Le groupe Iliad, maison mère de Free, a fait enregistrer une banque. De quoi relancer les rumeurs d’un lancement d’une banque en ligne pour concurrencer Orange Bank.

La banque en ligne semble être devenue le nouvel El Dorado des entreprises high-tech. Après Orange Bank et le lancement de l’Apple Card, c’est maintenant Free qui est au centre des spéculations.

Inscription au registre international

En 2016, le journal la Tribune publiait une enquête révélant un probablement lancement de Free Bank, avec notamment une marque enregistrée par le groupe Iliad à l’INPI. Trois ans plus tard, le groupe détenteur de Free n’a pas lancé sa banque, mais avance sur le dossier avec une inscription SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication). Il s’agit de l’identifiant unique permettant de repérer une banque, on le trouve en général sur nos RIB. Dans le cas d’Iliad, le code SWIFT est ILIAFRP1XXX.

Ce code concerne une banque dont le siège est au 16 rue de la ville de l’évêque à Paris, soit l’adresse du siège social du groupe Iliad. Le groupe semble donc détenir une marque enregistrée et un identifiant bancaire, deux éléments clés pour lancer son offre.

« Simplicité, innovation et prix attractifs »

Comme le rappel Univers Freebox, le directeur général d’Iliad Thomas Reynaud expliquait en 2017 que le groupe souhaitait protéger sa marque « y compris dans le domaine bancaire ». Il indiquait également « si un jour on devait se lancer dans les services bancaires on devrait être fidèle à nos valeurs : simplicité, innovation et prix attractifs, mais ce n’est pas notre priorité d’aujourd’hui. ».

Si Free décide de lancer une banque en ligne en France, la marque devra donc proposer une offre simple, innovante et à un prix attractif. Difficile de ne pas déjà désigner ainsi nombre d’offres en ligne, que ce soit par des banques comme Fortuneo ou Boursorama, ou des néobanques comme N26 et Revolut. Il faudrait donc voir comment l’opérateur pourrait se démarquer sur ce marché très compétitif.