Instagram cède face à Kim Kardashian et Kylie Jenner et fait marche arrière sur son interface

Instagram ne deviendra donc pas TikTok

 

Après une pétition de plus de 200 000 personnes partagée par Kim Kardashian et Kylie Jenner, le patron d'Instagram a indiqué qu'il allait faire marche arrière sur les changements prévus pour la plateforme.

Instagram
Source : Unsplash Deeksha Pahariya

Il n’aura pas fallu longtemps pour qu’Instagram fasse marche arrière. Alors que le réseau social a annoncé il y a plusieurs mois une refonte de son interface, mettant davantage en avant les vidéos et avec des visuels plus larges, la fronde des utilisateurs a été suffisamment importante pour que le réseau social mette en pause son déploiement.

Dans une interview accordée au site Platformer jeudi 28 juillet, Adam Mosseri, patron d’Instagram, a indiqué que le changement d’interface n’allait finalement pas être mené à son terme :

Je suis content que l’on ait pris un risque — si l’on n’échoue pas de temps en temps, c’est que l’on ne pense pas suffisamment gros et que l’on n’est pas suffisamment audacieux. Mais nous devons clairement faire marche arrière et réfléchir. Lorsque nous aurons suffisamment travaillé, nous reviendrons avec une meilleure idée. Donc on va travailler là-dessus.

Pour comprendre ce revirement, un petit retour en arrière s’impose. Depuis quelques mois, Instagram a déployé, auprès de nombreux utilisateurs, une nouvelle interface affichant les photos et les vidéos en plein écran. Celle-ci fait la part belle aux Reels et met en avant des recommandations de contenus venant de personnes que l’on ne suit pas nécessairement sur le réseau social. Cette nouvelle interface a cependant été particulièrement mal reçue, de nombreux utilisateurs considérant qu’elle se rapprochait davantage de TikTok que de l’objectif initial d’Instagram. Adam Mosseri s’en est expliqué une première fois dans une vidéo mise en ligne mercredi sur Twitter. Il indiquait alors que cette nouvelle interface n’était pas parfaite, qu’elle nécessitait encore du chantier, mais qu’il s’agissait clairement de la direction qu’il comptait donner à Instagram.

La fronde de Kim Kardashian et Kylie Jenner

Dans la foulée, ce sont certaines des personnalités les plus influentes de la plateforme, Kim Kardashian et Kylie Jenner, qui ont fait part de leur mécontentement, relayant une pétition — signée au moment de cet article par plus de 230 000 personnes — incitant Instagram à « redevenir Instagram ».

C’est suite à cette gronde qu’Adam Mosseri a finalement fait marche arrière. Auprès du site Platformer, le dirigeant d’Instagram explique trois points posant problème aux utilisateurs : les contenus plein écran, la mise en avant des vidéos, les recommandations de contenus de personnes inconnues et la moindre visibilité des contenus. Pour le patron d’Instagram, les contenus plein écran ont vraiment déplu aux utilisateurs et ne devraient donc finalement pas être déployés davantage. Concernant la mise en avant des vidéos en revanche, le cadre de Meta indique qu’il s’agit bel et bien d’une tendance du réseau social : « Nous avons fait du très bon travail pour les photos historiquement. Nous ne l’avons pas fait pour les vidéos, donc je veux que l’on corrige ça ».

Concernant les recommandations de contenus publiés par des personnes que l’on ne suit pas, Adam Mosseri est conscient du travail à faire pour proposer des contenus plus pertinents pour les utilisateurs : « Les créateurs ont besoin de stabilité, ils ont besoin de distribution, ils ont besoin de pouvoir anticiper leurs revenus, ils ont besoin de se sentir en sécurité. J’essaie de répondre à tous ces besoins pour tous les créateurs. Je veux affirmer que je me soucie des gros créateurs, — mais je veux faire bien mieux pour les petits créateurs que ce que nous avons fait jusqu’à présent ».

Instagram ne laisse pas facilement les utilisateurs supprimer ou désactiver leur compte. On vous explique la marche à suivre depuis un ordinateur, un iPhone ou un smartphone Android.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles