L’application iCloud est disponible depuis longtemps sur Windows, mais cette fois c’est plus particulier. Apple et Microsoft l’ont développée ensemble.

Alors que l’application iCloud est compatible depuis des années avec Windows, celle-ci n’était développée qu’avec les outils et les équipes d’Apple. Mais depuis quelque temps Microsoft est devenu un acteur majeur de la scène du cloud, notamment avec Azure et xCloud, et les deux acteurs ont décidé de travailler main dans la main.

Microsoft s’insère aujourd’hui un peu plus dans la solution cloud en s’étant associé à Apple pour proposer l’application iCloud directement sur le Microsoft Store avec un vrai support Windows.

Un accès à tous les fichiers iCloud

Apple et Microsoft ont donc travaillé de concert pour rendre accessible plus facilement et de manière plus sécurisée les fichiers iCloud sur Windows 10. C’est l’une des principales différences avec l’ancienne application développé seulement par Apple.

L’application iCloud désormais disponible sur le Microsoft Store comprend une fonctionnalité de synchronisation basée sur la même API que celle de OneDrive. iCloud est donc désormais intégré à l’explorateur de fichiers de Windows 10, avec des dossiers distincts pour les applications comme Pages et Garageband.

Vous pourrez donc accéder à tous vos documents stockés sur iCloud, à vos images enregistrées dans iCloud Photos, à votre calendrier, à vos rappels créés depuis l’application Rappels d’iOS, à vos mails gardés dans l’application Mail, à vos contacts, ainsi que vos favoris du navigateur Safari directement via l’explorateur de fichier Windows — ce qui n’était pas possible jusqu’à maintenant.

Un rapprochement prometteur ?

Après ce premier pas entre Apple et Microsoft, que nous réserve l’avenir ? Microsoft étant décidé à dominer le cloud, nous pouvons très bien imaginer la possibilité de portage de xCloud sur Mac/iPhone/Apple TV pour jouer à la Xbox sur ces supports, la manette de cette console étant déjà compatible avec tvOS. Si le partenariat entre les deux marques s’étend, Apple pourrait aussi dans l’avenir porter ses applications sur le Microsoft Store afin de les rendre accessibles au plus grand nombre — on pense, par exemple, à Apple Music.

Le rapprochement entre Apple et Microsoft semble bel et bien amorcé et nous promet de nombreuses surprises pour l’avenir.