Le déploiement de Windows 10X débutera fin 2020, en attendant Microsoft a malencontreusement mis un ligne un document qui révèle de nombreux détails du nouvel OS.

Microsoft a accidentellement publié un document interne dédié à son prochain système d’exploitation : Windows 10X. Repéré par WalkingCat, le document était disponible en ligne et donne plus de détails sur les projets de Microsoft avec son prochain OS.

Windows 10X était initialement présenté comme un système d’exploitation pour les appareils à deux écrans, comme la tablette Surface Neo, mais il fonctionnera également sur des ordinateurs portables classiques dès la fin d’année 2020.

Le document révélait également des informations sur le fonctionnement de Windows 10X. Le menu de démarrage se nomme launcher (lanceur) à l’image des éléments d’UI des OS mobiles comme Android et iOS. Quant à la fonction de recherche, elle est repensée afin que les résultats de la recherche sur le Web, ainsi que les applications et les fichiers locaux, soient inclus dans les résultats affichés.

Le lanceur de Windows 10X

Le système d’authentification Windows Hello est désormais conçu pour fonctionner beaucoup plus rapidement en vérifiant l’identité directement lors du réveil de l’appareil, il ne devrait plus avoir d’écran verrouillé comme sur Windows 10 actuellement.

L’écran d’authentification

Les icônes d’applications sont désormais centrées dans la barre des tâches de Windows 10X, au lieu d’être alignées à gauche, et sont plus éloignées les uns des autres, ce qui permet de cliquer plus facilement en mode tactile.

Barre de tâches

Microsoft mentionne également un « Explorateur de fichiers moderne ». Le géant de Redmond travaille donc sur une version plus moderne de l’application UWP (plateforme Windows universelle) de l’explorateur de fichiers traditionnel. Cet explorateur de fichiers devrait probablement être plus convivial et simplifié pour l’accès aux documents stockés dans Office 365, OneDrive et d’autres services de cloud.

On imagine bien que c’est un document de travail, en particulier à cause de la police d’écriture utilisée : Arial au lieu de Segoe. En attendant, on aperçoit le destin de Windows 10X… et cela montre un destin qui va au-delà des PC à deux écrans.