Microsoft confie l’info à l’intelligence artificielle, plusieurs journalistes sont licenciés

Adieu les équipes éditoriales de Microsoft News et MSN ?

 

L'intelligence artificielle peut-être remplacer l'humain dans la sélection et le relais d'informations à l'heure où les fake news sont légion ? Microsoft semble croire que oui. La firme a annoncé cette semaine la suppression de plusieurs dizaines de postes éditoriaux au sein de ses services MSN et Microsoft News. À la place ? Des IA.

Microsoft confie ses médias à des IA

Pour illustration, des bureaux à Kiev, en Ukraine // Source : Alex Kotliarskyi / Unsplash

Ce sont plusieurs dizaines de ses responsables éditoriaux que Microsoft est en train de conduire vers la porte de sortie. Si Microsoft assure que ces licenciements ne sont pas liés aux baisses de revenus publicitaires liées au Covid-19, le groupe n’en remplace pas moins, par des IA, une large partie des équipes œuvrant chaque jour à la sélection et au traitement des actualités relayés sur les portails Microsoft News et MSN. D’après Business Insider, les licenciements annoncés ce vendredi concerneraient une cinquantaine de postes aux États-Unis, tandis que The Guardian en dénombre pour sa part 27 supplémentaires au Royaume-Uni.

Le tri, la sélection et le relai d’informations confié plus largement à l’intelligence artificielle

« Comme toutes les entreprises, nous évaluons régulièrement notre activité », a expliqué Microsoft dans un communiqué adressé à The Verge. « Cela peut entraîner une augmentation des investissements dans certains secteurs [de nos activités] et, de temps en temps, un redéploiement dans d’autres. Ces décisions ne sont pas le résultat de la pandémie actuelle ». Comme le rappelle The Verge, la pandémie de Covid-19 a pourtant affecté de manière notable les revenus publicitaires sur lesquels de nombreux médias, dont les portails chapeautés par Microsoft, dépendent en partie pour assurer leur pérennité.

Cette annonce intervient alors que Microsoft encourage depuis des années ses employés à recourir à l’IA pour trouver des images d’illustration plus facilement, scanner du contenu, ou encore trier des informations.

Les responsables éditoriaux travaillant pour Microsoft News et MSN sont pour leur part chargés de recouper des informations à partir de sources multiples et de relayer les articles les plus importants sur les différents portails de la firme (via les applications News, ou directement sur la page d’accueil par défaut d’Edge, par exemple). Lors du lancement de Microsoft News, il y a deux ans, Microsoft précisait que « plus de 800 responsables éditoriaux » travaillaient pour le service, « depuis 50 sites à travers le monde ».

Les derniers articles