Test du Huawei MateBook X 2020 : un design sublime, des performances limitées

PC portables • 2020

Annoncé début septembre en compagnie du MateBook 14, le MateBook X 2020 est disponible sous une seule variante qui réunit un écran tactile Infinite FullView 3K au ratio 3:2 et un processeur Intel Core i5-10210U épaulé par 16 Go de RAM et un espace de stockage NVMe de 512 Go. Il s’agit ni plus ni moins d’une déclinaison du récent MateBook X Pro qui met davantage l’accent sur la mobilité.

 

Introduction

998 grammes pour 13.6 mm d’épaisseur à son point le plus épais. Le nouveau MateBook X cherche à impressionner par son design et sa légèreté, tout autant que par les nouveautés qu’il embarque. Wi-Fi 6, trackpad plus large avec retour haptique, ou encore écran tactile bordeless occupant 90 % de la face avant sont au programme. On fait le point sur le nouveau fleuron du fabricant chinois dans ce test complet.

Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

Toujours en proie aux offensives des États-Unis et mis à mal sur le marché des smartphones en raison de l’embargo de l’Oncle Sam, Huawei continue de développer sereinement sa gamme de PC portables sous Windows 10. Avec le MateBook X 2020, la marque revient frapper sur le segment haut de gamme des ultraportables, quelques mois seulement après avoir lancé son MateBook X Pro. Encore plus léger et petit que ce dernier, le MateBook X mise sur la portabilité ; reste à savoir si les performances sont au rendez-vous pour une série qui veut faire du coude à des références comme le MacBook Air ou les Dell XPS.

Fiche technique du Huawei MateBook X 2020

Modèle Huawei MateBook X 2020
Taille de l'écran 13 pouces
Définition 3000 x 2000 pixels
Technologie d'affichage LCD
Écran tactile Oui
Processeur (CPU) Core i5-10210U
Puce Graphique (GPU) Intel UHD
Mémoire vive (RAM) 16 Go
Mémoire interne 512 Go
Norme Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax)
Version du Bluetooth 5.0
Système d'exploitation (OS) Microsoft Windows 10
Dimensions 284.4 x
Fiche produit

Ce PC a été prêté par Huawei dans le cadre de ce test.

Un design remarquable de finesse et légèreté

Une fois de plus Huawei ravit nos pupilles avec ce laptop ; non pas parce que le fabricant a daigné nous fournir un coloris original par rapport au gris habituel, mais bien, car ses finitions sont en tout point exemplaires. Habillé par un alliage d’aluminium et de magnésium, le MateBook X jouit d’une esthétique sobre, de courbes élégantes et plus globalement d’un design dont on ressent le très grand soin mobilisé pour sa conception.

La couleur verte annoncée par Huawei tire beaucoup plus sur le bleu.

La couleur verte annoncée par Huawei tire beaucoup plus sur le bleu. // Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

Grâce à son châssis et ses dimensions réduites, le MateBook X ne pèse pas plus de 998 g sur la balance. S’il a tout l’air de l’ultrabook par excellence avec ce poids plume, son châssis ne semble pas plus fragile qu’un autre. Le travail d’intégration profite largement à l’écran puisque c’est la première fois que Huawei nous offre un laptop à ce point dépourvu de bordures ; l’effet est très plaisant d’autant que l’écran occupe 90 % de la face avant selon Huawei.

Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

Malgré une diagonale de 13 pouces, l’écran tactile nous laisse un espace confortable pour nos tâches bureautiques. C’est sans doute grâce aux deux arguments cités ci-dessus, mais aussi à l’absence de webcam sur l’écran et au format d’affichage 3:2 que l’on retrouve sur les autres ordinateurs portables de la marque en 2020. Ce ratio permet en outre à Huawei d’avoir plus de liberté pour nous proposer un trackpad doté d’une surface plus généreuse que sur la majorité des laptops de cette catégorie.

Clavier et touchpad : chaque millimètre compte

L’espace est très largement occupé par le clavier sur la largeur, seul un encadrement de deux millimètres tout au plus subsiste sur les côtés. De type chiclet, il permet une frappe rapide, précise et quasi silencieuse avec une course relativement courte de 0.8 mm.

Le clavier conserve allègrement les traces de doigt. Notez que le fabricant nous a fourni une version qwerty de son MateBook X, mais il existe bel et bien avec un layout ISO FR.

Le clavier conserve allègrement les traces de doigt. Notez que le fabricant nous a fourni une version qwerty de son MateBook X, mais il existe bel et bien avec un layout ISO FR. // Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

La machine a beau être petite, les touches sont suffisamment grandes pour apporter un minimum de confort. Seul hic, le rétroéclairage. Celui-ci se contente de deux niveaux de luminosité avec une intensité faiblarde, même avec le réglage le plus lumineux. Le rétroéclairage est pour ainsi dire invisible en pleine journée, et peu convaincant dans la pénombre.

L’écran a beau être de grande qualité, sa réflectance est élevée.

L’écran a beau être de grande qualité, sa réflectance est élevée. // Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

Le pavé tactile utilise lui aussi un bel espace, avec une surface plus généreuse de 26 % selon le fabricant. Son intégration est une belle réussite et Huawei ne s’est pas arrêté là. Il embarque en effet une puce NFC, permettant l’appairage facile d’un smartphone Huawei ou Honor (adieu le sticker obligatoire des précédents modèles), mais aussi un moteur de retour haptique. En réalité, le trackpad ne s’enfonce pas sous la pression d’un clic, mais détecte notre action grâce à une série de capteurs qui déclenchent alors une vibration, que nous interprétons comme un clic. À l’usage, ce système Free Touch est agréable et convaincant. L’application Huawei Free Touch permet en outre de modifier la sensibilité à la pression et la force de vibration afin d’ajuster l’expérience selon nos préférences.

Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

Connectique : le strict minimum

On se doute bien qu’un ultraportable aussi mince n’allait pas arriver avec pléthores de connectiques. Il faut en effet se contenter ici de deux ports USB-C qui acceptent tous deux la charge et le Display Alt Mode. Vu le prix de la machine, dommage que Huawei n’est pas daigné à la livrer avec un hub USB-C. Qu’à cela ne tienne, nous avons tout de même le droit à une prise mini-jack (3.5 mm). L’absence de port Ethernet ne se fait pas vraiment ressentir, le Wi-Fi 6 offrant des performances plus que raisonnables.

Un écran quasi parfait

L’écran est l’un des grands points forts du MateBook X. D’abord grâce à son ratio et à l’espace qu’il occupe, comme nous l’avons vu, mais aussi à sa dalle LTPS et sa résolution 3K qui offrent une excellente qualité d’affichage. Le tactile apporte un plus non négligeable, mais sur un ordinateur portable non convertible la question de l’utilité réelle se pose.

Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

Accompagnée du logiciel Calman, notre sonde colorimétrique Xrite mesure un pic lumineux de 410,50 cd/m², ce qui assure une lisibilité parfaite en toute condition. Notons toutefois qu’il s’agit d’une mesure sur secteur, sur batterie la luminosité est plus faible et peut poser problème lors d’une utilisation en extérieure. Il suffit cependant d’ajuster les paramètres d’alimentation sur « performances optimales » pour retrouver ce pic lumineux, ce qui aura évidemment un impact sur l’autonomie.

Hormis cela, le MateBook X affiche une couverture gamut relativement bonne en couvrant 96,9 % de l’espace sRGB et 74,6 % du DCI-P3. En conservant le mode d’affichage par défaut, nous mesurons une température de couleur idéale avec 6 438 K, le Delta E montre cependant quelques dérives, mais reste précis avec une valeur de 4,16. Heureusement, le centre de configuration graphique d’Intel nous permet d’ajuster quelques préférences en termes de colorimétrie, et donc d’obtenir un rendu plus fidèle. Enfin, le taux de contraste mesuré est de 1509:1, une très bonne valeur pour un laptop, qui promet des noirs suffisamment profonds.

Webcam, micro et haut-parleurs

Pas vraiment de changement notable à constater sur ces trois points. Huawei conserve une recette appréciée du public avec sa caméra de 1MP cachée sous une touche factice du clavier. La qualité de capture n’est pas des meilleurs et l’angle de vue est franchement gênant lorsqu’il s’agit de passer des appels vidéos.

L’emplacement de la webcam permet une confidentialité accrue, mais s’avère gênant pour les appels visio.

L’emplacement de la webcam permet une confidentialité accrue, mais s’avère gênant pour les appels visio. // Source : Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

On retrouve le même système audio que sur le MateBook X Pro, à l’exception que nous avons le droit à deux micros, placés sous le trackpad, au lieu de 4. La captation est toutefois bonne, suffisamment claire et intelligible pour des appels visio. Les 4 haut-parleurs offrent un rendu étonnant pour un ordinateur aussi fin et léger, les basses y sont très limitées, mais la précision semble être au rendez-vous sur le reste du spectre. Le son se projette idéalement dans la pièce et à son maximum le volume est assez important. On évitera cependant de le pousser trop haut pour éviter les distorsions.

Windows 10 et l’écosystème Huawei

Nous sommes ravis de ne retrouver aucun bloatware sur cette machine. À vrai dire, à ce tarif il serait bien mal avisé d’implanter des logiciels tiers.

Le MateBook X arrive avec une version de Windows 10 Famille avec ses dernières mises à jour, et intègre simplement quelques logiciels signés Huawei qui ont pour objectif d’améliorer l’expérience et d’offrir un véritable écosystème aux détenteurs d’appareils Huawei.

L’association d’un smartphone s’effectue via une application centrale nommée PC Manager. Elle réunit plusieurs utilitaires pour assurer la maintenance de l’appareil et intègre un menu « Mon téléphone » qui permet de connecter votre smartphone, de transférer et éditer des fichiers, ou encore d’y faire de la « collaboration multi-écran ». Dommage que cela ne concerne que les téléphones de la marque.

Une biométrie par empreinte digitale uniquement

La biométrie se limite à la reconnaissance par empreinte digitale avec le MateBook X, la caméra n’offre pas la reconnaissance faciale, ce qui se comprend sans mal vu son positionnement.

C’est le bouton d’alimentation qui fait office de capteur d’empreinte. Celui-ci est d’une efficacité redoutable avec Windows Hello : notre empreinte est systématiquement reconnue et le PC déverrouillé en un instant.

Des performances limitées

Performances en bureautique et usage web

S’articulant autour d’un processeur Intel Core i5-10210U (4 cœurs / 8 threads) gravé en 14 nm et d’une partie graphique intégrée Intel UHD Graphics, le MateBook X n’a aucun mal à exécuter la plupart des tâches bureautiques que nous lui confions ni à surfer sur le web.

Il profite des performances de son processeur avec des fréquences comprises entre 2.12 GHz et 4.2 GHz. Cette configuration obtient un score 1 184 points avec notre test Cinebench R20, une performance correcte pour un ultraportable fanless, qui montre tout de même qu’il ne faut pas s’attendre à monts et merveilles.

Le SSD de 512 Go affiche quant à lui des performances remarquables avec un débit qui monte à 3,4 Go/s en lecture séquentielle, pour quasiment 1,5 Go/s en écriture aléatoire.

Performances en jeu : ne lui en demandez pas trop

La puce graphique intégrée d’Intel montre très rapidement ses limites en jeu. Qu’on se le tienne pour acquis, le MateBook X n’est pas un PC conçu pour le jeu vidéo, du moins pas pour des titres gourmands. À titre d’exemple, nous avons réussi à faire tourner Fortnite en bridant le nombre d’images par seconde à 30. Même dans ces conditions, le PC chauffe beaucoup trop quand le processeur est sollicité, comme le montre cette capture issue d’un benchmark réalisé à l’aide de 3DMark. Il atteint quasiment les 90 °C lorsque sa fréquence est poussée en mode Turbo.

On constate finalement que l’absence de ventilateur est préjudiciable à cette puce, qui montre par ailleurs de meilleures performances lorsqu’elle équipe des machines correctement refroidies. Le Dell XPS 13 9300, récemment testé sur Frandroid affiche ainsi un score Cinebench de 1 500 points alors qu’il est équipé du même CPU.

Refroidissement

Soit, les performances du MateBook X sont contenues et réduites dès lors que le PC détecte une température supérieure à la normale. Nous savions cependant d’emblée que face à un ultrabook de ce type nous allions constater quelques concessions. Le refroidissement est toutefois relativement efficace pour une machine qui évacue uniquement la chaleur par conduction ; l’autre avantage est évidemment de profiter d’un fonctionnement des plus silencieux, ce qui est très appréciable pour un ordinateur portable qui se destine avant tout aux nomades numériques et autres étudiants.

Une autonomie correcte, sans plus

À l’instar des performances, l’autonomie est forcément un critère discutable sur une machine aux dimensions contenues. Huawei a choisi de placer une batterie d’une capacité de 42 Wh ici et annonce une autonomie de 9 heures en lecture vidéo.

Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

Tester la durée de vie d’une batterie n’est pas chose facile, tant les usages varient d’un utilisateur à un autre. Dans notre cas, en jonglant entre de la lecture vidéo, de la navigation sur le web, et l’ouverture d’applications diverses, nous avons tenu 6 h 30 avant que l’ordinateur ne nous demande de brancher le chargeur, une fois atteints 20 % de batterie restante. C’est court oui, mais ce n’est pas vraiment un problème à partir du moment où nous avons une prise de courant à proximité, car la charge 65W est relativement rapide et quelques minutes connecter au secteur suffiront pour engranger plusieurs heures d’autonomie.

Prix et disponibilité du Huawei MateBook X 2020

Huawei commercialise son MateBook X 2020 en France contre la somme de 1 499,99 euros. Une seule configuration, celle présentée dans ce test, est disponible en deux coloris : argent et vert. Précisons que sur son site web, Huawei offre une Huawei Watch GT 2 et une sacoche de transport pour l’achat du MateBook X.

Le verdict du Huawei MateBook X 2020

design
9
Avec un design placé sous le signe de la finesse et la légèreté, Huawei réussit un véritable coup de maitre avec son MateBook X. Le trackpad gagne en surface, l’écran perd ses bordures métalliques, le clavier occupe toute la largeur : le travail d’intégration du fabricant est remarquable.
écran
8
La dalle LTPS offre un très bon pic lumineux pour un PC portable. Son ratio (3:2) peu commun est agréable pour travailler, un peu moins pour regarder des films et séries, mais on s’en contente tout à fait. Contraste et colorimétrie sont relativement bons pour offrir un affichage de qualité, mais les créateurs de contenus iront certainement voir vers un modèle plus fidèle.
logiciel
8
Le MateBook X arrive avec un Windows 10 propre, sans logiciel tiers. L’application PC Manager du fabricant offre des fonctions très intéressantes, notamment pour y connecter et réaliser diverses tâches avec un smartphone de la marque.
caméra
6
La caméra offre une meilleure confidentialité, mais l'image est loin d'être bonne. Ajouté à cela, son angle de vision est peu flatteur.
performances
6
Les performances sont, comme on s’y attendait, contenues et moins bonnes qu’avec d’autres références équipées du même processeur. Elles sont toutefois suffisantes pour la plupart des tâches quotidiennes, mais sont encore loin de pouvoir séduire les utilisateurs ayant besoin de polyvalence. Le refroidissement passif impacte les performances, mais le silence qui règne à l’utilisation n’est pas négligeable.
autonomie
6
L’autonomie est tout juste correcte pour un ordinateur qui ne vise pas les performances. Huawei a réduit la capacité de la batterie pour accoucher d’une machine aux dimensions réduites. La charge rapide permet cependant de pallier en partie ce problème.
Note finale du test
7 /10
Le MateBook X brille par un design soigné et très réussi, le travail de Huawei sur ce point est remarquable, aussi bien si l’on évoque le trackpad, l’écran, ou encore le clavier. Ces éléments en font une machine de premier choix pour les nomades numériques. Avec à peine 1 kg sur la balance et une conception solide, le MateBook X est idéal pour aller travailler à peu près n’importe où, à condition de ne pas s’éterniser si aucune prise de courant n’est accessible.

Il faut toutefois bien garder en tête que cette conception légère et silencieuse ne comporte pas que des atouts. Nous avons ainsi noté un déclin des performances par rapport à d’autres ordinateurs portables équipés de la même puce Intel, si cela ne dérange pas les utilisateurs qui cherchent simplement à réaliser des tâches quotidiennes basiques, ce pourrait être un problème de taille pour ceux qui en attendent un minimum de polyvalence.

Les deux points faibles du MateBook X sont donc sans surprise à constater au niveau des performances et de l’autonomie, ce qui est regrettable, car d’autres ultraportables s’en sortent mieux à tarif similaire. Pour le reste et malgré ces reproches, le MateBook X séduira sans peine à condition que vous sachiez à quoi vous en tenir.
Points positifs
  • Superbe design tout en finesse et légèreté
  • Fonctionnement silencieux
  • Un bel écran
  • Charge rapide
  • Intégration clavier / trackpad
  • Compatibilité avec l'écosystème Huawei
  • Section audio appréciable
  • Connectivité (Wi-Fi 6 / Bluetooth 5.0)
Points négatifs
  • Des performances limitées
  • Autonomie tout juste correcte
  • Très peu de connectiques
  • Angle de vue de la caméra
  • Rétroéclairage du clavier insuffisant
  • Tarif

Les derniers articles