Les Google Pixel 4 font confiance à la reconnaissance faciale, au point de ne pas intégrer de lecteur d’empreintes. Hélas, cette dernière a une petite faille qui reste tout de même importante.

Google Pixel 4

Les Google Pixel 4 sont désormais officiels, et nous avons pu en découvrir les moindres atours. Un trait que nous connaissions déjà d’avance est la présence d’un capteur Soli et d’un système de reconnaissance faciale complet, annoncé par le constructeur des mois avant sa présentation.

Pas de lecteur d’empreintes : toute la sécurité du téléphone repose sur ce système. Pourtant, comme l’a découvert BBC, ce dernier n’est pas aussi sécurisé qu’il le faudrait.

La reconnaissance faciale des Google Pixel 4

Nous pouvons l’attester après l’avoir vérifié sur nos Pixel 4 et Pixel 4 XL actuellement en test : la reconnaissance faciale fonctionne très bien, même à un angle complexe ou dans le noir… mais marche aussi lorsque vous avez les yeux fermés.

Aussi, n’importe qui en soirée pourrait profiter de votre sommeil pour déverrouiller votre smartphone à votre insu et en prendre le contrôle. Un petit enfant astucieux pourrait faire valider quelques opérations non voulues à ses parents. Et plus encore, un voleur habile pourrait discrètement vous en délester dans les transports en commun.

Toute la sécurité biométrique de l’appareil repose sur cette reconnaissance faciale. Constater l’existence d’une faille aussi simple est bien dommage, d’autant que la plupart des autres systèmes déjà existants sur le marché (notamment Face ID, qui a lancé la tendance) n’ont pas ce problème. Apple par exemple, demande par défaut votre attention pour déverrouiller l’appareil.

L’alternative qui ne convainc pas

Pour pallier cela, Google pointe du doigt l’existence du « Lockdown mode ». Cette fonctionnalité s’active dans les paramètres > Affichage > Préférences avancées > Affichage sur l’écran de verrouillage, où vous devez cocher « Afficher l’option de blocage ».

Dès lors, à l’appui prolongé sur le bouton de verrouillage, une option « Verrouillé » apparaît pour mettre un terme à la reconnaissance faciale et exiger votre code PIN ou schéma pour débloquer le téléphone. Pour plus de sécurité, il vous faudra donc penser à… désactiver temporairement la reconnaissance faciale dans certains cas.

Voilà qui est à l’exact inverse de ce pour quoi la reconnaissance biométrique est importante et intéressante sur smartphone : l’idée de verrouiller totalement l’accès, sans même y penser, grâce à un code unique et inviolable. On espère que Google mettra à jour le téléphone pour renforcer sa sécurité.