Voici la nouvelle Hyundai Ioniq 5 électrique, avec une autonomie en hausse et des fonctions plus pratiques

 

Trois ans après son lancement, la voiture électrique Hyundai Ioniq 5 s'offre une petite mise à jour, pour le moment en Corée. La compacte électrique fait évoluer en douceur son design, mais surtout sa batterie, au profit d'une plus grande autonomie. Mais ce n'est pas tout...

Hyundai commence à proposer une gamme de voitures électriques bien étoffée, avec ses Kona, Ioniq 5 et Ioniq 6, tandis que le Casper pourrait aussi arriver chez nous, afin de rivaliser avec la Dacia Spring. Mais le constructeur ne veut absolument pas se reposer sur ses acquis, bien au contraire.

Quelques évolutions esthétiques

C’est ainsi qu’il offre quelques petites améliorations à sa Ioniq 5, lancée en 2021 sur le marché mondial. Cette information a été relayée par le site chinois It Home, tandis que cette nouvelle version est d’ores et déjà disponible sur le site coréen de la marque. On découvre alors quelques nouveautés en ce qui concerne le design, avec de nouvelles optiques avant et un indicateur de niveau de charge à l’extérieur. Par ailleurs, le becquet installé à l’arrière est un peu plus grand qu’avant.

On note que la longueur est en hausse de 20 millimètres, passant donc désormais à 4,65 mètres, et ce en raison d’un bouclier légèrement redessiné. La version N Line se dote de nouveaux pare-chocs ainsi que des passages de roues retravaillés, entre autres. Enfin, les rétroviseurs-caméras de la compacte ont aussi été améliorés sur la version coréenne, ce qui devrait également arriver en Europe un peu plus tard.

On apprécie également que cette nouvelle version s’offre pour la première fois un essuie-glace arrière, tandis que l’accès à bord se fait par une clé digitale via le téléphone portable ou l’Apple Watch. Mais ce n’est pas tout, car le constructeur coréen a aussi apporté de nombreuses améliorations au poste de conduite de sa star électrique. Outre l’isolation phonique optimisée, on note l’arrivée d’un nouveau volant redessiné.

Quatre indicateurs lumineux font également leur apparition, afin d’indiquer l’état de charge de la voiture. L’ergonomie générale du poste de conduite a été repensé, avec un nouvel accoudoir central qui s’offre un nouveau port USB-C. Le conducteur peut également recharger son smartphone en induction s’il le souhaite. Enfin, et c’est une très bonne chose, la climatisation ainsi que le chauffage des sièges profitent désormais de vrais boutons physiques.

Une autonomie en hausse

Une très bonne nouvelle, puisque l’on sait que le tout-tactile n’est pas forcément une très bonne idée. En ce qui concerne l’info-divertissement, Hyundai a également apporté quelques petites optimisations, avec notamment la prise en charge des mises à jour OTA (over-the-air) à distance. Pour mémoire, cette fonctionnalité était déjà disponible sur la berline Ioniq 6, rivale de la Tesla Model 3.

Et qu’en est-il de la mécanique ? Il semblerait que la gamme de moteurs n’ait pas été retravaillée, alors que la compacte se décline avec des puissances de 125 à 478 chevaux grâce à un boost sur la version N. En revanche, la capacité de la batterie est en hausse de 7 kWh, passant de 77,4 à 84 kWh. Ce qui profite évidemment à l’autonomie, qui est désormais annoncée à 485 kilomètres en cycle mixte, contre 458 kilomètres jusqu’à présent en Corée.

En Europe, il faut s’attendre à une autonomie d’environ 550 km, contre 507 km sur le cycle WLTP actuellement avec la version la plus économe en énergie.

Quid du temps de charge ? Ce dernier n’a pas été amélioré, mais il n’a pas été allongé non plus malgré l’augmentation de la taille de l’accumulateur. Grâce à son architecture 800 volts, ce dernier peut donc toujours être rempli de 10 à 80 % en 18 minutes seulement. Tout comme sa cousine, la Kia EV6. Il faut savoir que la voiture est également équipée de la charge bidirectionnelle V2L, comme c’était déjà le cas auparavant.

En Corée, cette nouvelle Ioniq 5 démarre à partir de 52,4 millions de won, ce qui donne environ 36 252 euros selon le taux de change actuel. Un tarif qui n’évolue pas par rapport à la précédente version. En France, la compacte est affichée à partir de 50 400 euros et n’est pas éligible au bonus écologique. Reste désormais à savoir quand la variante retravaillée arrivera enfin chez nous.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.