« Les tablettes sont le futur de l’informatique » et c’est Google qui le dit

 

Après des années à n'être que l'ombre des PC et des smartphones, les tablettes reviennent en force. À tel point que Google a créé une division dédiée à leur développement.

Google Pixel Slate
La Google Pixel Slate

Après avoir connu son heure de gloire fugace dans les années 2010, la tablette tactile s’est rapidement effacée. Malgré tous les efforts des constructeurs, elle n’aura pas réussi à remplacer ni le smartphone ni le PC. Pourtant, quelques modèles ont réussi à perdurer. L’iPad d’Apple tout d’abord, hégémonique, mais aussi la Surface de Microsoft qui a réussi à montrer une autre voie, plus hybride.

Mais, surprise, voilà que le marché connait un sursaut ! Apple décline à tire-larigot, Samsung vient rivaliser, Xiaomi s’invite à la fête… on ne s’y attendait pas, mais voilà qu’en 2020 les ventes d’ardoises sont reparties à la hausse pour la première fois depuis des années. Il n’en fallait pas plus pour motiver Google.

Google mise tout sur les tablettes

Après avoir connu un véritable succès avec la Nexus 7 (et un véritable flop avec la Pixel Slate), Google a finalement compris l’un des principaux problèmes de ce segment : l’OS. Android est clairement mal adapté et c’est pourquoi Google a décidé de lancer Android 12L, une déclinaison pensée pour les grands écrans (tablettes ou smartphones pliables). C’est du sérieux !

Tellement sérieux que 9to5Google a découvert une offre d’embauche pour un « responsable de l’ingénierie pour l’expérience applicative des tablettes Android », à Mountain View évidemment. L’annonce en question précise :

Nous pensons que l’avenir de l’informatique évolue vers des tablettes plus puissantes et plus performantes. Nous nous efforçons de livrer le prochain chapitre de l’informatique en lançant un support uniforme entre nos plateformes et des expériences qui débloquent de nouvelles et meilleures façons d’être productifs et créatifs.

Rien que ça.

All-in sur les tablettes

Parallèlement à cela, ComputerWorld a noté que Rich Miner a modifié sa page LinkedIn. Celui qui a cofondé Android Inc. avant son rachat par Google affirme ainsi être le CTO d’Android Tablets. Il semblerait donc que Google ait créé une division dédiée à ce format.

Il faut dire qu’avec le passage d’Apple à ARM, créant ainsi un appel d’air pour toute l’industrie, on peut s’attendre à un lissage des fonctions entre PC et tablettes. L’iPad M1 par exemple se veut aussi puissant qu’un MacBook Air

Reste à savoir si c’est encore une lubie de Google qui finira dans un placard dans 6 mois (souvenez-vous de Stadia, on a voulu y croire), ou s’il s’agit vraiment du futur de l’informatique…


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles