Les voitures électriques de Jaguar et Land Rover seront produites en Europe, avec une base chinoise

 

Le virage de l'électrique a déjà commencé pour Jaguar. Le constructeur britannique ne présentera plus de modèles thermiques, et une gamme de voitures 100 % électriques arrive pour 2025. Dans le même temps, la marque fourbit ses armes et compte bien s'associer à un constructeur chinois de renom pour ses voitures électriques.

Jaguar, c’est un constructeur qui ne fait quasiment plus parler de lui en ce moment, et pour cause. Le constructeur a déserté la scène médiatique depuis maintenant quelques années, et seules quelques séries spéciales de modèles thermiques déjà existants, comme la fabuleuse Jaguar F-Type par exemple, font encore parler du constructeur.

La marque a fait le choix de ne plus lancer de nouveaux produits jusqu’en 2025. Pourquoi 2025 ? Tout simplement parce que c’est à partir de cette date que le constructeur britannique entrera dans une nouvelle ère, celle de la voiture électrique. Alors il y a bien évidemment eu le SUV électrique Jaguar I-Pace arrivé en 2018 et qui a coupé l’herbe sous le pied des Audi e-tron, Mercedes EQC et autres BMW iX3, mais d’ici deux ans, ce sera une toute nouvelle génération de voitures électriques qui arrivera.

Les constructeurs chinois ont pris du galon

Concevoir une voiture de A à Z ça coûte cher, très cher même, et les partenariats et autres synergies sont maintenant légion pour réduire les coûts. Et dans ce domaine, ce sont les constructeurs chinois qui mènent la danse. Volkswagen s’est associé à Xpeng, Audi avec SAIC ou encore Stellantis avec LeapMotor. C’est aussi un moyen pour les constructeurs européens de revenir en force sur un marché chinois où ils ont clairement perdu du terrain ces dernières années.

Dans le paysage des constructeurs chinois, Chery est sans doute l’un de ceux qui font le moins de bruit aujourd’hui. Pourtant, la marque a dévoilé l’année dernière une plateforme baptisée E0X qui équipent aujourd’hui deux produits vendus en Chine : la berline Exeed Sterra ES et le SUV Sterra ET. Si vous ne les avez jamais vus, c’est normal, mais vous pourrez peut-être bientôt les apercevoir compte tenu du fait qu’ils devraient arriver sur le Vieux Continent dès cette année sous la marque Exlantix.

Et il semble bien loin où les constructeurs chinois n’avaient que peu de maîtrise en termes d’ingénierie. Il n’y a qu’à voir BYD avec sa plateforme 3.0 et ses batteries Blade. Et justement, Chery s’est largement inspiré de BYD pour sa plateforme, avec notamment une batterie 800 volts intégrée en Cell-to-chassis. Il y a aussi une architecture électronique centralisée, une double triangulation à l’avant et un train arrière multi-bras (comme sur certaines sportives européennes) ou encore quatre roues directrices.

De belles nouveautés à venir chez Jaguar, mais aussi chez Land Rover

Et visiblement, ces caractéristiques ont beaucoup plu à Jaguar, qui est évidemment à la recherche d’une plateforme premium compte tenu de son positionnement en Europe. Jaguar est déjà associé à Chery pour sa production en Chine, et même si le constructeur n’a encore rien officialisé, cette plateforme devrait équiper les futures voitures électriques de la marque.

Le grand retour de Jaguar devrait se faire en 2025, mais un modèle reposant sur la plateforme de Chery pourrait toutefois arriver dès cette année. Il s’agira d’une berline ou d’un SUV dérivé des deux modèles cités plus haut et uniquement destinés au marché chinois. De quoi maintenir la marque en vie avant l’arrivée de plusieurs vraies nouveautés.

Avec l’électrique, Jaguar entend passer à la vitesse supérieure et entrer en concurrence directe avec des marques comme Aston Martin et Bentley. De 2025 à 2027, la marque devrait lancer chaque année un nouveau modèle. Le premier sera une GT à quatre portes qui promet déjà d’être la voiture la plus puissante jamais construite par Jaguar.

On parle déjà d’une architecture 800 volts garantissant des recharges rapides, mais aussi une autonomie de plus de 700 km. L’année qui suivra, ce sera sûrement au tour d’une version SUV de pointer le bout de son nez, reposant sur les mêmes bases.

Defender PHEV

Jagaur faisant partie du groupe Jaguar Land Rover, on ne sait pas encore si le constructeur britannique de 4×4 de luxe bénéficiera de la plateforme de Chery pour ses futurs modèles électriques. L’électrique commence d’ailleurs cette année pour Land Rover, avec un Range Rover 100 % électrique qui arrivera à la fin de l’année.

Land Rover est d’ailleurs formel : le Range Rover électrique sera le modèle « le plus silencieux et le plus raffiné jamais créé ». Évidemment, le silence du moteur électrique va bien aider, mais un système d’annulation active du bruit dans l’habitacle sera également de la partie. Comme dans la Tesla Model S par exemple.

Les performances ne seront pas en reste, puisque cette version électrique est annoncée comme étant « aussi performante que la version V8 », tout en sachant que la version V8 actuelle abat le 0 à 100 km/h en 4,6 secondes. Les capacités tout-terrain, enfin, seront conservées avec une capacité de franchir des guets de 850 mm de profondeur. Comme qui dirait, ça promet !


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.