Les Canon EOS R5 et R6 sont officiels : Sony, Panasonic et Nikon ont de quoi s’inquiéter

 

Canon vient de dévoiler ses nouveaux appareils photo hybrides : les EOS R5 et R6. De la part du leader du secteur de la photographie, l'EOS R5 est la preuve que le fabricant japonais a enfin investi sérieusement ce segment du marché qu'est l'hybride.

Canon EOS R5

Canon EOS R5 // Source : Canon

Après Sony, Panasonic, Nikon… Canon réagit ! Le fabricant japonais vient de dévoiler l’EOS R5 et le R6, deux hybrides plein format. Ce sont pas les premiers hybrides de Canon, loin de là, ni les premiers hybrides plein format (l’EOS R et l’EOS RP sont déjà là), néanmoins les R5 et R6 sont à plus d’un titre les hybrides attendus.

EOS R5 : la vidéo en 8K, 4K HQ, RAW 12 bits…

En bref, Le Canon EOS R5 arrive le 30 juillet 2020. Il s’appuie sur un capteur CMOS plein format d’une définition de 45 mégapixels avec 5940 points de mise au point couvrant 100 % de la surface du capteur et une sensibilité ISO de 100 à 51 200.

En outre, il filme en 8K (8 192 x 4 320 pixels) à 30 ips et en 4K à 120 ips. L’appareil semble être limité à 10 minutes d’enregistrement en définition 8K, mais il y a un mode 4K HQ qui utilise de l’oversampling.

L’oversampling est une méthode qui nécessite beaucoup de performances, mais qui devrait améliorer sensiblement les images capturées. Cela consiste à calculer une image quatre fois plus grande que la définition souhaitée, puis de la réduire jusqu’à cette dernière. L’interpolation de la grande image en petite image élimine d’elle-même toute trace d’aliasing.

En 8K, il est également possible d’enregistrer des vidéos au format RAW 12 bits. Évidemment, ce format nécessite un format de stockage performant. Canon utilise, en plus du slot SD UHS II, le format CF Express Type-B qui atteint un débit d’enregistrement de 2,6 Gbit/s. Pour information, 10 minutes de vidéo au format 8K RAW 12 bits nécessitent environ 190 Go d’espace de stockage.

C’est le processeur Digic X qui est au cœur de l’appareil, le même processeur que l’on trouve déjà sur le reflex le plus haut de gamme de Canon : l’EOS-1D X Mark III.

Canon EOS R5

Canon EOS R5 // Source : Canon

En photographie, l’EOS R5 a un mode rafale à 12 ips, mais il monte également à 20 ips avec son obturateur électronique. Pour shooter, Canon a intégré un viseur électronique OLED de 5,69 mégapixels avec un grossissement de 0,76 x et un taux de rafraîchissement de 120 Hz, en plus de l’écran tactile de 2,1 mégapixels.

Pour la première fois dans le système EOS R, le système de stabilisation optique à cinq axes fait également ses débuts. Ce système est capable de fonctionner simultanément avec le système de stabilisation des objectifs.

Canon EOS R5

Canon EOS R5 // Source : Canon

Le système de mise au point automatique peut localiser le point AF en seulement 0,05 seconde et fonctionne jusqu’à -6,5 EV. On retrouve également le système iTR AF x AF, à base d’intelligence artificielle, qui offre la possibilité de suivre un visage et même un animal de compagnie.

D’un point de vue connectivités, on retrouve du Wi-Fi IEEE 802.11ac et du Bluetooth 4.2. Plusieurs connectiques micro HDMI, un port casque, un port dédié au microphone ainsi qu’un port pour la synchronisation flash. Pour transférer les données par câble, cela passe par un connecteur USB Type-C avec de l’USB 3,1 Gen 2 (également appelé SuperSpeed USB 10 Gbps et donc avec un débit de transfert de 10 Gbit/s).

L’EOS R5 est disponible à partir du 30 juillet au prix 4449 euros TTC sans aucun objectif.

EOS R6 : un plus petit capteur

L’EOS R6 possède, quant à lui, un capteur CMOS plein format de 20 mégapixels (le même capteur que le EOS-1D X Mark III) qui offre une plage ISO native de 100 à 102 400, cela permet de créer du contenu dans des conditions de très faible éclairage. Le R6 filme également en 4K à 60 ips via un suréchantillonnage des signaux 5,1 K, ou en FullHD à 120 ips. Son mode rafale monte à 20 ips en obturateur électronique et 12 ips en obturateur mécanique.

Le Canon EOS R6 sera disponible à partir de la fin août au prix de 2699 euros sans aucun objectif, et à 3149 euros en kit avec l’objectif RF 24-105 f4-7.1 IS STM.

De nouveaux objectifs pour accompagner ces lancements

L’arrivée de nouveaux boîtiers est l’occasion de présenter de nouveaux objectifs. La famille EOS s’agrandit avec de nouveaux objectifs haut de gamme.

Parmi ces nouveautés, il y a un RF 600mm f11 IS STM (629 euros) et RF 800mm f11 IS STM (789 euros). Le nouvel objectif RF 85 mm f2 Macro IS STM (729 euros) est particulièrement intéressant. Il dispose d’une stabilisation optique à cinq arrêts, d’une fonctionnalité macro 1:2 et d’une mise au point rapide et fluide, à la fois pour une utilisation en photographie et en vidéo. Enfin, il y a aussi l’objectif RF 100-500 mm f4.5-7.1L IS USM (3249 euros).

Les derniers articles