Meta travaille finalement à un système de jetons virtuels pour son métavers

 

Le groupe Meta planche sur un projet de jetons virtuels, après l'échec de sa cryptomonnaie, Libra. Ces jetons à échanger pourraient être utilisés dans le cadre du fameux métavers.

Meta
Source : Unsplash Dima Solomin

Meta, qui croit solidement en son métavers, travaille toujours sur la question du système financier à y intégrer. Le groupe propriétaire notamment de Facebook et Instagram envisage donc de créer une monnaie d’échange, via des jetons virtuels. Il s’agirait donc d’un système différent de ce qui avait d’abord été envisagé à partir de 2019, avec la création d’une nouvelle cryptomonnaie. Un projet qui n’avait pas plu aux régulateurs et qui a depuis été abandonné.

Des « Zuck Bucks » dans le métavers

Meta, face à l’inquiétude des marchés financiers, aurait donc changé son fusil d’épaule. Le groupe plancherait maintenant sur un autre système pour monétiser son métavers, à savoir des jetons virtuels qui serviraient de monnaie d’échange.

Le Financial Times nous apprend ainsi que cela serait similaire à ce qui se fait dans les jeux vidéo, par exemple avec les V-Bucks dans Fortnite. Les employés de Meta feraient référence à cette monnaie en gestation en la surnommant « Zuck Bucks », terme bien sûr inspiré du nom du créateur de Facebook, Mark Zuckerberg.

Mais il n’y aurait pas qu’un seul type de jetons. Des « jetons sociaux » ou « jetons de réputation » pourraient aussi être distribués en tant que récompense pour des contributions importantes. Une monnaie spécifique, les « pièces de créateurs » pourrait aussi être attribuée aux influenceurs. Ces derniers pourraient ainsi monétiser facilement leur contenu.

Ce nouveau projet, porté par la branche financière du groupe, Meta Financial Technologies, permettrait à Meta de diversifier ses revenus. Actuellement, ils sont surtout basés sur la publicité ciblée, un modèle qui pose problème aux régulateurs, notamment en Europe, par rapport à la question du respect des données personnelles des utilisateurs.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles