FidelityFX SR : la réponse d’AMD au DLSS pourrait arriver au printemps

AMD sera-t-il au niveau de Nvidia sur le suréchantillonnage ?

 

À l'occasion du lancement de ses Radeon RX 6000, AMD évoquait le déploiement ultérieur d'une technologie de suréchantillonnage conçue pour rivaliser avec le DLSS de Nvidia. On apprend cette semaine qu'elle pourrait arriver au printemps.

AMD pourrait déployer un peu plus rapidement que prévu sa technologie de Super Sampling FidelityFX

AMD pourrait déployer un peu plus rapidement que prévu sa technologie de Super Sampling FidelityFX // Source : AMD

C’était l’une des promesses d’AMD durant la présentation en novembre de ses Radeon RX 6000 : proposer aux joueurs une alternative de son cru au DLSS de Nvidia. Basée elle aussi sur le Super Sampling et alimentée à l’IA comme sa concurrente, la technologie « Super Resolution » (nom potentiellement provisoire) intégrée à la suite FidelityFX, n’était pas prête pour le lancement des dernières cartes graphiques des rouges.

D’après le site hongrois Proharver, AMD aurait néanmoins fait suffisamment de progrès sur la mise au point de cette technologie pour commencer à préparer son déploiement. La firme aurait ainsi pour objectif de la proposer à l’occasion d’une grosse mise à jour des pilotes Radeon prévue au printemps. En d’autres termes, nous pourrions commencer à tâter du FidelityFX Super Sampling (FFSS) dès le mois de mars.

Une technologie propulsée par Microsoft DirectML ?

Cette mise à jour printanière serait aussi l’occasion pour AMD de mettre à jour pour une autre de ses technologies : Radeon Boost. Cette dernière a également pour objectif d’améliorer les performances en jeu, mais n’est pas aussi perfectionnée techniquement que le FFSS. Pas de Machine Learning ou d’algorithmes ici : pour augmenter le framerate, AMD se contente en effet de modifier de manière dynamique la définition utilisée en cours de partie. Lors des scènes les plus nerveuses, la définition est donc diminuée ponctuellement afin d’améliorer la fluidité. Une solution efficace pour certains titres, mais qui a pour inconvénient de causer des performances irrégulières.

À l’image du DLSS, le FFSS est nettement plus ambitieux. Comme l’explique VideoCardz, deux solutions étaient étudiées par AMD : le développement d’une technologie entièrement propriétaire qui nécessite la collaboration des studios de jeux vidéo ou l’adoption au moins partielle de la technologie DirectML de Microsoft, qui existe déjà. Si AMD semble plutôt s’orienter vers la première solution, il faudra patienter encore quelques semaines pour en savoir plus… et découvrir si le DirectML perfuse ou non le FFSS d’AMD. Quoi qu’il en soit, AMD aura besoin d’une solution efficace pour booster les performances actuellement timides de ses GPU en ray tracing.

Nvidia lance la version 2.0 de son DLSS, l’occasion parfaite de revenir sur tous les bénéfices de l’intelligence artificielle dans le jeu vidéo.
Lire la suite

Les derniers articles