Dell renouvelle son PC professionnel et performant. Le design ne change pas, mais le moteur est tout neuf et à un prix plutôt intéressant. Voici le test de notre premier PC portable avec écran OLED.

Le Dell XPS 15 intègre un écran OLED

Fiche technique

Caractéristiques Dell XPS 15 (2019) Dell XPS 15 (2018)
Écran Écran 15,6 pouces
IPS Full HD (sRGB 100%),
IPS 4K UHD (Adobe RGB 100%),
OLED 4K Ultra HD 100% DCI-P3

Écran 15,6 pouces
IPS Full HD (sRGB 100%),
IPS 4K UHD (Adobe RGB 100%)
Processeur Intel Core i5-9300H,
Intel Core i7-9750H,
Intel Core i9-9980HK
Intel Core i5-8300H,
Intel Core i7-8750H,
Intel Core i9-8950HK
Puce graphique Intel UHD Graphics 630
Nvidia GeForce GTX 1650
Nvidia GeForce 1050 Nvidia GeForce GTX 1050 TI Max-Q
RAM 8 à 32 Go de RAM 8 à 32 Go de RAM
Stockage 512 Go (PCIe NVMe),
1 To (SSD PCIe 3 x4),
2 To (SSD PCIe 3 x4)
256 Go (Intel Optane M.2 2280),
512 Go (Intel Optane M.2 2280),
1 To (Intel Optane M.2 2280),
2 To (Intel Optane M.2 2280)
Connectique 1 USB Type-C Thunderbolt 3 (PCie 3x4)(DisplayPort et alimentation)
2 USB Type-A 3.0
1 HDMI 2.0
1 jack 3,5 mm
1 alimentation CA
1 USB Type-C Thunderbolt 3 (DisplayPort et alimentation)
2 USB Type-A 3.0
1 HDMI 2.0
1 jack 3,5 mm
1 alimentation CA
Biométrie Lecteur d'empreinte Lecteur d'empreinte
Wi-Fi Wi-Fi 6 (Killer Wireless 1650 2x2 AX) Wi-Fi 5 (Carte Killer 1535 802.11ac 2x2)
Bluetooth 5.0 4.2
Batterie 56 Wh ou 97 Wh 56 Wh ou 97 Wh
Dimensions 35,7 x 23,5 x 1,7 cm 35,7 x 23,5 x 1,7 cm
Poids 1,8 à 2 kg 1,8 kg
Prix à partir de 1499 euros à partir de 1599 euros

La configuration testée ici dispose d’un écran OLED UHD, un processeur Intel Core i7, 16 Go de RAM, une puce graphique Nvidia GeForce GTX 1650 et 512 Go de stockage. Par ailleurs, nous avons utilisé un modèle prêté par Dell.

Design recyclé

Dell n’est pas du genre à changer le design de ses machines tous les 6 mois. La marque a plutôt l’habitude de faire un changement drastique, puis de réutiliser son design pendant plusieurs générations. C’est le cas avec ce nouveau XPS 15 qui reprend le même design que ses prédécesseurs. On notera tout juste une nouvelle webcam située au-dessus de l’écran, héritée du XPS 13 (9380) et toujours incompatible avec Windows Hello.

Dell a repris le design classique de son XPS 15

En quelque mots, le Dell XPS 15 est un PC portable plutôt massif pour les standards de 2019, un rectangle de 36 x 23,5 cm pour presque 2 cm d’épaisseur et 2 kg sur la balance. On a quelque chose très bien fabriqué, bien fini, avec un écran parfaitement intégré et des matières jugées nobles : aluminium, Gorilla Glass 4 et fibres de carbone.

Coffret plus ou moins écoresponsable

Dell met en avant une démarche plus écoresponsable sur son nouveau XPS 15 avec une certification EPEAT (notation bronze), l’absence de BFR/PVC, de cadmium, de mercure et certains phtalates. Surtout, Dell promet que la machine est recyclable à hauteur de 90 % du poids.

Attardons pour une fois sur le coffret dans lequel est livré le Dell XPS 15. Le fabricant annonce que le boitier entourant le PC est fabriqué entièrement à partir de plastique recyclée, dont 25 % proviennent de déchets océaniques récupérés sur les côtes. C’est le genre de démarche que l’on ne peut qu’applaudir. On regrettera juste que le chargeur de l’ordinateur ne soit enrobé dans deux emballages plastiques PE-LD différents (non recyclable en France), et a priori pas fabriqué à partir de plastiques recyclés. Le fabricant doit donc poursuivre sa démarche.

Clavier et touchpad

Revenons au design du XPS 15 lui-même, et plus précisément de son couple clavier et touchpad. Comme nous le disions, Dell n’a pas fait évoluer le design de sa machine. Aussi, les boulevards à gauche et à droite du clavier sont toujours là. Le fabricant pourrait intégrer un clavier plus large, avec des touches plus confortables ou avec un pavé numérique. Avec 36 cm de largeur, on pourrait se rapprocher d’un clavier d’ordinateur de bureau. Aucune raison par exemple d’avoir des touches directionnelles de si petite taille.

Le clavier pourrait être plus large

Le touchpad pourrait aussi gagner en largeur, mais nous serons moins difficiles sur ce point, il remplit nos critères : agréable, plutôt grand et reconnu comme pavé tactile de précision sous Windows 10 (une norme mise en place par Microsoft).

La connectique

Dell n’a pas non plus fait évoluer la connectique de son XPS 15. On conserve des ports classiques comme les deux ports USB (Type-A), le port HDMI 2.0 ou le lecteur de carte SD, allié à un port Thunderbolt 3 USB-C plus moderne, qui gagne une connexion interne PCIe 3×4. Ce sera pratique pour ceux qui veulent bénéficier du plus haut débit disponible en Thunderbolt 3, notamment pour brancher une puce graphique externe. L’alimentation du PC se fait par une prise propriétaire avec un bloc 130W, ou par le port Thunderbolt 3 à condition d’avoir un chargeur compatible.

Écran OLED 4K UHD 😍

Notre exemplaire de test est équipé du meilleur écran proposé chez Dell pour ce nouvel XPS 15 : une dalle OLED de 15 pouces 4K UHD fabriquée par Samsung. Le fabricant sud-coréen promet une couverture à 100 % du spectre DCI-P3. Sur son site, Dell sous-entend une compatibilité HDR avec Dolby Vision. La marque ne parle pas ici de l’écran intégré du PC, qui est un écran SDR classique (couleurs codées sur 8 bits), mais simplement des capacités du Dell XPS 15 à lire des fichiers HDR, sur un écran externe compatible donc. Pour contrebalancer les risques de brûlures de l’OLED, la barre des tâches de Windows 10 « vibre » légèrement, mais difficile de savoir se cela sera réellement suffisant pour empêcher un marquage de cet élément statique de l’interface. On conseillera d’activer le mode de masquage automatique de la barre des tâches pour limiter les risques.

Très bien calibré, l’écran OLED du Dell XPS 15 est son atout

Pendant toute la durée du test, l’écran du PC a spontanément reçu des compliments de mes collègues, ce qui est plutôt bon signe. Le taux de contraste infini auquel nous sommes habitués sur mobile, mais pas vraiment sur PC portable, fait son effet ! Les couleurs sont vives, sans perdre en précision et la définition rend l’affichage de Windows très agréable, avec beaucoup d’espace pour les fenêtres.

À l’aide du logiciel CalMAN Ultimate de Portrait Display, nous avons pu mesurer l’écran du PC à la sonde. L’écran choisi par Dell nous impressionne une nouvelle fois avec une couverture de 117 % du spectre DCI-P3 et 79 % du spectre Adobe RGB. Le Delta E2000 moyen — c’est à dire la différence entre la couleur affichée par l’écran et la couleur que l’on souhaitait afficher — est de 4,71, ce qui est très bon, mais pas idéal (un écran parfait aurait un Delta E2000 inférieur à 3). La température des couleurs est tout simplement idéale puisque nous relevons 6516K (nous visons 6500K, la température de la lumière blanche du soleil) et le taux de contraste mesuré est évidemment infini. Reste la luminosité maximale de l’écran : 395 cd/m², ce qui est tout à fait correct pour un PC portable que l’on utilisera surtout à l’intérieur.

On retiendra que cet écran sera parfait aussi bien pour les amateurs que pour les professionnels de la création qui ont besoin d’un écran parfaitement calibré.

Un logiciel propre avec quelques problèmes

Ce Dell XPS 15 intègre Windows 10 1903 nativement, la dernière version en date. Dell n’ajoute ici aucun bloatware à la machine, il n’y a donc que les pilotes et logiciels nécessaires au support de la machine qui sont installés en supplément du système. C’est exactement ce que l’on veut. Le lecteur d’empreinte est pris en charge par Windows Hello, et se montre efficace pour déverrouiller sa session.

Le Windows 10 installé n’a pas de bloatware, mais connait quelques problèmes.

Cependant, Dell semble avoir perdu un peu de la maîtrise logiciel dont le fabricant faisait la démonstration il y a encore deux générations de machine. J’ai en effet rencontré quelques couacs dans mon test de ce XPS 15, avec des problèmes déjà identifiés sur les XPS 13 9370 que nous utilisons à la rédaction. Par exemple, le XPS 15 met parfois assez longtemps à réagir pour sortir d’une veille profonde : on ouvre le PC, on appui sur le bouton d’alimentation ou sur le clavier, mais la machine ne réagit pas, il faut parfois une minute pour qu’elle lance enfin le réveil de Windows 10. Plus ennuyeux, j’ai dû plusieurs fois désactiver le Bluetooth dans le gestionnaire des périphériques, puis le réactiver pour qu’il fonctionne. Enfin le logiciel de mis à jour des pilotes Dell Update est un peu capricieux, et demande parfois d’installer une mise à jour qu’il avait pourtant déjà installée auparavant.

Sur des machines à ce niveau de prix, ce sont des problèmes que l’on ne peut pas laisser passer. D’autant que d’après mon expérience, les machines de la concurrence avec la même plateforme Intel, que ce soit chez Asus, Razer ou Huawei, ne souffrent pas du même problème.

Performances de pointe

Le Dell XPS 15 que nous avons testé est équipé d’une puce Intel Core i7-9750H épaulée par 16 Go de RAM et 512 Go de stockage (Toshiba KXG60ZNV512G). Une configuration suffisamment musclée pour encaisser sans problème du travail sur le web ou de la retouche photo avec Affinity Photo. Sous CineBench R15, le PC obtient un score de 1146 cb, loin devant le XPS 15 de la précédente génération (897 cb) et le XPS 13 (653 cb). D’après Cinebench, le XPS 15 s’en sort mieux qu’un PC fixe équipé d’un Core i7-3930K (1096 cb) et s’approche même d’un Intel Xeon X5650 (1279 cb).

Le PC est suffisamment performant pour de la retouche photo ou du montage vidéo

On retiendra que le XPS 15 s’en sortira très bien comme station de travail mobile et devrait même pouvoir encaisser des tâches complexes comme du montage vidéo ou de la retouche photo. Ces performances ont un prix toutefois. Quand la machine est poussée au maximum, les ventilateurs se font entendre. Dans une pièce silencieuse, impossible de passer à coter du bruit du PC.

Utilisation en jeu

Le XPS 15 propose une puce graphique dédiée, ici une Nvidia GeForce GTX 1650 basée sur l’architecture Turing (TU117). Oubliez tout de suite l’idée de jouer en 4K UHD à des jeux 3D, même les PC de bureau ont encore des difficultés avec cette tache. Heureusement, le Full HD propose un ratio parfait avec la 4K (1 pixel calculé pour 4 affichés) et on vous conseillera donc de faire tourner les jeux dans cette définition plus raisonnable.

Le PC idéal pour une partie d’Overwatch, évidemment à la manette ! 🎮

Dans ces conditions, Overwatch tourne parfaitement à 60 images par seconde avec la qualité graphique réglée sur élevée. Aucun problème pour faire tourner un jeu comme Fortnite également, avec une définition interne réglée sur 1920 x 1080 pixels et une qualité élevée, le jeu tourne à 60 images par seconde de façon de très stable.

Bien sûr, le XPS 15 ne concurrencera pas les meilleurs PC gaming du marché, mais il s’en sortira bien mieux pour du jeu occasionnel que des ultraportables classiques.

Wi-Fi 6 intégré

Le Dell XPS 15 est l’une des premières machines du marché à intégrer une connexion Wi-Fi 6 grâce à la carte réseau Killer Wireless 1650 2×2. La marque Killer était connue pour ses problèmes de fiabilité et de pilotes il y a quelques années, mais cette nouvelle génération est plus prometteuse, car le fabricant se base cette fois sur une puce développée par Intel.

Killer propose des fonctions supplémentaires en plus de cette puce grâce au logiciel Killer Control Center qui permet de gérer finement sa connexion Internet en limitant le débit application par application, ou en indiquant des priorités. Une option pensée avant tout pour privilégier au maximum les jeux vidéo en réduisant la latence crée par d’autres téléchargements.

Dans les faits, la nouvelle connexion Wi-Fi 6 m’a permis d’atteindre un débit de 950 Mbit/s sur mon réseau local (test IPerf) contre seulement 200 Mbit/s avec une connexion Wi-Fi 5 plus classique.

Autonomie

Le Dell XPS 15 est équipé d’une batterie 6 cellules 97 Wh. La limite dans les vols commerciaux étant fixée à 100 Wh, Dell ne pouvait pas vraiment mieux proposer mieux pour son PC portable. Avec une puce graphique Nvidia dédiée, un Intel Core i7 série H et un écran OLED 4K, on peut s’attendre à un PC consommant pas mal d’énergie. Heureusement cette large batterie permet de s’en sortir avec une bonne journée d’utilisation.

J’ai pu travailler dans de bonnes conditions pendant 7 heures et 30 minutes avant de tomber sous les 25 % et d’activer le mode économie d’énergie de Windows. Sur cette durée j’ai travaillé avec multiples onglets sous Edge en version bêta, tout en écoutant de la musique sur YouTube en arrière-plan, avec le Wi-Fi activé et la luminosité à 50 %. C’est un score assez honorable, qu’il est possible de facilement pousser à 10 heures en jouant sur les paramètres comme le Wi-Fi et les éléments consommateurs (utiliser YouTube pour de la musique n’est clairement pas optimal). Windows 10 est toujours aussi capricieux en la matière, et c’est à l’utilisateur de surveiller si des applications en arrière-plan ne consomment pas trop.

La recharge se fait principalement grâce au chargeur 130W fourni avec la machine. Malgré un chargeur assez puissant, il faut tout de même près de 2 heures pour recharger complètement la machine, batterie volumineuse oblige. Notez qu’en cas d’utilisation intensive du chargeur, en utilisant le PC en même temps que la recharge, il peut devenir assez chaud, ce qui peut être désagréable dans un environnement exigu.

Prix et disponibilité

Le Dell XPS 15 est disponible dès maintenant à partir de 1499 euros. Notre exemplaire de test, équipé d’un Intel Core i7, une puce graphique Nvidia GeForce GTX 1650 et 512 Go de stockage est proposé à partir de 2 299 euros.

Le prix peut sembler faramineux — et il l’est effectivement –, mais il faut le considérer en le comparant aux tarifs des autres PC portables dotés d’un écran OLED. On se rend compte alors que c’est un montant assez raisonnable compte tenu de la configuration musclée proposée par Dell.

Nos photos

Test Dell XPS 15 7590 Le verdict

design
8
La note ne change pas comparée au Dell XPS 15 de l'an dernier et pour cause : le design de la machine n'a pas évolué. On garde une machine très bien fabriquée, mais avec un clavier et un touchpad que l'on voudrait voir prendre plus d'espace.
écran
10
L'écran OLED UHD 4K de ce Dell XPS 15 n'a qu'un seul défaut : il n'est pas tactile. Comme il ne s'agit pas d'un ordinateur convertible, on ne lui en tiendra pas rigueur tant la dalle impressionne. On dit merci aux contrastes infinis et au spectre DCI-P3 totalement couvert.
logiciel
8
Dell propose un Windows 10 sans bloatware sur cette machine, avec seulement les pilotes essentiels et quelques logiciels de la marque qui ajoutent des fonctionnalités intelligentes au PC. Dommage que tout ne soit pas toujours parfaitement stable, avec notamment une sortie de veille capricieuse.
performances
9
Le combo Intel Core i7-9750H , Nvidia Geforce 1650 et SSD NVMe fait des merveilles. Le PC ne souffre d'aucune lenteur, et peut sans mal encaisser des logiciels de création ou des jeux vidéo un peu sophistiqués. Vous ne ferez peut-être pas tourner le dernier jeu à la mode en 4K UHD, mais il tournera sans problème en Full HD et dans de bonnes conditions.
autonomie
8
La batterie volumineuse de 97 Wh atteint la limite autorisée pour prendre le PC dans un avion. Elle permet de tenir sans problème plus de 7 heures en mêlant travail, navigation web et streaming vidéo. Pour un PC avec ce niveau de performance c'est très bien.
Note finale du test 9/10
Avec son nouveau XPS 15 7590, Dell réalise une machine d'exception. Certes, la configuration testée ici se trouve à 2300 euros à sa sortie, mais pour ce prix qui reste accessible on a le droit au meilleur écran disponible sur le marché à ce jour, à des performances haut de gamme et ce, sans sacrifier l'autonomie. Dell semble avoir poussé tous les curseurs au maximum pour une énième utilisation de ce design maîtrisé.

C'est d'ailleurs de ce design un peu usé que viendra notre critique principale, la marque réutilise ici un châssis qui a fait son temps. On aimerait entre autres un système de refroidissement plus silencieux et un couple clavier/touchpad utilisant mieux l'espace. Enfin, la connexion par Windows Hello se fait uniquement par lecteur d'empreinte alors que la concurrence propose généralement une caméra avec une reconnaissance 3D du visage. On aimerait aussi que Dell règle les quelques problèmes logiciels qui peuvent parfois se mettre en travers de l'expérience utilisateur.

Cette configuration du Dell XPS 15 est sans conteste la machine haut de gamme à recommander pour les créatifs qui auront besoin de cette association entre performance et écran parfaitement calibré et haute définition. Elle conviendra également pour du jeu occasionnel, même sur des jeux sophistiqués, bien que la gamme XPS ne concurrence aucunement les machines dédiées aux jeux.
Points positifs
  • L'écran OLED 4K UHD 😍
  • Machine performante
  • Bonne autonomie
  • Un prix haut de gamme pour une machine haut de gamme
  • Démarche écoresponsable à continuer
  • Wi-Fi 6
Points négatifs
  • Le clavier trop petit pour la taille du PC
  • Sortie de veille parfois capricieuse
  • Ventilateur bruyant à pleine puissance