Nouvelle Mustang : Ford a trouvé un moyen astucieux de polluer inutilement

 

La nouvelle Mustang de Ford a tout pour plaire aux fans de moteurs thermiques. Elle plait aussi aux amoureux des nouvelles technologies avec sa magnifique interface sous Android et Unreal Engine. Mais une fonctionnalité inutile, innovante et polluante a été mise en place par le constructeur américain sur cette nouvelle génération.

Ford Mustang 2024
Ford Mustang 2024

La Ford Mustang est une voiture mythique. On attendait avec impatience la nouvelle version, présentée tout récemment au salon de l’auto de Detroit. Mais nous avons été déçus puisque les rumeurs de version hybride rechargeable étaient fausses. La Mustang est en effet proposé avec deux motorisations, 100 % thermiques, dont un gros V8 de 5 litres et 500 chevaux bien bruyant et surement tout aussi polluant même si les chiffres de consommation ne sont pas encore communiqués. Mais le constructeur est allé encore plus loin… un peu trop loin même.

Faire ronronner le V8 à distance

En effet, la nouvelle Ford Mustang intègre une fonctionnalité baptisée Remote Rev en anglais. Celle-ci permet — accrochez bien votre ceinture –, d’allumer le moteur à distance (bon, pourquoi pas…) depuis la clef et de faire vrombir le moteur, toujours à distance. En d’autres termes, il s’agit d’une fonctionnalité qui brûle de l’essence dans le seul but de faire du bruit, pour prouver qu’il n’y a rien de mieux qu’un bon gros V8 américain. Une fonctionnalité qui a même valu le dépôt d’un brevet, comme rapporté par le média Ford Authority.

Ford Mustang 2024 – 00001

Selon nous, Ford a commis deux erreurs en sortant cette nouvelle Mustang dotée de la fonctionnalité Remote Rev. La première, c’est, en 2022, de ne pas proposer, ne serait-ce qu’une motorisation hybride rechargeable. Permettant de réduire radicalement la consommation moyenne, et de pouvoir rouler sans émettre d’émissions de GES (gaz à effets de serre) sur quelques dizaines de kilomètres.

La seconde, c’est de proposer cette fonctionnalité totalement inutile et en décalage total avec l’urgence climatique qui impose une réduction drastique de l’usage d’énergies fossiles.

Une Ford Mustang sous Android

Et c’est vraiment dommage, puisque cette Ford Mustang 2024 s’annonce grandiose, notamment grâce à son interface complètement revue, avec l’utilisation de SYNC4 basée sur le moteur 3D Unreal Engine et potentiellement Android ! Rappelons aussi que l’ancienne Mustang était dotée d’un mode Silencieux qui permettait d’abaisser le volume du V8 de 10 décibels. Pratique pour les départs matinaux afin de ne pas trop déranger le voisinage.

Mais cette nouvelle Mustang devrait être la dernière à reposer sur une base 100 % thermique. La prochaine devrait bien être 100 % électrique, car même les États-Unis commencent à vouloir exiger des règles similaires à celles en vigueur dans l’Union Européenne. La Californie compte interdire la vente des voitures thermiques d’ici à 2035 et Los Angeles souhaite même empêcher la construction de nouvelles stations services.

L’Europe vient d’adopter une nouvelle législation concernant les voitures hybrides rechargeables. Celle-ci pourrait mener à la fin anticipée de ce type de motorisation.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles