B&O lance une enceinte anti-obsolescence grâce à un design modulaire

Une enceinte atypique et facile à réparer

 

Avec sa nouvelle enceinte Beosound Level, B&O a un objectif simple : permettre « un entretien, un service et des réparations faciles ». Reste que ce produit portatif, qui va plutôt à contre-courant du marché et de ses dérives, n'est vraiment pas à la portée de toutes les bourses.

Le danois B&O lance sa Beosound Level, une enceinte pas tout à fait comme les autres…

Le danois B&O lance sa Beosound Level, une enceinte pas tout à fait comme les autres… // Source : B&O via Engadget

Elle est élégante, facile à transporter d’une pièce à l’autre, et elle est facilement réparable. Avec sa Beosound Level, Bang & Olufsen nous présente une enceinte Bluetooth conçue pour durer grâce à un design modulaire permettant une maintenance simplifiée en cas de panne. Le concept de ce nouveau produit est donc de vous accompagner pendant plusieurs décennies, mais aussi de vous servir dans un maximum de situations du quotidien.

Accompagnée d’un support mural (vendu séparément), elle peut en effet être fixée au mur, sous un téléviseur par exemple, puis être décrochée pour migrer dans la cuisine ou dans une chambre… en somme là où vous voulez l’emporter. Pour une utilisation plus commode, B&O a par ailleurs adapté le design de son enceinte pour qu’elle puisse être utilisée posée à plat, placée à la verticale, ou simplement plaquée contre un mur. La Beosound Level sera aussi capable d’adapter automatiquement la diffusion du son (à 360 ou 180 degrés) en fonction de sa position.

Bluetooth, Wi-Fi, Airplay 2, Google Cast et toute une ribambelle de fonctionnalités…

Pour sa nouvelle enceinte, B&O mise aussi sur des matériaux élégants, avec un cadre en aluminium et un revêtement en chêne naturel ou en tissu maillé. Les commandes tactiles s’intègrent pour leur part sur le dessus de l’enceinte et cette dernière est capable de s’allumer toute seule lorsque vous vous trouvez à proximité.

La Beosound Level fonctionne sur batterie et sera capable de tenir 16 heures en lecture « à des volumes normaux ». Une autonomie que B&O indique être en mesure d’obtenir « en analysant intelligemment le comportement de l’utilisateur et en ajustant en permanence la consommation d’énergie et les réglages ». La recharge s’opère quant à elle par l’intermédiaire d’un cordon magnétique qui vient se loger à l’arrière de l’enceinte.

La Beosound Level regroupe autrement une connectivité Bluetooth, Wi-Fi, Airplay 2, Google Cast et Spotify Connect. Elle est aussi pourvue d’une entrée / sortie optique et d’un port Ethernet et dispose d’une certification IP54 lui permettant de résister à la poussière et aux éclaboussures. Elle pourra donc être utilisée ponctuellement en extérieur. Côté expérience audio, on y trouve enfin un ensemble de cinq haut-parleurs (deux woofers de 4 pouces, un haut-parleur large bande de 2 pouces, et deux tweeters de 0,8 pouce, ainsi qu’un amplificateur à basse distorsion).

Comme évoqué plus haut, la principale particularité de la Beosound Level reste sa démarche « anti-obsolescence ». B&O explique notamment vouloir « lutter contre l’obsolescence des technologies, faire des économies de ressources et améliorer la longévité ». Pour ce faire, l’enceinte est fabriquée à l’aide de différents modules remplaçables. La marque danoise souhaite ainsi permettre aux clients d’effectuer eux-mêmes certaines tâches de maintenance, comme le remplacement de la batterie.

Ce concept modulaire permettra enfin de simplifier la vie aux réparateurs en cas de pannes plus graves. Reste à savoir comment B&O se chargera de soutenir cette enceinte sur le plan logiciel pour lui permettre de proposer à ses clients « des décennies de grandes expériences sonores ». En la matière, Engadget précise qu’elle profitera d’un module de streaming remplaçable… ce qui pourrait répondre à cette problématique.

La Beosound Level est disponible dès à présent en France au tarif de 1499 euros en version Gold Tone (chêne), et à 1249 euros dans sa déclinaison Dark Grey (tissu). Son support mural est pour sa part annoncé à 99 euros, mais son lancement interviendra plus tard, le 29 avril.

Les derniers articles