Apple Vision Pro : les 7 fonctions à ajouter de toute urgence selon nous

 

Nous avons commencé à tester l'Apple Vision Pro. En attendant de dresser un bilan clair des forces et des faiblesses du produit, plusieurs manques évidents de visionOS 1.0 sautent aux yeux. Les voici.

Apple Vision Pro // Source : Chlo̩ Pertuis РFrandroid

La presse est unanime, et c’est une évidence, l’Apple Vision Pro est un produit de première génération. Seulement disponible aux États-Unis et tournant sous visionOS 1, le casque a beaucoup de lacunes. Après Numerama, nous avons pu commencer notre propre de test du Vision Pro. En attendant notre avis complet, nous avons déjà identifié des manques importants du côté du logiciel. On espère qu’Apple en proposera très vite une correction.

Un passthrough pour les chats

L’une des forces de l’Apple Vision Pro est sa capacité à mélanger la réalité virtuelle avec votre environnement réel. Vous pouvez d’un coup de digital crown passer d’un mode à l’autre ou même régler une nuance entre les deux. Si vous êtes complètement immergé dans l’univers virtuel, vous ne voyez plus rien du monde réel sinon vos mains. En effet, le Vision Pro propose un algorithme de détourage en temps réel des mains pour à partir de ce que voient les caméras en façade. Cet algorithme se limite uniquement aux mains et aux bras de l’utilisateur.

Mes mains essaient de faire apparaitre mon chat // Source : Frandroid

Résultat, si votre chat décide de monter sur vos genoux pour une séance de caresses bien méritée, vous ne le verrez pas ou très difficilement. Apple a déjà commencé à entraîner ses algorithmes pour reconnaitre les animaux de compagnie dans Apple Photos. On espère que ce savoir sera mis à contribution pour faire un détourage automatique de nos chats. Un détourage d’un Mac quand il est connecté au Vision Pro, pour voir le clavier notamment, ne serait pas de trop non plus.

Comment déverrouiller l’iPhone ?

Vous mettez pour la première fois l’Apple Vision Pro sur le nez pour le configurer. Apple vous demande vos identifiants et envoi un code de double authentification sur votre iPhone pour approuver l’ajout d’un nouvel appareil. Vous prenez en main votre iPhone et là, la réalité s’impose à vous : FaceID est évidemment incapable de vous reconnaitre avec ce casque devant les yeux. C’est le retour du masque du Covid, mais à l’envers. C’est le retour en 2012, vous devez entrer votre code de déverrouillage pour ouvrir votre iPhone, potentiellement devant d’autres personnes.

FaceID ne marche pas avec le Vision Pro // Source : Frandroid

On avoue être très surpris qu’une telle incompatibilité entre l’iPhone, le produit phare d’Apple, et son nouveau bijou, le Vision Pro ait pu se maintenir jusqu’à la commercialisation du produit. C’est pénalisant au quotidien pour une utilisation de l’écosystème Apple.

On entrevoit deux solutions pour Apple. La première, un retour de TouchID sur les iPhone avec un capteur d’empreinte sous la surface de l’écran. C’est une rumeur qui revient régulièrement autour des futurs produits Apple, et peut-être que ces rumeurs venaient finalement d’une réflexion autour de ce problème de compatibilité.

L’autre solution, plus simple, car elle passerait par une simple mise à jour logicielle, ajouter un mode « compagnon » à l’iPhone. Aujourd’hui, l’Apple Watch se déverrouille automatiquement à votre poignet parce qu’elle est connectée à votre iPhone qui utilise une solution biométrique. On pourrait imaginer la même chose : votre Vision Pro vous identifie par OpticID, et déverrouille votre iPhone, car il voit que vous l’avez à votre main.

La synchronisation de la musique

Comme tous les produits Apple, le Vision Pro intègre par défaut Apple Music. Cependant, contrairement à un iPhone ou un iPad, vous ne pourrez pas synchroniser votre musique sur un Vision Pro. L’appareil ne peut lire que les musiques achetées sur la boutique Apple ou à travers un abonnement à Apple Music. Dans la plupart des situations, le Vision Pro est en réalité reconnu comme un iPad dans l’écosystème Apple, signe que visionOS a été bati sur iPadOS. Malheureusement, connecter le casque avec un câble USB-C à un MacBook ne déclenche pas une reconnaissance dans Finder, qui permettrait une synchronisation locale de la musique.

L’application Music ne se synchronise pas avec le Mac // Source : Frandroid

Ce n’est pourtant pas la place qui manque, rappelons que le Vision Pro propose 256 Go de stockage par défaut et qu’Apple propose des configurations avec du stockage supplémentaire. Espérons que ce ne soit pas le signe d’un Apple souhaitant refermer encore un peu plus sa plateforme en laissant moins l’accès aux fichiers stockés à l’utilisateur.

Il ne fait aucun doute que la synchronisation locale de la musique est un usage très marginal en 2024, mais l’Apple Vision Pro étant bati sur les mêmes fondations que l’iPhone et l’iPad, le support de cette fonction ne demanderait sans doute pas trop d’efforts à Apple.

