Ce jeudi, pour rendre hommage à Jean-Sébastien Bach, Google a créé un doodle bien particulier. Utilisant l’intelligence artificielle, il est capable de transformer vos partitions en mélodies qui auraient pu être créées par le compositeur allemand.

Ce jeudi marque le 334e anniversaire de Jean-Sébastien Bach. Pour rendre hommage au compositeur baroque, la firme a développé un doodle bien particulier. Il s’agit en effet d’un doodle interactif qui va vous permettre de rentrer des notes sur deux mesures de partition. Une fois la composition terminée, les serveurs de Google vont alors l’analyser et l’harmoniser afin d’en faire une mélodie qu’aurait pu composer Bach.

Pour ce faire, Google explique avoir analysé 306 compositions du « Cantor de Leipzig » afin d’identifier les séquences les plus récurrentes dans son œuvre. Une fois votre composition validée, Google a mis en place des mécanismes d’intelligence artificielle basés sur l’apprentissage machine en repérant les différentes séquences pour faire des liens avec ce qu’a déjà pu composer Jean-Sébastien Bach. Logiquement, les mélodies résultant du doodle utilisent donc fortement le contrepoint.

Huawei s’y est déjà essayé avec Schubert

On notera que l’outil mis en ligne par Google permet de modifier le tempo de la partition, mais également d’ajouter des dièses ou des bémols à chaque note, d’électrifier la musique et même de l’exporter au format MIDI.

Le doodle Jean-Sébastien Bach de Google n’est pas sans rappeler l’initiative de Huawei le mois dernier. Le constructeur chinois s’était en effet targué d’avoir « terminé la symphonie inachevée de Schubert » en analysant toutes les mélodies auxquelles avait pu être exposé le compositeur grâce au Mate 20 Pro. À la différence près que la composition de Huawei exigeait de passer dans les mains d’un compositeur bien humain, Lucas Cantor, pour les arrangements, comme l’expliquaient nos collègues de Numerama.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid