Les cofondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin, cèdent le contrôle d’Alphabet à Sundar Pichai

 

Les deux cofondateurs de Google se retirent de Google... plus précisément de la maison-mère de Google, Alphabet.

Sundar Pichai était déjà président-directeur général de Google depuis le 10 août 2015 à la suite de la restructuration de Google et la création de la nouvelle société Alphabet. Il sera désormais CEO (équivalent de PDG aux États-Unis) d’Alphabet Inc..

Cette annonce a été publiée sur le blog officiel de Google dans une lettre signée par les deux cofondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin.

Aujourd’hui, en 2019, si Google était une personne, ce serait un jeune adulte de 21 ans et il serait temps de partir. Bien que ce fut un immense privilège d’être profondément impliqué dans la gestion quotidienne de l’entreprise depuis si longtemps, nous croyons qu’il est temps d’assumer le rôle de parents fiers d’offrir des conseils et de l’amour (…)

Avec le groupe Alphabet maintenant bien établi, et Google et les autres paris qui fonctionnent efficacement en tant qu’entreprises indépendantes, c’est le moment pour simplifier notre structure de gestion. Nous n’avons jamais été du genre à nous accrocher à des postes de direction lorsque nous pensons qu’il y a une meilleure façon de diriger l’entreprise. Et Alphabet et Google n’ont plus besoin de deux PDG et d’un président. À l’avenir, Sundar Pichai sera le PDG de Google et d’Alphabet. Il sera responsable de la direction de Google et de la gestion de l’investissement d’Alphabet dans notre portefeuille des autres paris. Nous sommes profondément attachés à Google et Alphabet, et resterons activement impliqués en tant que membres du conseil d’administration, actionnaires et cofondateurs. De plus, nous avons l’intention de continuer à parler régulièrement avec Sundar, surtout sur des sujets qui nous passionnent !

D’ailleurs cette lettre est également accompagnée par quelques mots de Sundar Pichai :

Les fondateurs nous ont tous donné une chance incroyable d’avoir un impact sur le monde. Grâce à eux, nous avons une mission intemporelle, des valeurs durables et une culture de collaboration et d’exploration qui nous apportent la passion nécessaire pour venir travailler chaque jour. C’est une base solide sur laquelle nous continuerons de bâtir. J’ai hâte de voir où nous irons ensuite et j’ai hâte de continuer le voyage avec vous tous. 

Ce départ des cofondateurs de Google intervient en pleine polémique au sein des Googlers, où il est question de harcèlement sexuel chez Google. Cette affaire a démarré après l’annonce de la prime de départ d’Andy Rubin, cofondateur d’Android, Larry Page et Sergey Brin avaient alors approuvé un montant de départ de 90 millions de dollars alors que Andy Rubin est accusé de harcèlement sexuel par une ex-salariée de Google.

Les employés de Google avaient organisé ce qui était à l’époque la plus grande manifestation interne : la Google Walkout avait impliqué plus de 20 000 employés dans le monde entier. Peu de temps après, les dirigeants de Google ont été accusés de représailles contre les organisateurs de cette manifestation. Google fait maintenant l’objet de poursuites pour le licenciement de plusieurs employés qui ont aidé à organiser ces actions, ainsi que d’une enquête interne sur le traitement des plaintes de harcèlement sexuel et d’agression.

Les derniers articles

  • Quelles sont les meilleures liseuses en 2019 ?

    Guides d'achat

    Quelles sont les meilleures liseuses en 2019 ?

    14 décembre 201914/12/2019 • 15:00