Oubliez CB et smartphone, votre main suffit pour payer avec Amazon One

 

Jusque-là testé dans les boutiques Amazon Go, le système de paiement biométrique Amazon One entame sa première phase de déploiement dans un magasin de distribution alimentaire. Payer avec la paume de sa main est désormais possible.

Amazon One

À le lire ou à l’entendre, cela pourrait paraître totalement futuriste. Et pourtant, le dispositif de paiement biométrique d’Amazon arrive bel et bien auprès du grand public. Amazon One, de son nom, est un système qui permet de payer ses achats avec la simple paume de sa main. Ici, plus besoin de sortir sa carte bancaire ou son smartphone pour régler une note.

Jusqu’ici, la firme de Seattle testait son système dans les boutiques Amazon Go, uniquement dans sa ville natale. Sept mois après cette phase d’essai, le groupe américain semble visiblement prêt à le déployer à une plus large échelle, mais aussi et surtout à le mettre à disposition de « sociétés tierces ».

Une analyse profonde

Le premier candidat à profiter de cette technologie se nomme Whole Foods Market, une entreprise de distribution alimentaire de produits biologiques rachetée par Amazon en juin 2017. L’une de ses enseignes basées à Seattle prend désormais en charge Amazon One, bientôt rejointe par sept autres magasins de la marque toujours situés dans la région.

Amazon One scan la paume de votre main

Amazon One scan la paume de votre main // Source : Amazon

Pour en profiter, les clients doivent préalablement scanner et enregistrer la paume de leur main dans l’un des magasins Whole Foods Market qui le permet. La technologie d’Amazon analyse alors les moindres détails de votre paume (ligne, sillons, trajets veineux) et vous crée une identité biométrique à laquelle est associée votre carte de crédit — et même votre compte Amazon Prime, si vous le souhaitez.

Les mains ayant des caractéristiques uniques à chaque individu, il vous sera alors possible de payer vos courses de manière sécurisée. Mais une inlassable question revient forcément sur la table : celle des données. En plus d’être potentiellement en possession de votre adresse, identité ou adresse email, Amazon possède ici vos données biométriques.

Qui de la protection de ses données biométriques ?

À l’époque interrogée par Recode, la société affirmait cependant qu’elle ne récupérerait aucune donnée, puisque Amazon One ne nécessite pas de créer un compte Amazon au préalable. En revanche, les clients qui voudraient associer leur compte Amazon Prime à la paume de leur main verraient forcément leurs données être reliées à leur identité biométrique scannée.

Comme le rappelle The Verge, Amazon stocke ce type de data directement sur le cloud, qui n’est pas à l’abri de fuites, failles ou attaques informatiques. À chacun d’en prendre conscience.

Pour rappel, les technologies relatives à la reconnaissance des mains n’a rien de nouveau, et date même de plusieurs années avec le LG G8 ThinQ par exemple. La rédaction avait alors testé son dispositif au MWC 2019, sans pour autant être totalement convaincu : il fallait en effet s’y reprendre à plusieurs fois pour que le système comprenne vos intentions.

On peut donc légitimement se demander si le système d’Amazon a les épaules techniques et technologiques pour parfaitement fonctionner. Même si depuis, de l’eau a bien coulé sous les ponts

Ecobee, fabricant de thermostats connectés, refuse de se plier aux exigences d’Amazon. Un témoigne qui met en évidence ce que subissent des centaines, et certainement des milliers, de partenaires d’Amazon.
Lire la suite

Les derniers articles