Les Google Pixel 3 et Pixel 3 XL sont connus de tous, c’est un fait que même leur créateur ne peut ignorer. Il a décidé d’en jouer sur les réseaux sociaux.

Il est presque impossible d’éviter les fuites dans le milieu des smartphones. Les constructeurs font appel à tellement d’acteurs différents que c’en devient incontrôlable. Des fuites plus grosses que d’autres existent cependant.

Par exemple : les Google Pixel 3 et Pixel 3 XL. Après être apparus sur le marché noir ukrainien, les deux futurs téléphones du développeur d’Android n’ont tout simplement plus de secret pour personne. C’est une fuite gigantesque, presque sans précédent dans l’industrie.

Un teaser qui assume pour la conférence Made By Google 2018

Google le sait, et a décidé d’en jouer alors que les deux futurs smartphones seront dévoilés dès demain lors de la conférence Made By Google 2018. Un nouveau tweet nous offre un teaser mystérieux à cette occasion :

Vous l’aurez remarqué : la firme a décidé de ne pas fermer les yeux sur cette affaire, et joue à nous diffuser des extraits de vidéos faites par de nombreux vidéastes américains célèbres pour nous le faire comprendre. Elle est accompagnée de cette mention :

« Donc vous pensez tout savoir… Branchez-vous demain pour le voir de vous-mêmes ».

Stop aux rêves éveillés

Alors que la rumeur veut qu’un Google Pixel Ultra soit également prévu dans le line-up de fin d’année du constructeur et que tout ceci n’était finalement qu’une gigantesque blague, certains y voient la preuve que Google a fomenté l’un des plus grands canulars jamais vus.

Soyons honnêtes : ce n’est pas le cas. Dans sa situation, le constructeur n’a pas d’autre choix que d’assumer que ses smartphones nous sont déjà connus ; il le fait simplement ici avec humour et dérision. Il y a également fort à parier que la conférence de demain sera influencée par cette nouvelle direction prise.

Après, vous pouvez toujours croire à des smartphones complètement différents et me faire manger mon chapeau après la conférence ; j’en serais le premier ravi.