L’Ukraine demande à Apple de stopper ses ventes en Russie, Tim Cook promet de l’aide humanitaire

 

L'Ukraine encourage Apple à stopper son activité en Russie. L'objectif est de prendre de nouvelles actions qui peuvent s'ajouter aux sanctions économiques imposées par les pays occidentaux. 

Ukraine Apple

C’est un développement supplémentaire, plus inattendu de la guerre entre l’Ukraine et la Russie. Après l’aide demandée à Elon Musk, Mykhailo Fedorov, en charge du numérique pour le gouvernement ukrainien, a demandé à Apple de stopper ses ventes de produits en Russie mais aussi d’arrêter ses services dont celui de l’App Store.

Une lettre adressée à Tim Cook

Mykhailo Fedorov a formulé cette demande dans une lettre adressée au directeur général d’Apple, Tim Cook, qu’il a publiée sur Twitter. Selon lui, Apple devrait soutenir les sanctions américaines imposées à la Russie à la suite de l’invasion de l’Ukraine par ce pays.

I’ve contacted @tim_cook, Apple's CEO, to block the Apple Store for citizens of the Russian Federation, and to support the package of US government sanctions! If you agree to have the president-killer, then you will have to be satisfied with the only available site Russia 24. pic.twitter.com/b5dm78g2vS

— Mykhailo Fedorov (@FedorovMykhailo) February 25, 2022

Apple n’a pas d’Apple Store physique en Russie, néanmoins le fabricant américain vend ses produits via une boutique en ligne. Elle vend également des logiciels et des services localement et exploite une version russe de l’App Store.

Néanmoins, il est peu probable qu’Apple stoppe son activité en Russie. L’entreprise américaine collabore déjà avec le gouvernement russe : Apple a ajouté en 2021 une fonction qui permet de mettre en évidence les applications développées en Russie pour les utilisateurs de ses appareils. En effet, la législation russe impose aux constructeurs de smartphones de proposer des apps locales à leurs utilisateurs.

Par le passé, la Russie a déjà menacé Apple et plusieurs grands noms de la tech américaines d’importantes amendes au cas où ils continueraient d’héberger et de proposer des informations considérées comme illégales.

I am deeply concerned with the situation in Ukraine. We’re doing all we can for our teams there and will be supporting local humanitarian efforts. I am thinking of the people who are right now in harm’s way and joining all those calling for peace.

— Tim Cook (@tim_cook) February 25, 2022

Pour le moment, Apple n’a pas accédé aux demandes de l’Ukraine, néanmoins Tim Cook a écrit un tweet pour apporter son soutien à l’Ukraine.

Je suis profondément préoccupé par la situation en Ukraine. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour nos équipes sur place et nous soutiendrons les efforts humanitaires locaux. Je pense aux personnes qui sont actuellement en danger et je me joins à tous ceux qui appellent à la paix.

L’Ukraine continue de mettre la pression sur la Russie, ils ont également interpelé Rakuten ou encore PayPal pour les encourager à stopper leurs services en Russie. De telles actions peuvent s’ajouter aux sanctions économiques imposées par les pays occidentaux.

We are constantly working on development of aggressor’s isolation! I’ve contacted the CEO of Rakuten (@Viber) and @PayPal on blocking their services in russia. Youth and thinking russians, you better wake up! pic.twitter.com/HUxlbhue6r

— Mykhailo Fedorov (@FedorovMykhailo) February 27, 2022


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles