Google Stadia : un Pac-Man inédit et le prochain jeu Ubisoft à essayer gratuitement

Et c'est à découvrir immédiatement !

 

Attendues depuis l'annonce du service de cloud gaming, les premières démos gratuites sont enfin accessibles sur Google Stadia. Ouvertes à tous et sur n'importe quel support, elles permettent de tester autant la plateforme que de futurs jeux. Et vous avez une semaine pour vous essayer à un Pac-Man exclusif en mode Battle royale ou au prochain titre d'Ubisoft, Immortals Fenyx Rising.

Pac-Man Mega Tunnel Battle

Pac-Man Mega Tunnel Battle // Source : Bandai Namco

Rond comme un ballon et plus jaune qu’un citron, c’est Pac-Man qui déboule par surprise sur Google Stadia avec un titre inédit. Lors de trois journées d’annonces et de contenus exclusifs, le service de cloud gaming a égrainé les noms des premières démos gratuites qui arrivent sur la plateforme. Et Pac-Man est le tout premier à s’y coller dans un jeu inédit.

Jusqu’au 27 octobre, Pac-Man Mega Tunnel Battle va mettre les joueurs curieux à l’épreuve. Le nouveau jeu de Bandai Namco est une exclusivité que Google Stadia sort de son chapeau et qui vient s’inscrire, comme Super Bomberman R Online de Konami, dans la catégorie des jeux multijoueurs. Il pourra accueillir jusqu’à 64 joueurs répartis sur autant de labyrinthes interconnectés. A chacun d’être le Pac-Man le plus malin pour sortir vainqueur de ce Battle royale dans lequel le célèbre bonhomme doit donc manger aussi ses alter ego et pas seulement les fantômes.

Réfléchir à tous les contrôles en même temps

Pour ses 40 ans, Pac-Man se paie ainsi un coup de jeune en se frottant à une nouvelle technologie. « Nous pensions que le moment était le bienvenu pour que ce personnage emblématique du jeu vidéo entre lui aussi dans une nouvelle ère du gaming », explique à Frandroid Pearl Lai, chef de produit chez Bandai Namco. « Pac-Man et le style Battle Royale, ce n’est pas si étrange que cela. Mais avec la technologie de cloud de Stadia, on peut rendre le jeu encore plus grand et jouable sur encore plus d’appareils différents», se félicite-t-on ainsi chez l’éditeur japonais, qui souhaiterait le faire découvrir à de nouveaux joueurs.

Pac-Man Mega Tunnel Battle

Pac-Man Mega Tunnel Battle // Source : Bandai Namco

Chez Bandai Namco, on l’assure : développer un jeu pour Stadia, pensé donc multiplateforme, n’est pas plus compliqué que sur console. Il faut juste réfléchir différemment. « Le principal défi quand on sait qu’un jeu va être joué sur smartphone, PC ou TV, c’est de s’assurer que tous les choix de commandes fonctionneront de manière équitable », confie Frank Hom, producteur du jeu.

« En plus des équipes de conception, nous avons mené des recherches approfondies avec des experts et des joueurs pour créer des commandes qui fonctionnent parfaitement avec la souris et le clavier comme avec une manette traditionnelle. » Pour le moment, les commandes tactiles sont les seules à ne pas être activées, sans doute pas encore assez réactives pour un jeu de Battle royale nerveux.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Un mode « Spectateur » permis par la technologie Stadia

Mais les concepteurs de Pac-Man Mega Tunnel Battle ont également su profiter de la technologie proposée par Google Stadia pour ajouter quelques innovations inédites par rapport aux traditionnels jeux Pac-Man connus depuis les temps ancestraux de la borne Arcade. Si le jeu est massivement multijoueurs avec des labyrinthes interconnectés et donc la possibilité de passer d’un écran à l’autre, il ajoute aussi un mode « Spectateur » qui permettra aux joueurs éliminés de continuer à suivre la partie et même de l’influencer.

