Le HomePod mini cacherait un capteur de température

 

Selon Mark Gurman, le journaliste de Bloomberg très au fait des secrets d’Apple, le HomePod mini cacherait dans ses entrailles un capteur inattendu, capable de mesurer la température et le taux d’humidité. L’enceinte connectée de la marque à la pomme n’attendrait plus que le feu vert d’une mise à jour pour déployer de nouvelles fonctionnalités pour la maison.

Apple HomePod mini

Le HomePod mini existe en blanc ou en noir // Source : Frandroid / Arnaud GELINEAU

Tout petit et plein de surprises. Le HomePod mini d’Apple, malgré son gabarit compact et son prix serré, semble avoir plus d’un tour sous son châssis. On le savait doté du nouveau protocole Thread pour faciliter les liaisons avec différents objets connectés dans la maison, capable de servir d’interphone et de gérer la domotique tout en faisant profiter les utilisateurs d’un son de bonne qualité. Mais on en attendait aussi bien plus. Et il peut visiblement bien plus que ça.

Selon Bloomberg, le mini haut-parleur cacherait en son sein un trésor, un capteur de température et d’humidité. Jamais Apple n’a communiqué sur la présence d’un tel composant dans son HomePod mini. Pourtant, Mark Gurman, le journaliste spécialisé Apple au sein du média économique, assure que les discussions se multiplient en interne sur l’usage qui pourrait être fait de ce capteur HDC2010 signé Texas Instrument.

Encore plus de possibilités pour la maison connectée

Il faut dire que ce simple capteur de température et d’humidité a un grand rôle à jouer au niveau des économies d’énergie. Relié à des radiateurs connectés ou tout simplement à un thermostat comme celui de Netatmo, il pourrait envoyer une indication pour permettre de réguler la température dans la pièce dans laquelle il se trouve. Ou bien, évoque Bloomberg, activer ou stopper un ventilateur en fonction du thermomètre, déclencher divers scénarios pour améliorer la gestion de l’énergie au domicile. Au catalogue de son Apple Store, on dénombre des dizaines de thermostats compatibles avec HomeKit et qui pourraient alors en faire bon usage.

Le capteur de température est situé dans la base du HomePod mini

Le capteur de température est situé dans la base du HomePod mini // Source : iFixit / Bloomberg

Microscopique (1,5 x 1,5 mm) et caché dans la partie basse du haut-parleur près de l’alimentation, ce capteur a été repéré par iFixit lors du démontage du HomePod mini. Il se situe à l’écart des autres composants de l’appareil, tourné vers l’extérieur. Ce serait un ajout de choix pour Apple qui, à la différence des derniers appareils Echo lancés par Amazon, n’était pas doté d’un tel capteur de température ni ne proposait de capteurs complémentaires à installer dans la maison comme le Google Nest.

Agrandissement du capteur de température et d'humidité caché dans le HomePod mini

Agrandissement du capteur de température et d’humidité caché dans le HomePod mini // Source : iFixit / Bloomberg

Pour le moment, il s’agit là d’un composant dormant qui n’attend que d’être activé par Apple au moyen d’une mise à jour logiciel. Comme le rappelle Bloomberg, l’iPod touch 2008 avait, lui aussi, eu le droit à un tel trésor enfoui : une connectivité Bluetooth finalement activée l’année suivante. Rien ne laisse entrevoir une amélioration prochaine des possibilités du HomePod mini, désormais orphelin de son grand frère, le HomePod premier du nom, dont Apple a stoppé la production pour se concentrer sur le petit dernier et lui donner davantage les clés de la maison.

L’arrivée du HomePod mini à l’automne a étoffé la gamme des enceintes connectées intelligentes d’Apple. La marque à la pomme se retrouve désormais avec deux références à son catalogue. Si les deux appareils présentent quelques…
Lire la suite

Les derniers articles