Google I/O : la maison connectée selon Google va s’ouvrir à la concurrence

Siri va enfin pouvoir causer à votre thermostat Nest

 

Lors de sa conférence Google I/O, l’entreprise américaine a fait un pas dans l’unification des protocoles de la maison connectée. En implantant prochainement Matter, la nouvelle norme de connectivité interopérable entre les objets et les fabricants, dans ses produits Nest, Google va vous permettre de laisser Siri ou Alexa prendre aussi la main.

Google Nest Thermostat

Le Thermostat Nest va pouvoir être contrôlé par Siri ou Alexa grâce à Matter // Source : Google

Avec de plus en plus d’objets connectés à la maison, il devient important qu’ils puissent tous communiquer aisément entre eux. Mais ce n’est pas toujours facile en raison de protocoles et de langages différents. C’est pour cela que la Connectivity Standards Alliance a récemment lancé la norme Matter qui doit venir homogénéiser les usages en proposant un langage commun.

Le projet de simplification a été porté par les principaux acteurs du secteur (Amazon, Apple, Google) afin d’inciter les fabricants, dont certains sont membres de l’alliance (Ikea, Legrand, Assa Abloy, Huawei, Schneider Electric, Signify/Philips Hue, Somfy…), à intégrer le protocole de connectivité IP unifié et libre de droits. Cela va permettre au plus grand nombre d’appareils intelligent d’interagir et de se sécuriser. Et ces derniers seront ainsi certifiés compatibles et fiables, avec un macaron apposé pour plus de visibilité auprès du grand public.

Nest et Android compatibles pour tous

Google a saisi l’intérêt d’afficher rapidement de s’assurer qu’un grand nombre de produits seraient compatibles avec son écosystème et son assistant vocal. Tout en étant aussi compatible avec HomeKit et Siri ou Amazon et Alexa. Mais il est toujours bon d’être le premier à l’annoncer.

Pour montrer son soutien à Matter, Google a profité de sa conférence Google I/O pour annoncer que les produits Nest compatibles ainsi qu’Android allaient intégrer le protocole afin de permettre notamment des configurations simples pour les utilisateurs. Les ampoules connectées, les serrures ou autres prises et appareils vont donc recevoir la possibilité d’être interopérables de manière simple.

Android va également prendre en charge Matter pour faciliter la configuration entre son smartphone ou sa tablette et l’objet connecté. En quelques clics, les applications Android et appareils certifiés Matter pourront interagir pour le bien de votre logement avec Google Home, Google Assistant et pour toutes commandes à passer.

Thread et Matter, l’ultime combo sécurité-fiabilité-rapidité-universalité

Dans un billet de blog, Google a expliqué que Nest, sa branche d’objets connectés pour la maison, pourra ainsi améliorer la connexion et se montrer plus réactif. Le « langage » Matter pourra communiquer avec Thread, l’autre technologie de réseau mise au point avec Apple ou encore Amazon, pour faire fonctionner rapidement et de manière sécurisée les appareils compatibles.

On trouve notamment déjà Thread dans les ampoules Nanoleaf, le Nest Wifi et le Nest Hub 2e génération, ou  encore dans le HomePod mini. Ces derniers appareils maison, en y ajoutant le Nest Hub Max, pourront ainsi devenir des points de connexion pour Matter et renforcer la connexion. Les appareils Nest à écran ou haut-parleur plus anciens seront mis à jour pour s’ajouter à la liste des hubs.

Le Google Nest Hub 2e génération

Le Google Nest Hub 2e génération // Source : FRANDROID / Anthony WONNER

Mais la plus grande surprise est venue de la star maison connectée Google : le thermostat Nest. Celui-ci va également profiter d’une mise à jour pour intégrer Matter. Cela signifie que pour la toute première fois, Siri ou Alexa pourra passer ses ordres vocaux pour gérer le chauffage chez vous. Une petite révolution dans la maison.

Le lancement des appareils certifiés Matter est prévu pour la fin 2021. Mais certains comme les ampoules et rubans lighstrip lumineux Nanoleaf, déjà compatibles avec la configuration de Google, seront disponibles fin juin sur le Google Store.

L’écosystème Google s’enrichit avant de s’ouvrir

Si Matter parle d’universalité, Google n’en oublie pas ses produits actuels qui fonctionnent parfaitement avec son application et son assistant vocal. Pour tout savoir des produits compatibles, l’entreprise de Sundar Pichai a mis en place un « annuaire de la maison intelligente Google ». Il s’agit d’un site centralisant toutes les informations sur les appareils fonctionnant avec Google Assistant présentés par catégories et marques. Vous obtiendrez ainsi des avis, des détails et le meilleur prix !

Pour vos caméras vidéo de surveillance, écrans intelligents et sonnettes vidéo notamment (Arlo, Netatmo, Logitech…), Google va faciliter la vie de chacun en ajoutant la prise en charge de WebRTC, son protocole de communication open source à latence réduite. Cela permet de consulter le flux vidéo sur votre smartphone de manière bien plus fluide.

La caméra Arlo Essential Indoor filme en HD 1080p avec un champ de vision de 130°

La caméra Arlo Essential Indoor filme en HD 1080 p avec un champ de vision de 130° // Source : Arlo

Et puis si le futur protocole unifié a des vertus, s’assurer que les utilisateurs sont d’abord passés par Google, c’est mieux. L’application Google Home va également s’améliorer. Les routines vont être plus simples et plus polyvalentes à appliquer, notamment celle pour votre présence ou absence du domicile. Elles permettront de régler automatiquement l’allumage ou l’extinction des lumières, l’ajustement du thermostat Nest ou de vos interrupteurs connectés, mais aussi vos caméras vidéo même de loin.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles