Windows 10 Preview : des centaines d’applications Linux arrivent avec leurs interfaces graphiques

 

La build 21364 de Windows 10 dans la branche Insider Dev permet aux applications Linux de proposer une vraie interface graphique.

Windows 10 Preview : des centaines d’applications Linux arrivent avec leurs interfaces graphiques

Le développement de Windows 10 s’accélère à l’approche de la conférence Build de Microsoft, prévue en mai. Alors que l’on attend avec impatience des changements d’interface profonds pour Windows 10 d’ici à la fin de l’année, c’est un autre style d’interface que nous propose Microsoft avec la build 21364 téléchargeable dans le programme Insider.

L’intégration GNU/Linux sur Windows 10 s’améliore grandement

Microsoft annonce l’arrivée du support des interfaces graphiques pour les applications Linux à partir de la build 21364. Depuis plusieurs années, Windows 10 intègre WSL ou Windows Subsystem for Linux, le sous-système Windows pour Linux. Cela permet à Windows 10 d’intégrer une version complète d’une distribution GNU/Linux comme Ubuntu et de proposer, notamment aux développeurs, de télécharger et lancer tous les outils qu’ils connaissent sous Linux. Sauf à bidouiller, ce système était réservé aux applications en ligne de commande, mais il va désormais être possible de bénéficier d’une interface graphique avec un serveur X.

Windows 10 Preview : des centaines d’applications Linux arrivent avec leurs interfaces graphiques

Cela démultiplie le champ des possibles. Désormais Windows 10 va réellement intégrer tout ce que l’on peut faire sous GNU/Linux sans passer par une machine virtuelle classique ou un dualboot, facilitant la vie de ceux qui sont partagés entre Windows et Linux. Microsoft indique notamment que les développeurs pourront utiliser leurs IDE préférés : de gvim aux éditeurs JetBrains en passant par gedit. Le tout reste parfaitement intégré à Windows 10 : on garde le système de fenêtres de Windows 10 et toutes ses applications accessibles en même temps.

Microsoft pointe également une compatibilité native avec les microphones et les haut-parleurs, dont le support pouvait parfois poser problème. La gestion de l’accélération 3D par la puce graphique est également là, permettant de faire tourner des applications métier pour du rendu 3D.

GNU/Linux et Windows sont en pleine collision

Avec cette nouvelle version de Windows 10, il semble clair que Microsoft souhaite faire de son système d’exploitation un incontournable, qui réunirait absolument toutes les applications dont on a besoin : les logiciels et jeux vidéo de Windows 10 et les applications de GNU/Linux.

À l’inverse, l’écosystème GNU/Linux fait aussi de grands progrès de mois en mois pour permettre de faire tourner nativement des applications Windows et notamment des jeux vidéo, à travers des initiatives comme Proton de Valve Software pour Steam.

La guerre de clochers opposant Windows et Linux semble loin derrière nous.

Les derniers articles