Cyberharcèlement et vie numérique : Facebook lance des outils d’aide aux parents

 

À l'occasion de la journée Non au harcèlement qui se déroule ce 5 novembre, Facebook et Instagram lancent le Club des Parents connectés avec différents experts éducatifs. Un groupe pour accompagner les parents face aux nouveaux enjeux du numérique et aux questions de cyberharcèlement notamment.

Source : Unsplash / Tim Bennett

Source : Unsplash / Tim Bennett

« De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités ». Contrairement à une croyance récente, on ne doit pas cette maxime à Spider-Man, Theodore Roosevelt ou même RuPaul, mais à la Révolution française. On pourrait néanmoins l’appliquer de nos jours à Facebook. C’est en tout cas ainsi que l’on sait aussi prendre son rôle à cœur au sein du géant des réseaux sociaux alors que ce jeudi 5 novembre est placé sous le signe de la Journée Non au harcèlement.

« Nous avons conscience du rôle qui est le nôtre en touchant autant de personnes », nous confie Michelle Gilbert, directrice de la communication de Facebook France. « C’est pour cela que c’est important d’accompagner et d’aider des parents qui ne savent souvent pas quoi faire face aux nouveaux outils numériques et aux enjeux qu’ils impliquent. »

La parentalité numérique, un vaste sujet du moment alors que les enfants sont souvent bien plus connectés que leurs parents et surtout de plus en plus tôt (89 % des 7-12 ans ont accès à un support mobile, selon un sondage Ipsos de 2019). De quoi créer un autre type de fracture numérique pour des parents qui sont 83 % à vouloir mieux contrôler et accompagner leurs enfants en ligne, notamment à l’heure du cyberharcèlement.

Le Club des Parents Connectés

« Le numérique doit faire partie de l’éducation d’aujourd’hui, mais ça nécessite de s’adapter. Et pour cela, il faut des espaces de discussions entre parents pour s’épauler, des ressources et des guides », explique Michelle Gilbert. Alors Facebook a décidé de se servir de sa force et de ses atouts pour les mettre à disposition. Mais pas question d’y aller en solo. Les associations e-Enfance, Génération Numérique ou encore l’UNAF se sont associé au projet de Facebook pour donner naissance au Club des Parents Connectés, une initiative 100 % française.

La page du Club des Parents Connectés

La page du Club des Parents Connectés // Source : Facebook

Sous la forme d’un groupe sur la plateforme, il permettra d’offrir un lieu de rencontres et d’échanges avec des vidéos tutoriels, des rendez-vous live avec des experts sous forme de Cafés virtuels à travers des Facebook Live ou Rooms. « Il y a actuellement deux millions de parents inscrits dans des groupes liés aux thématiques de la parentalité », rappelle-t-on chez Facebook France. « Il y a eu un boom durant le premier confinement (plus de 700 000 nouveaux inscrits en deux mois, ndlr). On sentait qu’il y avait un vrai besoin d’un lieu pour répondre à toutes les interrogations, donner aussi la parole à des experts du secteur. »

Facebook en profite pour déployer un nouveau format de groupe nommé « Education/Parent » afin de mieux identifier les communautés pour les parents désireux de s’informer et d’échanger. Parmi les fonctionnalités qui seront disponibles, on trouve notamment la possibilité de partager une publication anonymement, l’apparition de badges pour s’identifier au sein d’un groupe (parent d’adolescent, de jeune enfant…), ainsi que la fonction mentorat pour proposer de l’aide ou en rechercher.

Des vidéos d’experts contre le cyberharcèlement

Facebook ne veut pas se mettre en avant dans cette initiative et ce sont les partenaires qui vont administrer et modérer le groupe. Celui-ci se veut un lieu « d’échanges directs et sans tabous entre parents et experts », un endroit où partager les expériences et prendre conseil. « Les parents n’ont pas toujours les clés pour accompagner leurs enfants et expriment le besoin de mieux comprendre leurs pratiques et les enjeux », souligne Justine Atlan, responsable d’e-Enfance qui a enregistré une hausse de 30 % des appels sur son numéro vert Net Ecoute durant le premier confinement.

Des associations comme e-Enfance, l’Union Nationale des Associations Familiales ou encore la communauté Je suis Papa vont notamment intervenir ce jeudi 5 novembre dans un premier rendez-vous dédié au harcèlement en ligne. De nombreuses vidéos explicatives seront disponibles pour les parents.

Des outils et ressources pour les parents

Parallèlement au lancement en France de ce Club des Parents connectés, Facebook lance une plateforme regroupant des outils pédagogiques. Baptisé En ligne et en sécurité, le site internet mettra à disposition aussi bien des contenus fournis par Facebook (bien configurer un compte, signaler un problème, bien-être numérique…) que des ressources de partenaires et d’experts dans des espaces dédiés.

À la différence du groupe de parents, il n’y a pas besoin d’un compte Facebook pour accéder au portail d’informations. Et celui-ci se déclinera en plusieurs langues à travers le monde. Un projet porté par la firme californienne cette fois. Et quand on demande si Facebook ne craint pas que ce soit contre-productif pour l’initiative avec l’image et les affaires que l’entreprise draine parfois, Michelle Gilbert reconnaît que cela n’est pas toujours facile à gérer. « C’est souvent la même chose : on a tort si on le fait et on a tort si on ne le fait pas. Qu’est-ce que l’on doit faire alors ? », s’interroge-t-elle.

« La version française s’appuiera davantage sur ses partenaires que l’on met en avant dans tous ces projets. Mais on ne pouvait pas se priver de l’infrastructure de Facebook qui met gratuitement ses outils et sa sécurité à disposition », admet la responsable de la communication. « Je suis convaincue que c’est notre rôle en tant que première plateforme en France de faire de l’éducation et de la pédagogie. Et si on ne le fait pas, on va nous le reprocher. À juste titre. »

Facebook

Facebook

Les derniers articles