Il manque l’heure

C’est un peu fou à dire, mais vous n’avez pas un accès immédiat à l’heure à l’intérieur du Vision Pro. Cela a peu avoir des vertus pour vous forcer un peu à vous déconnecter de votre agenda, mais c’est évidemment peu pratique si vous avez des rendez-vous devant vous. Sur un PC, un Mac, un iPhone, un iPad et évidemment une Apple Watch, l’heure est toujours accessible d’un simple coup d’œil.

Sur le Vision Pro, elle demande d’accéder au control center, qui est l’une des fonctions les moins bien intégrées dans visionOS. Pour le déclencher, il faut regarder vers le ciel, espérer que visionOS comprenne votre intention, puis valider ce choix avec un pincement. Seulement à cette occasion, vous allez pouvoir prendre connaissance de l’heure, sans compter le délai de chaque animation. C’est franchement pénible.

On imagine qu’Apple pourrait rapidement ajouter un support efficace des widgets déjà disponibles sur iOS et iPadOS. On pourrait très bien les configurer pour les placer dans notre environnement. Est-ce que l’on vient de suggérer à Apple de pouvoir ajouter une horloge virtuelle dans un emplacement physique d’un environnement virtuel pour remplacer une horloge réelle du monde réel ? Peut-être. C’est un peu le skeuomorphisme 2.0.

Un mode miroir de l’iPhone

L’une des meilleures fonctions du Vision Pro est sans aucun doute le mode miroir du MacBook. En deux clics, vous avez un contrôle total de votre MacBook dans votre environnement virtuel, et vous pouvez utiliser le clavier et le trackpad du PC dans visionOS. L’intégralité de cet article a été écrite de la sorte et c’est vraiment très pratique. D’autant que vous pouvez rendre l’écran de votre MacBook virtuellement géant.

Cette super idée, Apple doit aussi l’appliquer à ses autres appareils. Il est vraiment difficile de lire l’écran de l’iPhone quand on a le Vision Pro sur le nez. Les caméras du Vision Pro font un excellent travail, et on peut discerner les notifications, mais l’expérience n’est vraiment pas agréable. Une solution simple à ce problème serait de retrouver un clone de son iPhone dans visionOS. Au même titre que l’on peut intégrer l’écran d’un smartphone Android directement dans Windows. Mieux, cela permettrait de répondre aux appels ou d’emporter l’écran de l’iPhone avec nous quand on passe d’une pièce à l’autre sans se soucier de réellement emporter le smartphone physique.

Réorganiser l’écran d’accueil

visionOS nous donne parfois l’impression d’un retour à la toute première version du système de l’iPhone, iPhoneOS 1.0. Par exemple, il est impossible de réorganiser les applications sur l’écran d’accueil de visionOS. Vous aurez obligatoirement le droit aux applications Apple sur la première page et les applications visionOS de l’App Store à partir de la deuxième page dans l’ordre alphabétique. De même, les applications « compatibles », celles qui viennent d’iPadOS et s’affichent uniquement en 2D, sont toutes rangées dans un dossier automatiquement que l’on ne peut pas réorganiser. On doit donc se souvenir si une application que l’on a installée était une application native ou compatible.

Heureusement, l’App Store est pour le moment assez maigre, et beaucoup de grandes applications manquent à l’appel. Notamment YouTube, Twitch ou encore Spotify. Mais cette organisation forcée d’Apple va très vite devenir très pénible.

Un mode bureau virtuel avec Windows

Bon là on sait qu’on est en plein rêve avec cette suggestion. Mais les utilisateurs de PC sous Windows sont nombreux sur terre, et l’utilisation d’un PC avec le Vision Pro est assez pénible puisqu’il manque le mode miroir proposé sur les Mac. On imagine mal Apple venir prendre en charge Windows avec cette fonction clé de son écosystème, mais sait-on jamais.

Le plus probable est que Microsoft propose rapidement son application Remote Desktop sur l’App Store du Vision Pro. Cette application permet de prendre le contrôle à distance d’un PC depuis un autre appareil.

Pas de français évidemment

Il faudrait être de mauvaise foi pour totalement le reprocher à Apple dans la mesure où le casque n’est disponible qu’aux États-Unis. L’Apple Vision Pro et visionOS ne prennent en charge que l’anglais pour le moment. Cela veut dire un système entièrement en anglais bien sûr, chaque application ou chaque menu, mais aussi un clavier virtuel bloqué en QWERTY avec une autocorrection anglaise uniquement.

Gageons que le français sera rapidement ajouté aux langues supportées, ne serait-ce que pour un lancement au Canada.

Rendez-vous à la WWDC

Apple devrait une nouvelle fois organiser sa grande conférence WWDC pour les développeurs en juin. On espère que ce sera l’occasion pour la firme de dévoiler visionOS 2.0 et d’apporter déjà de grandes nouveautés. On s’attend aussi à la présentation d’iOS 18 qui devrait ajouter de l’IA et peut-être aligner certaines fonctions de l’iPhone avec celles du Vision Pro.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !

Les derniers articles