consultables dans l’application smartphone Zepp, il est possible de les exporter vers d’autres applications. Par exemple, l’utilisateur peut connecter son compte Strava à l’app Zepp afin d’importer automatiquement dans Strava tous ses entraînements réalisés avec l’Amazfit Balance.

Amazfit Balance Autonomie : une montre endurante

Amazfit indique que son modèle Balance est doté d’une batterie d’une capacité de 475 mAh. Le constructeur indique différentes autonomies en fonction du scénario d’utilisation de la montre (en d’autres termes, ceci revient à l’utilisation intensive ou plus modérée). Amazfit précise que la batterie peut tenir sans recharge entre deux cycles jusqu’à sept jours en usage intensif et jusqu’à 14 jours en utilisation typique.

Amazfit Balance volet des paramètres rapides // Source : © Florent Lanne pour Frandroid

Nous avons souhaité vérifier l’autonomie réelle de l’Amazfit Balance. Pour cela, nous avons activé tous les paramètres de la montre : les mesures de la fréquence cardiaque et du taux d’oxygène dans le sang en continu, le mode always-on activé, le GPS activé et la luminosité en mode automatique. Durant le test, trois sorties sportives ont été effectuées avec le suivi activé à chaque fois sur la montre.

Chargée à 100 %, l’Amazfit Balance a tenu sept jours avant d’atteindre le seuil d’extinction de 0 % de batterie.

La montre se recharge ensuite sur son socle de recharge qui se branche sur un port USB-A. Le chargeur n’est pas imposant et se montre facilement transportable puisqu’il se glisse aisément dans un petit compartiment d’une sacoche.

Amazfit Balance Appel et communication : connectivité complète

Dotée du Bluetooth 5.0, d’une puce GPS bi-bande et équipée d’une puce Wi-Fi 2,4 GHz, cette montre connectée ne permet toutefois aucune possibilité d’ajouter d’une connectivité e-SIM. Capable de recevoir des appels grâce à sa connexion au smartphone en Bluetooth, le volume sonore qui se dégage au poignet est correct, du moins dans un environnement peu bruyant.

On note d’ailleurs la présence du NFC qui permet l’utilisation de Zepp Pay, l’opérateur de paiement sans contact d’Amazfit. Zepp Pay supporte nativement les cartes bancaires du réseau Mastercard. Pour les possesseurs d’une carte VISA ou d’un compte non supporté par Zepp Pay, la marque recommande de recourir à l’opérateur tiers Curve, permettant de satisfaire un plus grand nombre d’utilisateurs.

Amazfit Balance Prix et disponibilité de l’Amazfit Balance

L’Amazfit Balance est disponible dès à présent à partir de 249,90 euros. Elle se décline en quatre coloris, dont les principales différences résident au niveau du bracelet.

Où acheter L'
Amazfit Balance au meilleur prix ?

Notre avis sur L' Amazfit Balance

Design
4
Malgré de belles dimensions et un bracelet confortable, l'Amazfit Balance peine à convaincre par ses matériaux de conception. Le boitier, d'une finition très plastique, n'est pas digne d'une montre de cette gamme de prix. En revanche, le bracelet d'origine facilement interchangeable redore le blason de cette montre connectée.
Écran / affichage
8
Dotée d'une dalle AMOLED lumineuse, d'un capteur de luminosité automatique et d'un mode always-on, c'est notamment la résolution de cet écran qui en met plein les yeux. On regrette néanmoins le cruel manque de choix dans les cadrans virtuels gratuits pour personnaliser l'apparence de l'Amazfit Balance.
Logiciel
10
L'Amazfit Balance se dévoile très complète sur le plan logiciel. Dotée d'un grand nombre d'applications en natif ainsi que d'un App Store (propriétaire) permettant d'ajouter des apps complémentaires, on aime surtout l'intégration plutôt poussée du modèle d'IA GPT-4 dans le système d'exploitation. L'ensemble est intuitif, fluide et surtout agréable à utiliser.
Sport et santé
9
Ce modèle de montre connecté se veut polyvalent, mais ne fait en aucun cas l'impasse sur l'aspect du sport et de la santé. Bardée des capteurs essentiels au suivi de l'activité physique, les mesures qui ressortent de cette montre sont très précises : qu'elles soient liées au suivi de la fréquence cardiaque ou au suivi de la position grâce à la puce GPS intégrée.
Autonomie
9
Notre test révèle une autonomie cohérente avec les mesures avancées par le constructeur. Avec sept jours d'autonomie en utilisation assez intensive, l'Amazfit Balance se hisse au rang des montres endurantes. Ce constat tient notamment compte de ses nombreuses fonctionnalités et des caractéristiques de son système d'exploitation qui autorise l'ajout d'applications tierces.
Note finale du test
9 /10
L'Amazfit Balance est une bonne montre connectée polyvalente qui saura combler l'utilisateur souhaitant suivre autant sa santé au quotidien que de disposer d'utilitaires logiciels au poignet. Si notre test révèle de très bonnes capacités en regard du suivi de la fréquence cardiaque et de l'intégration de l'intelligence artificielle générative, nous sommes néanmoins déçus par le design de cette montre. Avec une meilleure finition du boitier, cette montre connectée aurait sans doute marqué un sans-faute au niveau de notre notation.

Il reste que l'Amazfit Balance est un très bon choix pour une utilisation au quotidien, à l'unique condition de ne pas faire un point d'honneur sur les finitions de l'objet.

Points positifs de l'Amazfit Balance

  • L'écran de belle qualité

  • Le bon suivi sportif

  • L'intégration réussie de l'IA générative

  • L'autonomie de plus d'une semaine

  • La possibilité de passer des appels

  • L'interface intuitive

Points négatifs de l'Amazfit Balance

  • le design très plastique

  • Les cadran tiers gratuits plutôt limités

Les derniers articles