Xbox entre sur le terrain du football français

 

Peu connu pour se faire de la publicité à outrance ou sponsoriser à tout-va, Xbox a pourtant annoncé un partenariat inattendu avec la FFF. Et le plus paradoxal, c'est que cela ne concerne nullement le jeu vidéo, mais simplement ses valeurs à transmettre sur un autre terrain de jeu amateur que la branche gaming de Microsoft veut soutenir.

Xbox FFF

C’est sans doute le partenariat de Xbox le plus inattendu. Et même pas pour concevoir un nouveau jeu vidéo. Ce jeudi 24 mars, la branche gaming française de Microsoft et la Fédération française de football ont annoncé, lors d’un événement organisé au Stade de France, une collaboration qui n’a rien de vidéoludique, mais se veut davantage philosophique et pratique.

« Power your dreams », clame la tagline de Xbox depuis le lancement des Xbox Series X et Series S. Donner de la puissance à ses rêves, les vivre pleinement ou au moins s’en rapprocher : chez Xbox, cela prend toutes les formes possibles, et surtout pour tout le monde. Depuis longtemps, le jeu vidéo s’y conçoit de manière large, avec une volonté d’inclusivité de tous les joueurs, d’accessibilité, de diversité et de tolérance. Des valeurs qui ont trouvé du répondant auprès de la plus grande instance du football français.

Un partage de valeurs

« C’est un projet dont on est très fier »

, lâche sans détour Ina Gelbert, directrice Xbox France, à Frandroid lorsqu’on lui demande étonné pourquoi c’est le premier véritable partenariat Xbox en France et pas sur du jeu vidéo. « Quand on regarde autour de nous les différents domaines qui partagent nos valeurs, le sport ressort en priorité et le football encore plus. S’associer à la FFF pour pouvoir agir au niveau local en France nous semblait une suite logique à notre volonté de permettre aux joueurs et joueuses, notamment des clubs amateurs, d’avoir une meilleure expérience de jeu, tout comme on essaye de le faire de notre côté dans le jeu vidéo. »

Ina Gelbert, directrice de Xbox France
Ina Gelbert, directrice de Xbox France // Source : Capture Xbox TV

Même si Xbox devient « le partenaire gaming officiel » de la FFF, ne vous attendez pas à voir des logos verts partout autour du terrain durant les matches de équipes de France. Pas plus que de consoles aux abords des stades ou Kylian Mbappé vous vantant les mérites d’Halo Infinite. Le football professionnel n’est même pas concerné au premier chef par cette alliance surprise. « Quand j’entends “gaming”, je pense à des gens qui jouent ensemble et qui se connectent les uns aux autres », souligne la patronne de Xbox France. « Là, c’est le côté gaming pour ses valeurs, pas celui de prendre une manette et de jouer seul sur son canapé ».

Et François Vasseur, directeur du marketing et du développement économique de la FFF, de renchérir : « Notre mantra à une époque, c’était “la joie de jouer”. Cet ADN du jeu, on le partage. Le gaming n’est en effet pas le cœur du partenariat. L’engagement va bien au-delà et va toucher les gens sur le lien entre les deux domaines. »

Et pour y parvenir, les deux partenaires ont noué leur collaboration autour d’actions sur le terrain qui tiennent presque plus du mécénat. Car Xbox va lancer son opération Xbox FC qui vise à donner un coup de pouce aux clubs amateurs en débloquant des fonds pour aider à la rénovation des infrastructures et en modernisant les équipements. « On va donner des moyens au football amateur et aux joueurs de jouer dans les meilleures conditions pour qu’ils puissent, pourquoi pas, accéder à leur rêve et faire éventuellement une carrière professionnelle », explique Ina Gelbert.

Xbox, mécène du football amateur

Les modalités du projet et les choix des clubs ne sont pas encore arrêtés, mais devraient. Xbox et la FFF doivent encore formaliser cela avant de lancer les appels à dossier pour les clubs qui voudraient participer. « On ne veut pas que ce soit un one shot. On veut assurer une maintenance et un suivi sur la durée pour que chaque action lancée puisse perdurer », ajoute-t-elle. « On veut avoir un impact local réel avec des effets tangibles et pouvoir se dire qu’on a apporté quelque chose aux clubs sur la durée pour que les efforts initiaux ne soient pas vains. »

FIFA 22
Mbappé ne va pas profiter du partenariat entre la FFF et Xbox // Source : FIFA 22 – EA

Pour accompagner la FFF et Xbox dans ce projet, des personnalités du football professionnel vont se prêter au jeu. Sakina Karchaoui, joueuse du PSG et internationale française, sera l’ambassadrice du programme d’aide au football amateur qui doit s’enrichir d’initiatives au fil du temps. Sa coéquipière en club et en équipe de France, Kadidiatou Diani, et le streamer Domingo seront eux les visages du Xbox Day le 21 mai prochain lors de la finale de l’eCup à Clairefontaine. Une journée ouverte aux clubs amateurs où des ateliers inclusifs seront animés pour avoir les bonnes pratiques sur le numérique comme sur le terrain.

« Un partenariat, pas du sponsoring »

En s’éloignant du jeu vidéo, Xbox ne s’éloigne pas de ses valeurs et va même les porter sur un autre terrain. L’entreprise y a autant à gagner en termes de notoriété générale que d’image auprès de joueurs souvent acquis à la cause de la concurrence PlayStation via notamment l’incontournable FIFA 22. On s’en défend du côté de la firme, mais c’est un point non négligeable à travers son action, même si ce n’en est pas son cœur. « On veut montrer que la marque Xbox et les actions qu’on décide de mener peuvent avoir un impact local », martèle Ina Gelbert. Les valeurs portées sont réelles depuis des années et elles vont pouvoir s’exprimer en dehors du cercle vidéoludique pour montrer que c’est « plus que du football et du jeu vidéo ».

Mais l’investissement est bien là pour Xbox dans le football amateur et non dans le sponsoring de l’équipe de France, moyen facile de se faire connaître et de se montrer. « C’est un partenariat, bien plus que du sponsoring », insiste François Vasseur, même si fondamentalement, côté FFF en tout cas, on veut bien parler d’une forme de sponsoring basée avant tout sur un partage de valeurs. « En faisant ces actions, on va avoir un œil positif de millions de licenciés et pratiquants sur notre investissement et nos engagements qui donnent du sens à qui on est aussi. C’est encore plus efficace qu’une communication média qui serait peut-être moins incarnée. »

Xbox Manette One controleur
Source : Unsplash / Jennifer Szauer

Le partenariat prend acte ce jeudi, mais il n’est que le début, nous assure-t-on. Car d’autres actions sont à venir ensuite, tant les deux acteurs ont de multiples idées en tête. Ils espèrent aussi faire des émules et attirer d’autres partenaires de renom. Car avant le ballon rond, avant la manette, il est avant tout question de communautés de joueurs quels qu’ils soient à sensibiliser à des valeurs sociétales communes autour de la diversité et de l’inclusion. Si cela peut en faire des joueurs de terrain ou de consoles, ce sera toujours ça de pris aussi pour le bien de tous.

 


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles