Pourquoi Apple ne réparera plus les iPhones signalés disparus

Une mesure de sécurité supplémentaire

 

Apple et ses réparateurs agréés ne prendront plus en charge les appareils ayant été signalés disparus. Cette mesure préventive vise à éviter toute réparation sur des produits potentiellement volés.

pexels-tyler-lastovich-719399
Un iPhone ouvert dont on peut notamment apercevoir la batterie // Source : Tyler Lastovich/Pexels

Ça peut paraître abrupte, mais c’est en fait une bonne chose. Apple ne réparera plus les iPhone ayant été signalés disparus. Cette mesure, qui renforce des règles existant déjà chez Apple et ses réparateurs agréés, vise à réduire les risques qu’un téléphone volé ne soit remis en état de marche pour une autre personne que son propriétaire légitime.

Dans le détail, MacRumors rapporte que cette nouveauté concerne les iPhone dont le numéro de série a été inscrit sur le registre des appareils disparus auprès de la GSMA. Établi au niveau mondial, ce listing permet aux propriétaires de signaler que leur smartphone a été perdu, volé, ou qu’il a été visé par une fraude. Un signalement qui peut, le cas échéant, être directement fait par les forces de l’ordre.

Apple ne veut pas aider les voleurs par mégarde

Apple exige donc désormais que ses techniciens refusent automatiquement de prendre en charge un iPhone disposant d’un numéro de série signalé. Il faut dire que cette information apparaît déjà dans les systèmes MobileGenius ou GSX utilisés par les réparateurs de la marque et ceux des centres agréés.

Comme le souligne The Verge, qui relaye l’information, cette mesure s’ajoute au règlement d’Apple qui interdisait déjà aux techniciens de retirer le verrouillage d’activation d’un appareil si le client n’était pas en mesure de fournir une preuve d’achat. Dans la même idée, Apple refusait également toute intervention sur les appareils ayant été bloqués par le biais de la fonction « Marquer comme perdu » de l’application Localiser.

En refusant aussi les réparations sur les appareils inscrits au registre de la GSMA, Apple souhaite ainsi renforcer un peu plus encore le protocole de ses services et des techniciens partenaires. Il s’agit là d’une mesure de protection supplémentaire pour les clients… et d’une mauvaise nouvelle de plus pour les utilisateurs les moins scrupuleux.

Sollicité à la fois par The Verge et MacRumors, Apple n’a pas encore donné de commentaire sur cette mesure additionnelle.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles