Test du Lenovo Legion 5 Pro : un monstre intelligemment conçu

Une place sur le podium

Points positifs du Lenovo Legion 5 Pro
  • Un écran au format 16:10 qui fait la différence
  • D'excellentes performances
  • Refroidissement diablement efficace
  • Chassîs robuste
  • Connectique bien fournie
Points négatifs du Lenovo Legion 5 Pro
  • Autonomie faiblarde
  • Webcam et partie audio sans interet
  • Pas de biométrie
  • Clavier peu convaincant en jeu
 

Introduction

Peut-être moins en vue que ses concurrents directs sur le marché gaming, Lenovo n’en ambitionne pas moins de devenir incontournable sur ce secteur. La gamme Legion 5 Pro dévoilée en début d’année est justement là pour enfoncer le clou et démontrer que le fabricant chinois sait ce qu’il fait. Une recette suffisante face à MSI, Asus et autre Gigabyte ? Réponse avec ce test complet du Lenovo Legion 5 Pro.

Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

Dévoilé lors du CES 2021 à côté de trois autres machines dédiées aux joueurs, le Lenovo Legion 5 Pro arrive avec pas mal de nouveautés et d’alléchants atouts sur le papier. On pense en premier lieu à l’intégration d’un écran de 16 pouces dans un format qu’on ne rencontre que très rarement sur un PC portable gaming, à savoir le 16:10, ici avec une définition de 2560 x 1600 pixels et un taux de rafraichissement de 165 Hz.

Lenovo compte sur le couple AMD / Nvidia pour propulser ce laptop au sommet et offrir des performances de premier plan aux joueurs comme aux créateurs. On y retrouve en effet une carte graphique RTX 3070 dont le TGP atteint sa valeur maximale, grâce au Dynamic Boost 2.0, sur ce GPU avec 140 W. Enfin, nous avons droit à un processeur qui a déjà montré de belles choses lors de nos différents tests, en l’occurrence le Ryzen 7 5800H. Pour terminer, on profite d’une nouveauté que l’on retrouve sur l’ensemble de la gamme Legion avec un système de dissipation thermique baptisé Legion ColdFront 3.0, censé améliorer le refroidissement et réduire les nuisances sonores.

Lenovo Legion 5 ProFiche technique

Modèle Lenovo Legion 5 Pro
Taille de l'écran 16 pouces
Définition 2560 x 1600 pixels
Technologie d'affichage LCD
Écran tactile Non
Processeur (CPU) Ryzen 7 5800H
Puce Graphique (GPU) NVIDIA GeForce RTX 3070
Mémoire vive (RAM) 32 Go
Mémoire interne 1 To
Norme Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax)
Version du Bluetooth 5.1
Système d'exploitation (OS) Microsoft Windows 10
Dimensions 356 x 26,85 mm
Poids 2540 grammes
Prix 1 999 €
Fiche produit

Le PC a été prêté par Lenovo pour ce test.

Notre exemplaire de test (référence Legion 5 Pro 16ACH6H) est également équipé d’un SSD NVMe de 512 Go, de 16 Go de RAM DDR4 et d’une dalle de type IPS.

Lenovo Legion 5 ProDesign

Lenovo semble vouloir faire de la sobriété la ligne directrice de sa gamme d’ordinateurs portables gaming, une bonne nouvelle pour ceux qui ne veulent pas quelque chose de trop excentrique et coloré, ou encore avec des LED un peu partout.

Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

Source : Matthieu Legouge pour Frandroid

On peut sans doute reprocher à Lenovo de ne pas avoir pris de risque sur cette partie esthétique. La machine semble classique et ordinaire : hormis le logo rétroéclairé rien ne permet de distinguer une identité visuelle vraiment remarquable comme c’est le cas chez Razer par exemple. Cela dit, on perçoit vite la vocation de ce PC en jetant un œil sur son excroissance arrière avec ses larges évents d’aération et la riche connectique réunie au centre.

Après tout, le design n’est qu’une affaire de goût. L’important est davantage que ce châssis qui mêle plastique et aluminium puisse tenir le choc. Sur ce point, le Lenovo Legion 5 Pro est très bien construit, quand bien même c’est le plastique qui domine dans le choix des matériaux.

On apprécie particulièrement le peu d’espace laissé entre la base et l’écran avec deux petites charnières qui ne montrent aucune faiblesse. La dalle occupe d’ailleurs un bel espace, les bordures de l’écran sont assez fines, et la partie inférieure est bien moins large que celle de la plupart des ordinateurs portables gaming que nous avons vu récemment.

Clavier et touchpad

Le clavier occupe quasiment toute la largeur et Lenovo a eu la bonne idée d’intégrer un pavé numérique ici. Ses touches sont cependant vraiment petites, chose que l’on remarque aussi avec les touches de la ligne de fonction. Au quotidien, le clavier du Legion 5 Pro demande à ce qu’on l’apprivoise. La course des touches est en effet très courte avec un retour bien prononcé. On s’y fait vite pour du traitement de texte et autres, mais c’est une autre paire de manches en ce qui concerne le jeu. Un retour si vif et une course si courte ne sont franchement pas des plus agréables pour jouer, mais faute de mieux, il faudra s’en accommoder.

Enfin, les options de personnalisation de rétroéclairage ne sont pas folles, avec seulement 4 zones RGB. En revanche, la luminosité est bonne et permet d’utiliser ce clavier sans gêne même dans la pénombre.

Le touchpad laisse lui aussi une impression en demi-teinte. Non pas qu’il soit trop étroit ou insuffisamment précis, au contraire, mais seulement parce qu’il est placé trop à gauche pour un usage en tant que droitier. S’il est certes placé sous la barre espace, il est décalé en raison de la présence du pavé numérique. Dans les faits, on l’effleure souvent avec notre paume gauche, et devoir déporter sa main droite pour utiliser le touchpad n’est vraiment pas un atout en faveur de l’ergonomie.

Enfin, on peut regretter le fait que celui-ci soit en plastique et offre une sensation de glisse moins douce qu’un touchpad en verre.

Webcam et audio

La webcam tout comme la partie audio de ce laptop, fait sans conteste partie des points faibles du Legion 5 Pro. Avec une définition 720p et un rendu médiocre, à peine acceptable pour un usage quotidien, la webcam tire également un trait sur la reconnaissance faciale. La biométrie est d’ailleurs complètement absente sur ce PC, puisque nous n’y trouvons pas non plus de capteur d’empreintes.

Les deux minuscules haut-parleurs de 2 W qui équipent cette machine sont à l’image de la webcam : sans grand intérêt. Le son est de faible puissance, déséquilibrée, et les basses sont tout simplement absentes. En bref, rien de bien concluant.

La connectique

La majorité de la connectique est positionnée à l’arrière du PC, chose que nous apprécions sur les PC de ce genre. On profite ainsi d’un port HDMI 2.1, d’un connecteur Ethernet Gigabit, d’un port USB-C 3.2 qui supporte le Display Alt Mode, de 3 ports USB 3.2 et d’un connecteur pour l’alimentation.

Sur le flanc gauche, on retrouve simplement un autre port USB-C, ainsi qu’une prise combo casque et micro. À droite, on trouve un minuscule interrupteur qui permet d’activer et désactiver la webcam, ainsi qu’un dernier port USB-A 3.2.

Lenovo Legion 5 ProÉcran

Lenovo a eu la bonne idée de rompre avec le format 16:9, habituel et classique sur une majorité de laptops, surtout ceux dédiés au jeu. On profite donc d’une dalle de 16 pouces au format 16:10 dans une définition WQXGA, autrement dit 2560 x 1600 pixels. Pourquoi est-ce une si bonne idée ? Simplement car ce ratio ne modifie pas vraiment l’expérience de jeu, qui reste tout aussi agréable qu’en 16:9 ; en revanche, c’est clairement beaucoup plus appréciable en bureautique. On profite d’un espace supplémentaire sur la hauteur, ce qui permet d’afficher plus d’informations à l’écran. C’est par exemple très pratique pour le montage vidéo, et globalement on apprécie d’avoir plus de surface disponible.

Non content d’offrir un écran plus généreux en surface, Lenovo a aussi choisi un écran avec pas mal de potentiel. Certes, la technologie IPS limite le contraste, avec un taux de 1073:1 en mode sRGB, qui monte à 1270:1 en choisissant le mode « default » au sein de l’utilitaire X-Rite Color Assistant.

Comme on peut l’apercevoir sur les deux captures ci-dessous, il est d’ailleurs préférable d’opter pour le mode sRGB (capture de gauche) légèrement plus précis que le mode par défaut. La balance RGB est mieux représentée avec une température de couleurs quasi parfaite (6452 K) et une courbe gamma qui coïncide bien avec la courbe de référence.

En revanche, la mode sRGB limite la luminosité et est prévue pour une utilisation à 120 nits. Dans les faits, nous n’en sommes pas trop loin puisque notre mesure nous indique 109,4 cd/m² avec cette option. Ce mode est à privilégier pour travailler, avec un Delta E très appréciable qui s’affiche avec une moyenne de seulement 2,18 et une valeur max qui montre une petite dérive à 4,25 sur le bleu.

En mode par défaut, la luminosité est excellente avec une valeur maximale de 428,5 cd/m². C’est largement suffisant, d’autant que le revêtement mat de l’écran filtre efficacement les reflets. En revanche, l’activation de l’HDR n’apporte pas grand-chose à cette dalle. La colorimétrie y est moins fidèle avec un Delta E de 3,51 et le signal EOTF n’est pas géré avec précision. Pour terminer, si l’espace sRGB est bien restitué à 95 %, l’espace DCI-P3 n’est pas couvert à plus de 56,2 %.

Enfin, la réactivité de la dalle nous semble très bonne pour le jeu. Avec un temps de réponse annoncé à 3 ms et un refresh rate de 165 Hz, cet écran se montre taillé pour le gaming. On apprécie par ailleurs qu’il soit compatible G-Sync, ce qui n’est pas toujours le cas des écrans qui équipent les ordinateurs portables pour gamers, même avec des cartes Nvidia.

Lenovo Legion 5 ProLogiciel

À chaque démarrage, et de manière aléatoire, McAfee vient nous assener de ses recommandations pour conserver notre machine en sécurité. Comprenez par ici que la version d’essai préinstallée sur cette machine souhaite que nous passions à la caisse. On s’en serait bien passé sur une machine à ce tarif, mais soit, une désinstallation propre peut être réalisée rapidement.

Le Legion 5 Pro arrive avec une suite logicielle nommée Lenovo Vantage. Rien de vraiment percutant comme on peut le voir chez Asus et Gigabyte. L’utilitaire est basique, comme son interface et outre les quelques fonctions pratiques comme le mode de performances et la gestion du rétroéclairage, on regrette que Lenovo veuille aussi nous faire passer à la caisse pour analyser les performances de notre PC contre la bagatelle de 31,20 euros par an !

Lenovo Legion 5 ProPerformances

Comme bien d’autres cette année, Lenovo fait confiance à AMD et son Ryzen 7 5800H pour propulser cette machine. Ce n’est pas le processeur le plus véloce de cette génération de puce, mais il déploie d’excellentes performances et rivalise sans sourciller avec les meilleures puces d’Intel.

Dotée de 8 cœurs et 16 threads, elle offre des fréquences comprises entre 3,2 et 4,4 GHz avec une enveloppe thermique de 45 W. Si c’est en deçà de ce que propose le Ryzen 9 5900HX, on retrouve tout de même un niveau de performances de premier plan, comme le montre nos résultats sous Cinebench R23 pour une puce qui avait déjà su nous séduire lors de nos tests de l’Asus TUF Gaming A15 et de l’Alienware m15 R5.

Les performances se situent justement entre ces deux références, à quelques encablures seulement du laptop d’Asus. Avec 1 394 points en single-core et 12 593 points en multi-core, le Legion 5 Pro est actuellement uniquement devancé par le Ryzen 9 que nous évoquons ci-dessus. Celui-ci est néanmoins plus gourmand en énergie et on le retrouve surtout sur des machines vendues bien plus couteuses. Finalement, c’est sans doute le meilleur choix de processeur pour un laptop gaming cette année.

On profite également de performances idéales pour les tâches bureautiques du quotidien, mais aussi pour les créatifs qui apprécieront la réactivité de cette machine pour l’édition de photos ou le montage vidéo. Le score obtenu avec le benchmark Modern Office de PC Mark 10 est sans appel : notre configuration fait aussi bien que certains PC équipés d’un Ryzen 9 en dépassant les 7000 points, score que seulement une poignée de machines parviennent à atteindre cette année lors de nos tests.

La taille du stockage peut sans doute faire partie des regrets. Avec un SSD de seulement 512 Go, cela risque d’être un peu juste pour la plupart des utilisateurs. Les débits sont corrects, avec 3,4 Go/s en lecture séquentielle et 2,7 Go/s en écriture. Bien sûr, un emplacement est libre pour ajouter un second SSD.

Performances en jeu

Lenovo a placé une généreuse RTX 3070 au sein de ce châssis, avec un TGP qui atteint 140 W en s’aidant du Dynamic Boost 2.0. Les fréquences de fonctionnement montrent cependant que nous avons, en réalité, affaire à un GPU au TGP de base de 115 W. Le fabricant entend bien profiter de l’espace dégagé par ce châssis plus volumineux que d’autres et surtout de son nouveau système de refroidissement.

3D Mark

Nous avons débuté nos benchmarks avec Time Spy Extreme de 3D Mark, un test qui permet de pousser le GPU dans ses retranchements et obtenir un score pertinent à comparer avec d’autres configurations. Le Legion 5 Pro vient balayer la plupart de ces concurrents ici, avec un score graphique de 5297 points, pour un score global de 5164 points. C’est non seulement mieux que la majorité des RTX 3080 au TGP bridé que nous ayons vu passer, mais c’est surtout un score qui est à tout juste quelques petits points du ROG Strix Scar 17, pourtant équipé d’une RTX 3080 au TGP de base de 115 W. Enfin, c’est également un score supérieur à la Radeon RX 6800M que nous avons pu tester au sein du ROG Strix G15 Advantage Edition.

L’ensemble des benchmarks que nous avons effectués révèle un monstre de puissance pour un laptop, l’un des meilleurs cette année sur cette fourchette de prix. On constate notamment des performances en ray tracing supérieures à la majorité des références testées cette année, tout cela avec des températures largement maîtrisées, nous y reviendrons. Évidemment, le Dynamic Boost 2.0 aide cette machine à aller grappiller quelques FPS supplémentaires et des prestations globales un cran au-dessus de cartes similaires avec un TGP max plus limité, comme le ROG Strix G15 (G513QR) qui n’atteint « que » 130 W.

  • Time Spy (Graphics score) : 11 012 points
  • Port Royal : 6 546 points / 30,31 FPS
  • DirectX Ray Tracing feature test : 27,21 FPS
  • Time Spy Stress Test : 96,8 % (stabilité du frame rate)

Cela se traduit aussi par de très bons résultats en jeu, et ce malgré la définition d’écran qui est ici supérieure au simple QHD.

Apex Legends

Le battle royale de Respawn affiche par exemple 136 FPS lorsque l’on place tous les curseurs de qualité au maximum. Il ne faudra que quelques ajustements pour gagner en fluidité et profiter du taux de rafraîchissement de 165 Hz de la dalle.

Red Dead Redemption 2

Nous parvenons à maintenir un framerate supérieur à 60 FPS avec Red Dead Redemption 2. Le monde ouvert est bien profitable ici. Le benchmark intégré au jeu affiche ainsi une moyenne de 62 FPS en ultra.

Benchmarks dans les jeux avec Ray Tracing

Control

L’expérience est très appréciable avec Control. Le titre de Remedy affiche 69 FPS en ultra, et 74 FPS lorsque l’on active le ray tracing et le DLSS. Sans le DLSS, le framerate chute à 42 FPS en moyenne.

Watch Dogs: Legion

Le résultat est plus mitigé avec Watch Dogs : Legion puisque l’activation du ray tracing avec le DLSS sur le mode “équilibré” affiche seulement une moyenne de 50 FPS, une valeur qui chute à 34 FPS sans le DLSS. Il est donc nécessaire de trouver le bon ajustement pour atteindre les 60 FPS, d’abord en sélectionnant le mode “performances” puis en jouant sur quelques paramètres graphiques. En qualité “très élevé”, sans ray tracing, le jeu tourne à 65 FPS.

Cyberpunk 2077

Enfin, le résultat est similaire avec Cyberpunk, une bonne nouvelle qui montre que le jeu a eu le droit à des optimisations efficaces ces derniers temps. Il tourne à 60 FPS en optant pour l’option “élevé”, et à 52 FPS en activant le ray tracing avec DLSS “équilibré”. En revanche, ne comptez pas vous passer du DLSS, auquel cas le framerate tombe au ras de pâquerettes, à 25 FPS.

Dissipation thermique et bruit

Si Lenovo a pu placer une carte graphique généreuse au sein de cette configuration, c’est d’abord grâce à l’espace libéré au sein du châssis, mais aussi à un système de dissipation thermique remanié et particulièrement efficace, baptisé Cold Front 3.0.

Alors que l’on pourrait croire que les températures et les nuisances seraient assez élevées avec ce GPU, il n’en est rien ! Nous n’avons pas une seule fois rencontré le phénomène de thermal throttling durant nos tests et nos sessions de jeux. Le GPU parvient à se maintenir en dessous les 80 °C, tandis que le CPU ne dépasse que rarement les 85 °C, une excellente nouvelle puisque cela signifie que les performances ne vont pas chuter en jeu, ou lors d’une charge de travail importante.

Ce n’est pas aussi glorieux au niveau du bruit, surtout en mode “Performances” où les nuisances sont assez importantes. Cela dit, le compromis offert par le mode “Auto” est idéal pour conserver de bonnes performances globales et réduire les nuisances, le souffle de la machine reste audible, mais est déjà plus contenu. Enfin, le mode “Silencieux” est parfait pour un usage bureautique, avec une ventilation qui ne se met que rarement en route.

Lenovo Legion 5 ProAutonomie

Hélas, Lenovo ne peut pas avoir bon partout, et c’est au niveau de l’autonomie que nous devons faire des concessions, malgré une batterie de 80 Wh. En utilisant la même méthode à laquelle nous avons recours pour l’ensemble de nos tests, le Legion 5 Pro tient seulement 3 heures et 28 minutes en exécutant le test de PC Mark 10, avec un indice de performance de 5 738 points.

C’est léger, certes, mais il faut bien se dire que l’autonomie peut être quasi doublée en recourant au mode silencieux pour un usage exclusivement bureautique. L’autre désavantage ici, c’est bien sûr de devoir emporter un bloc d’alimentation de 300 W ridiculement énorme, un inconvénient majeur pour les nomades, même si on se doute que ce PC cible davantage des joueurs sédentaires.

Lenovo Legion 5 ProPrix et disponibilité

Lancé au tarif officiel de 2 000 euros, le Lenovo Legion 5 Pro est actuellement disponible contre 1 899 euros. Cela reste un investissement assez lourd, qui se justifie néanmoins par le niveau de performances de cette configuration.

Notre avis sur Le Lenovo Legion 5 Pro

design
7
Chacun ira de son avis à propos de l’esthétique de ce laptop, que nous trouvons assez austère. À côté de cela, le design est réussi dans le sens où il ne montre aucune faiblesse de conception. Il s’agit d’un laptop robuste et bien conçu, aux dimensions cependant généreuses et pas vraiment pensées pour un usage non sédentaire.
écran
9
Le format 16:10 change clairement la donne et apporte de la polyvalence à ce laptop pourtant vendu comme étant dédié au jeu. Les créateurs et plus globalement ceux qui ont besoin de puissance de calcul pour travailler apprécieront sans aucun doute l’espace supplémentaire offert ici. Hormis les limites de la dalle IPS, celle-ci affiche une colorimétrie juste, une excellente luminosité, et sait se montrer réactive pour le jeu.
performances
9
Le Legion 5 Pro arrive à se glisser sur le podium des laptops les plus performants testés cette année par nos soins. Le combo AMD / Nvidia fonctionne à merveille et on comprend mieux pourquoi cette machine est plus encombrante que bon nombre. Les performances vont de pair avec le refroidissement, avec un système de dissipation thermique parmi les plus efficaces du marché.
logiciel
6
L’offre en matière de logiciel est loin d’être bonne. On regrette d’abord la présence de McAfee, mais il faut aussi souligner le fait que Lenovo Vantage n’apporte pas grand-chose à l’équation.
autonomie
4
L’autonomie est bien en retrait par rapport à bien des concurrents, et il faut aussi se traîner un chargeur lourd et encombrant. Un point faible certain qui nous amène à conseiller ce laptop davantage à des utilisateurs sédentaires.
caméra
4
Tout comme la partie audio, la webcam offre une expérience médiocre, à la limite du passable.
Note finale du test
8 /10
Ce que l’on attendait du Legion 5 Pro sur le papier se confirme avec ce test. L’idée d’intégrer un écran au format 16:10 sur un PC pourtant destiné aux joueurs est réellement appréciable et on espère que d’autres suivront et s’en inspireront.

Dalle plus généreuse signifie aussi châssis plus imposant. Si l’encombrement est supérieur par rapport à d’autres, cela permet à Lenovo de placer une généreuse carte graphique, un processeur qui fait ses preuves, et aussi un système de refroidissement très convaincant. C’est la recette d’un monstre de puissance, parmi les meilleurs du marché pour le moment en matière de performances sur cette fourchette de prix.

Bien sûr, Lenovo ne pouvait pas avoir bon partout et cocher toutes les cases. On regrette que l’autonomie soit autant en retrait, que le clavier ne se prête pas facilement au jeu, ou encore que la webcam et la partie audio soient à la limite du passable. Mais tout cela passe au second plan si l’on prend en compte le tarif avantageux de cette machine par rapport à ce que propose la concurrence.

A priori, si vous recherchez un laptop performant pour un usage majoritairement sédentaire, le Legion 5 Pro est celui qu’il vous faut.

Points positifs du Lenovo Legion 5 Pro

  • Un écran au format 16:10 qui fait la différence

  • D'excellentes performances

  • Refroidissement diablement efficace

  • Chassîs robuste

  • Connectique bien fournie

Points négatifs du Lenovo Legion 5 Pro

  • Autonomie faiblarde

  • Webcam et partie audio sans interet

  • Pas de biométrie

  • Clavier peu convaincant en jeu

Les derniers articles