Dans les pas de Chrome, Edge va bientôt s’améliorer encore plus vite

Harder, Better, Faster, Stronger...

 

À compter de septembre, Microsoft déploiera une mise à jour toutes les quatre semaines pour son navigateur. Un cycle plus soutenu pour Edge, qui veut suivre le bon exemple donné par Google Chrome et Firefox en matière de support.

Microsoft veut un suivi encore plus étroit de son navigateur, avec des cycles de mises à jour plus fréquents

Microsoft veut un suivi encore plus étroit de son navigateur, avec des cycles de mises à jour plus fréquents // Source : Microsoft

La fréquence des mises à jour d’Edge va prendre un coup de fouet. C’est en tout cas ce qu’a indiqué Microsoft dans une note de blog datée du 12 mars dernier. On y lit que le navigateur passera sur un cycle de mise à jour plus rapide avec une update publiée toutes les quatre semaines à partir d’Edge 94, toujours attendu pour septembre.

Au travers de cette annonce, Microsoft permet à son navigateur d’adopter le même rythme que celui de son cousin Google Chrome. Pour Chrome, Google annonçait peu plus tôt en mars le passage à une mise à jour toutes les quatre semaines là aussi, et ce au lieu d’un cycle de six semaines à l’origine. Cette nouveauté interviendra à compter de Chrome 94, dont le déploiement devrait se concrétiser au cours du troisième trimestre 2021.

Une fréquence de mise à jour galopante, un peu trop pour certaines structures…

Si l’accélération des mises à jour sur Edge et Chrome a du sens (les deux navigateurs sont basés sur Chromium), cette mesure n’est pas nécessairement pertinente pour tout le monde. Dans son billet, Microsoft semble néanmoins avoir gardé cela à l’esprit.

« Pour beaucoup, l’innovation n’arrive jamais assez vite ! Mais ce n’est pas le cas de tous les clients, en particulier de nos entreprises clientes qui gèrent des environnements complexes et doivent trouver un équilibre entre la diffusion des nouveautés, une planification et des tests rigoureux », admet le géant de Redmond.

Pour accompagner les entreprises, Microsoft prévoit donc, comme Google avec Chrome, une option de stabilité étendue pour Edge. Elle permettra aux entreprises qui choisiront de l’activer d’obtenir des mises à jour toutes les 8 semaines seulement, mais avec un patch de sécurité toutes les deux semaines.

Comme le rappelle Engadget, avec cette mesure conjointe Edge et Chrome rattrapent leur retard sur Firefox. Le navigateur de Mozilla profite en effet de ce rythme plus soutenu depuis le début d’année dernière.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles