À l’occasion de sa conférence d’ouverture à l’E3 2019, Microsoft a commencé à livrer quelques informations sur Project xCloud, sa formule de jeux en streaming concurrente de Stadia. Le consolier a notamment dévoilé la date de lancement, mais également quelques-unes des manières de jouer.

Cela fait près d’un an que Microsoft a commencé à teaser xCloud, son service de jeux vidéo en streaming basé sur son cloud Microsoft Azure. Alors que Google a dévoilé la semaine dernière les tenants et les aboutissants de son propre service Google Stadia, on pensait que Microsoft allait riposter de manière agressive avec sa propre formule. Il n’en est rien.

Comme l’expliquent nos collègues de Numerama — qui ont eu l’occasion d’essayer la plateforme sur place depuis un Galaxy S10 –, « la firme de Redmond avance encore avec prudence sur le cloud gaming, davantage vu comme un autre moyen de jouer que comme une solution du futur ». En effet, là où Google compte utiliser exclusivement ses data centers pour lancer les jeux, Microsoft compte s’appuyer sur une solution hybride. En plus des serveurs, il sera également possible pour les joueurs de lancer les jeux depuis leur propre Xbox, branchée chez eux, pour y jouer à l’extérieur, depuis un smartphone ou un ordinateur. Une solution qui fait davantage penser à la fonction de lecture à distance de la PlayStation 4, solution qu’on ne peut vraiment qualifier de cloud computing.

Ni modèle économique ni caractéristiques techniques

Pour l’heure, Microsoft n’a pas non plus dévoilé le modèle économique de xCloud. On ignore ainsi si la plateforme en streaming sera proposée d’office avec les abonnements au Xbox Game Pass. Il en va de même pour les caractéristiques techniques ou la bande passante nécessaire pour jouer en qualité optimale en 4K à 60 FPS constants.

Néanmoins, Microsoft a bien dévoilé la date de disponibilité de xCloud. Comme Google Stadia, on pourra découvrir le service de Microsoft dès la fin d’année 2019, à compter du mois d’octobre via une bêta publique. Une sortie sur la Xbox One donc, un an avant la sortie de la prochaine console de Microsoft, Project Scarlett.

Google Stadia, Microsoft xCloud : le mobile sera un champ de bataille majeur du jeu vidéo