Google a dévoilé une partie de la façade avant du Pixel 4 et ses différents capteurs. On y voit notamment que seulement un seul est dédié à la capture photo, contre deux auparavant.

Le Google Pixel 4 sera un condensé de technologie. Sur sa façade avant, il intègre de nombreux capteurs, expliquant l’épaisseur de sa bordure supérieure. Un point nous a cependant marqué à ce sujet : l’absence de deuxième capteur photo.

En effet, l’image diffusée par Google pour dévoiler les technologies qui se trouvent derrière Motion Sense et Face Unlock montre bien le capteur radar Soli, quatre capteurs dédiés à la reconnaissance faciale (configurée pour ne pas être raciste), donc deux caméras infrarouges, un capteur de luminosité ambiante et de proximité, mais un seul appareil photo frontal. Pour rappel, les Pixel 3 en possédaient deux, ce qui leur permettait non seulement de parfaitement gérer l’effet bokeh des selfies, mais aussi de proposer différents angles de vue (grand-angle et ultra grand-angle).

Plus besoin de deux capteurs

Ce choix était à l’époque étonnant sachant que le Pixel 3 n’avait qu’un seul capteur à l’arrière, suffisant pour proposer à la fois le meilleur mode portrait disponible alors, mais aussi un petit zoom x2 grâce à sa fonction logicielle Super Res Zoom. Un ingénieur de Google nous avait alors expliqué qu’il s’agit d’une question de focale principale. « Personne ne veut « zoomer » dans un selfie pour avoir un gros plan de son nez, on préfère élargir le champ de vision, et pour ça on avait besoin d’un autre capteur ».

Pour ce qui est du mode portrait, on ne se fait pas de souci pour Google qui saura certainement, avec ses deux capteurs infrarouges supplémentaires, amélioré encore plus ses algorithmes déjà présents sur le Pixel 3. Il ne fait aucun doute que le mode portrait du Pixel 4 ne devrait pas décevoir.

Pour ce qui est de l’ultra grand-angle en revanche, c’est une autre histoire. En l’absence d’une réponse de Google pour le moment, nous ne pouvons que dresser des conjectures sur les possibilités disponibles. Il est possible néanmoins que Google ait décidé de se contenter de l’ultra grand-angle en activant le Super Res Zoom par défaut dessus, permettant à l’utilisateur de toujours choisir entre deux focales. La deuxième solution envisageable est également de ne laisser que l’ultra grand-angle et de ne plus avoir à tendre le bras à l’extrême pour prendre un selfie.

Les Google Pixel 4 et Pixel 4 XL sont attendus cet automne. Aucune date précise n’est encore connue.

Google Pixel 4 et Pixel 4 XL : tout ce qu’on sait sur les futurs flagships de Google