Amazon Echo 4e génération : une vraie montée en puissance du son, mais pas encore au top

 

Lancé fin 2020, l’Echo 4e génération d’Amazon est venu changer les codes de l’enceinte intelligente de la marque. Un design plus rond, une puissance sonore plus précise et large : un cocktail réussi selon DxOMark qui l’a soumis à ses tests audio.

On ne compte plus les déclinaisons de produits labellisés Echo chez Amazon. Plus, Dot, Studio, Show… il est facile de s’y perdre. Encore plus quand, tout en gardant le même nom, l’appareil change de forme. C’est le cas de l’Amazon Echo qui est apparu en octobre 2020 totalement relooké pour sa quatrième déclinaison.

Une volonté de modernité, mais aussi de le doter de plus de puissance fonctionnelle et sonore. Et le pari est plutôt réussi, selon DxoMark. Le laboratoire français spécialisé dans l’analyse des smartphones et enceintes sans fil l’a soumis à ses tests et révèle, ce mercredi, le résultat de l’enceinte intelligente. Celle-ci se place entre ses deux concurrents directs, le Google Nest Audio et le HomePod mini d’Apple.

Un design plus arrondi pour un meilleur son

Le design plus sphérique conçu à partir de matériaux recyclés avait été présenté aussi comme un atout pour améliorer la qualité du son. Les Amazon Echo avaient surtout été jusque-là les meilleurs alliés pour la maison connectée facilitée avec Alexa plutôt que des enceintes pour audiophiles.

Durant ses tests, DxOMark a confirmé la montée en puissance sonore de la petite boule lumineuse par rapport à la génération précédente. De quoi la positionner même au-dessus de l’Echo Plus en matière de qualité audio. « Le design est destiné à améliorer les propriétés acoustiques et à le rendre plus polyvalent avec ses deux tweeters de 20 mm, mais aussi à apporter plus de basses grâce au woofer plus large »,n reconnaît DxoMark.

Le résultat des tests de l'enceinte Amazon Echo 2020

Le résultat des tests de l’enceinte Amazon Echo 2020 // Source : DxoMark

Et la note est à la hauteur du changement. Avec un score de 109, l’Echo 2020 fait un peu moins bien que le Nest Audio (112), mais nettement mieux que le HomePod mini (98). Il faut dire que celui-ci, malgré sa belle qualité sonore, est nettement plus petit en gabarit et équipement audio. C’est cependant toujours loin de la note de 147 de l’enceinte Harman Kardon Citation 200, mais qui est vendue plus de trois fois plus cher (299 euros contre 89 euros).

Un son un peu trouble à faible volume

« L’Amazon Echo offre une performance audio décente dans l’ensemble avec une assez bonne présence des basses et une grande plage sonore, compte tenu de la taille de l’enceinte », note DxOMark qui s’est spécialisé dans le test audio des enceintes depuis quelques mois. « Alors que la proéminence des fréquences moyennes basses (médiums) permet un rendu de distance réaliste dans la plupart des cas d’utilisation ainsi qu’un punch puissant, elle affecte également les basses et se traduit par un son légèrement trouble qui altère l’attaque des instruments aigus et la distance à des volumes faibles », note cependant le laboratoire.

Classement des enceintes sans fil à moins de 200 euros

Classement des enceintes sans fil à moins de 200 euros // Source : DxOMark

À faible volume, le bruit devient perceptible, bien que le contenu dynamique soit intelligible, ajoute DxoMark. L’Amazon Echo 4e génération est une très bonne enceinte pour la maison et pour se détendre, profiter d’un film, utiliser l’assistant vocal Alexa. Mais, en matière de performances audio pures, il n’excelle pas dans les cas d’usage testés en laboratoire. En résumé, une bonne enceinte intelligente, mais pas optimale pour l’expérience sonore.

Vous avez toujours rêvé d’avoir un assistant personnel, qu’il s’appelle Alexa, Google Assistant ou Siri ? Grâce aux enceintes connectées, comme les Amazon Echo ou les Google Home, c’est désormais possible, et ce, quel que soit…
Lire la suite

Les derniers articles