iOS 14.4 : amélioration de la gestion du Bluetooth et corrections de failles importantes au menu

 

Apple a lancé le déploiement d’iOS 14.4. Cette mise à jour apporte une meilleure gestion des appareils Bluetooth, des reconnaissances de QR Code améliorées, mais aussi la correction de failles de sécurité importantes.

iOS 14iOS 14 // Source : Apple

Depuis mardi, Apple a commencé à déployer la mise à jour iOS 14.4 sur les iPhone et iPad (iPadOS 14.4). Si cette version apporte son lot de correctifs mineurs comme souvent, elle s’accompagne aussi d’une modification de plus grande ampleur : l’autorisation de suivi publicitaire ou non par les applications tierces.

Les mises à jour apportées par iOS 14.4

Comme souvent, les iPhone vont profiter de petits ajustements pour mieux fonctionner :

  • Reconnaissance des codes QR de taille plus petite dans l’app Appareil photo ;
  • Possibilité de classer les différents types d’appareils Bluetooth dans l’app Réglages pour une bonne identification des écouteurs dans les notifications audio ;
  • Réception de notifications lorsqu’il n’est pas possible de vérifier si votre iPhone possède un nouvel appareil photo Apple d’origine (sur les iPhone 12, iPhone 12 mini, iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max).

iOS 14.4 : amélioration de la gestion du Bluetooth et corrections de failles importantes au menu

Mais des corrections sont également à prévoir pour les problèmes suivants :

  • Artefacts pouvant apparaître sur les photos HDR prises avec l’iPhone 12 Pro ;
  • Données mises à jour de l’app Activité ne figurant pas dans le widget Forme ;
  • Saisie sur le clavier décalée et suggestions de mots pouvant ne pas s’afficher ;
  • Clavier s’affichant dans la mauvaise langue dans l’app Messages ;
  • Activation du contrôle de sélection dans Accessibilité empêchant la prise d’appels téléphoniques depuis l’écran verrouillé.

Des failles de sécurité importantes à combler

Cette mise à jour permet aussi la correction de failles de sécurité importantes qui touchaient notamment le noyau de l’appareil. Cela permettait à une app malveillante d’élever ses privilèges pour mieux contrôler votre appareil (iPhone, iPad ou iPod touch).

Autre problème résolu : une faille sur le moteur de rendu Webkit de Safari. Un individu mal intentionné pouvait alors provoquer l’exécution d’un code arbitraire à distance.

Apple explique que les failles ont pu être « activement exploitées », mais des verrouillages et restrictions sont proposés en solution. Il est donc préférable de procéder à la mise à jour rapidement.

Le nouveau HomePod Mini

Le nouveau HomePod Mini // Source : Frandroid

En revanche, Apple ne mentionne pas d’autres nouveautés apparues comme le transfert de musique amélioré entre un iPhone et un HomePod mini grâce à la présence de la puce U1. Il peut se faire en étant un peu plus éloigné de l’enceinte musicale, par le biais d’effets visuels et sonores renforcés, ainsi que de vibrations. Et les commandes apparaîtront de manière plus large sur l’écran verrouillé de l’iPhone quand il est à proximité de l’enceinte.

Pas encore de suivi publicitaire encadré

La très attendue fonctionnalité anti-suivi publicitaire n’a également pas le droit d’être citée parmi les améliorations de la nouvelle mouture. On sait pourtant que Facebook gronde à l’idée de voir Apple déployer sa nouvelle règle qui oblige les développeurs d’apps à obtenir le consentement des utilisateurs pour le suivi publicitaire. Sans cela, ils ne pourront pas faire de ciblage pertinent en récupérant l’IDFA, cet identifiant créé spécialement pour le ciblage publicitaire.

Désormais informé, l’utilisateur pourra ainsi choisir en toute connaissance de cause et en toute transparence. Mais les développeurs savent que le refus du suivi risque d’être monnaie courante… Reste que cela ne semble pas encore actif. Un peu de sursis pour Facebook et consorts.

Les derniers articles