Pac-Man Mega Tunnel Battle

Pac-Man Mega Tunnel Battle // Source : Bandai Namco

Périodiquement, les spectateurs pourront voter entre trois « Power-Ups ». Le gagnant entrera dans les labyrinthes restants. « Le mode spectateur n’est pas exclusif aux joueurs éliminés », promet Stéphanie Fawaz, productrice du jeu chez Heavy Iron Studios, le concepteur de ce Pac-Man. « Nous avons également envisagé d’autres raisons de l’activer : pour les personnes qui veulent se familiariser en douceur avec le fonctionnement du jeu, ou pour pouvoir regarder et participer à un jeu auquel leur ami ou une personnalité en ligne joue. » Chez Bandai Namco, on promet aussi d’autres fonctionnalités à l’avenir qui tireront profit des différentes possibilités de Stadia. Mais il faudra encore être patient pour les découvrir.

Les joueurs vont pouvoir s’essayer à ce Pac-Man Mega Tunnel Battle jusqu’au 27 octobre à 18h. Il faudra ensuite patienter jusqu’au 17 novembre prochain pour le voir officiellement apparaître sur Google Stadia. Tout le jeu ne sera pas accessible dans la démo qui proposera pour le moment le mode Elimination et quelques personnalisations.

Les démos : les éditeurs comme les joueurs y gagnent

Annoncée avant le lancement et l’une des innovations les plus prometteuses permises grâce à la technologie de cloud gaming, l’arrivée des démos, censées aussi porter le service, se sera fait attendre. Mais chez Google, on reste confiant sur le déploiement parfois chaotique et compliqué de Stadia, qui continue de susciter autant d’espoirs que d’impatience de voir le service de cloud gaming vraiment décoller.

« La pandémie mondiale a créé un nouveau problème pour les créateurs de jeux : le manque d’événements physiques comme la GDC (conférence des développeurs de jeux vidéo, ndlr) ou l’E3 pour présenter leur travail », rappelle à Frandroid Jack Buser, directeur des jeux et du développement commercial chez Stadia. « Les démos sont une partie importante de la chronologie de pré-lancement pour les éditeurs. Et cela permet aussi une meilleure visibilité auprès des joueurs. On leur offre un moyen d’essayer ces jeux, sur leurs appareils préférés. C’est un outil extrêmement puissant que propose Stadia aux éditeurs. »

Une bibliothèque de titres qui continuent de grossir

Alors, d’autres titres vont en profiter. Attendu courant 2021, on trouve le jeu de stratégie historique et de gestion de civilisation signé Amplitude Studios, Humankind. Déjà annoncé, Immortals Fenyx Rising (sortie le 3 décembre) est également disponible en démo depuis ce jeudi 22 octobre avec une version spécifique à Stadia. Une première pour le jeu d’Ubisoft qui met en scène Fenyx, une demi-déesse partie combattre les dieux grecs. Un jeu qui mêle exploration, combat et mini-puzzle de réflexion dans la Grèce antique, mais à la sauce plus manga que Assassin’s Creed Odyssey.

L’événement Stadia Connect a aussi permis d’annoncer de nouveaux titres pour gonfler son catalogue comme le titre phare de EA, Star Wars Jedi : Fallen Order (24 novembre), ou moins connu comme Phoenix Point, un jeu stratégique au tour par tour qui sortira début 2021.

Des titres exclusifs tels Hello Engineer, une exclusivité Stadia qui se déroule dans l’univers barré de Hello Neighbor (également disponible sur Stadia), et Young Souls (beat them up et RPG) enrichiront l’offre prochainement.

Comment profiter des démos de Google Stadia ?

Bonne nouvelle : il n’y a pas besoin de disposer d’un compte Stadia Pro pour accéder aux démos. Il suffit d’être inscrit sur Google Stadia, même avec un accès gratuit (jeux payants en sus).

Cliquez sur le lien pour accéder directement à la démo ou accédez-y depuis la Boutique Stadia si vous êtes déjà inscrit. Si vous devez créer un compte, vous pouvez cliquer sur le lien pour accéder à Stadia pour vous inscrire. Et il n’y a nullement besoin de rentrer ses coordonnées bancaires pour en profiter

A noter enfin que les démos sont disponibles gratuitement durant sept jours. Il faudra ensuite procéder à l’achat du jeu pour poursuivre son aventure à leur sortie.

Les derniers articles

  • Comment profiter de ses jeux PS5 sur une PS4

    Sony

    Comment profiter de ses jeux PS5 sur une PS4

    22 novembre 202022/11/2020 • 16:00