Huawei a été inculpé par le gouvernement américain. Suite de quoi, l’entreprise elle-même comme le ministre des affaires étrangères chinois réagissent à ces accusations.

Les tensions entre l’Amérique du Nord et la Chine ne cessent de s’aggraver. Et hélas, un constructeur est devenu synonyme de celles-ci : Huawei.

Désormais inculpé par le département de justice américain pour plusieurs chefs d’accusation incluant vol, fraude et obstruction de justice, le constructeur chinois est dans une position compliquée pour 2019. Il reçoit au moins le soutien du gouvernement chinois aujourd’hui.

La Chine apporte son soutien à Huawei

La marque a naturellement tenu à répondre aux dernières actualités juridiques la concernant. Un porte-parole de l’entreprise a ainsi déclaré :

« Huawei est déçu d’apprendre les charges retenues contre l’entreprise. [Elle] n’est pas au courant de mauvaises conduites de la part de madame Meng, et croit que le système juridique américain finira par tirer les mêmes conclusions ».

Surtout, un soutien de taille s’allie au constructeur : le gouvernement chinois. Le ministre des Affaires étrangères a déclaré :

« Nous intimons fortement aux États-Unis de stopper cette attaque déraisonnable envers les entreprises chinoises, incluant Huawei ». Il appelle à ce que le « mandat d’arrestation soit immédiatement retiré » et de « cesser ce genre de demandes d’extradition ».

L’arrestation de Wanzhou Meng, CFO de Huawei et fille du fondateur de la marque, a clairement été le plus gros coup dur dans cette affaire couvrant plusieurs chefs d’accusation.

Des changements de politique interne en Chine

Ce soutien n’est pas uniquement moral. Le gouvernement chinois a également prévu de changer sa politique territoriale afin de permettre à Huawei de contrebalancer les pertes du marché international.

Ainsi, le gouvernement chinois va changer plusieurs développements au sein de son propre pays :

  • Accélération du déploiement de la 5G dans le pays
  • Accélération du déploiement des chaînes 4K
  • Subventionnement des équipements de télévision ainsi que certains produits RA/RV
  • Encourager les citoyens à acheter de producteurs chinois

Si un tel soutien peut paraître étrange, il faut considérer que les services et produits Tech représentent à eux seuls 6% du PIB du pays selon les chiffres de l’Internet Society of China, ce qui est massif. Il y a fort à parier que Huawei représente une très grande partie de ces 6%, faisant que le gouvernement a tout intérêt à soutenir l’entreprise.