Avec ce nouveau Ryzen 9, AMD préparerait le coup de grâce contre Intel sur laptop

Un Ryzen 9 4900U pour compléter par le haut la nouvelle gamme Ryzen mobile ?

 

AMD présentait dans le détail, en mars, une gamme entièrement renouvelée de processeurs pour ordinateurs portables et ultraportables : les Ryzen 4000 « U », de génération Renoir. Cette dernière pourrait prochainement accueillir une nouvelle puce haut de gamme taillée pour concurrencer les Core i7-10710U et i7-1065G7 d'Intel.

AMD s’apprêterait à lever le voile sur un nouveau processeur haut de gamme à basse consommation.

Intel n’a qu’à bien se tenir, son rival AMD pourrait muscler encore un peu plus son jeu sur le terrain des processeurs mobiles, à basse consommation. Après avoir présenté en mars une toute nouvelle lignée de SoC pour PC portables : les Ryzen 4000 « U » de génération Renoir (les premiers à compter sur l’architecture ZEN 2 et la gravure en 7 nm sur laptop), voilà que le groupe préparerait en silence un nouveau processeur haut de gamme taillé pour clouer le bec à Intel et ses Core i7-10710U (Comet Lake, gravés en 14 nm) et i7-1065G7 (Ice Lake, gravés en 10 nm). Cette puce, le Ryzen 9 4900U, compléterait ainsi par le haut la gamme actuelle limitée au Ryzen 7 4800U.

8 cœurs, 16 threads et des fréquences plus élevées ?

Repéré par @TUM_APISAK sur UserBenchmark, ce Ryzen 9 4900U reprendrait le gros des spécificités de son petit frère le Ryzen 7 4800U. On retrouverait ainsi 8 cœurs et 16 threads, 8 Mo de cache L3 (pour 12 Mo au total) et 8 cœurs graphiques Vega cadencés à 1750 MHz pour la partie iGPU. Les fréquences de ce nouveau processeur seraient toutefois poussées vers le haut, avec 1,80 GHz de base et potentiellement 4,30 GHz (ou plus) en boost.

En se positionnant sur une fréquence de 4,30 GHz en boost, le Ryzen 9 4900U atteindrait la même vitesse de pointe que le Ryzen 9 4900HS, l’actuel fleuron mobile d’AMD destiné aux PC portables gamers. Ce dernier profite néanmoins d’une fréquence de base nettement plus élevée (3,0 GHz) et d’un TDP de 35 W, contre 15 W pressentis pour le 4900U (qui pourrait toutefois être configuré entre 10 et 25 W, rappelle Tom’s Hardware).

Difficile pour l’instant de savoir ce que le Ryzen 9 4900U serait capable de faire en termes de performances, les indices dévoilés sur UserBenchmark étant tronqués par le fait que la puce testée reste pour l’heure un échantillon non définitif. Ce nouveau processeur ne profite par ailleurs pas encore des dernières optimisations logicielles nécessaires à la pleine exploitation de ses capacités. Sur l’outil de Benchmark, le Ryzen 9 4900U est ainsi dépassé par le Ryzen 7 4800U. Une anomalie qui nous confirme que ces chiffres sont loin d’être définitifs.

S’il faudra se montrer patient avant d’avoir un aperçu de ses performances finales, il est fort possible que le Ryzen 9 4900U soit, dans les faits, capable de battre les Core i7-10710U et i7-1065G7 d’Intel, qui ne disposent respectivement que de huit et quatre cœurs… et qui sont d’ores et déjà égalés dans bien des cas par le Ryzen 7 4800U.

Les derniers articles