Accessibilité et inclusivité : Xbox prend de nouvelles mesures pour accompagner les joueurs

 

Xbox a dévoilé sa feuille de route pour les prochains mois. Aux côtés des améliorations du Xbox Game Pass, de xCloud, des projets de futures consoles ou de matériels, Microsoft a également parlé accessibilité et inclusivité avec de nouvelles fonctions pour faciliter le jeu de tous les joueurs.

Source : Unsplash / Jennifer Szauer

Source : Unsplash / Jennifer Szauer

En ce mois des fiertés et avec l’accessibilité au cœur de ses priorités, il était normal que Xbox n’oublie pas d’inclure tous ses joueurs à sa feuille de route pour les prochains mois, voire les prochaines années. Lors de son briefing What’s next for gaming ?, la firme américaine a dévoilé ses projets pour son service de cloud gaming sur TV et même sur des appareils qu’elle va concevoir, jeté les premiers indices sur ses prochaines consoles ou bien expliqué comment le Xbox Game Pass va évoluer tout comme xCloud.

Mais au milieu de toutes ces annonces, la marque au X n’a cependant pas oublié les 400 millions de joueurs avec handicap qu’elle ne veut pas laisser sur le côté. Car permettre au plus grand nombre de joueurs de profiter de l’expérience Xbox est plus que jamais un message fort pour l’entreprise. Tout son briefing a tourné autour de la façon de susciter de l’engagement et de l’adhésion à son projet Xbox Game Pass, que ce soit avec des supports nouveaux, avec une offre renforcée par l’arrivée de futurs studios et un rythmé effréné de nouveautés, ou bien en améliorant nettement la qualité et la diversité de la proposition.

« Mettre les gens au centre du jeu », a martelé Satya Nadella, le patron de Microsoft : « Leur permettre de jouer à tous les jeux dans les meilleures conditions, où qu’ils soient, quand que ce soit et quel que soit leur support de jeu ». L’inclusion passe par l’accès de tous, quelle que soit leur situation. Inclusion par la différence, mais aussi par les possibilités. Deux visions de joueurs qui peuvent se sentir exclus et que Xbox entend améliorer.

Le jeu vidéo encore plus à l’écoute

Pour rendre le jeu vidéo le plus accessible possible, la branche gaming de Microsoft multiplie depuis longtemps les actions et les engagements. Que ce soit de manière visible avec la conception de la manette adaptative, petite merveille d’ergonomie et de polyvalence pour répondre aux besoins de tous les joueurs handicapés. Ou bien en mettant au point les Xbox Accesibility Guidelines, un guide des bonnes pratiques à destination des développeurs pour leur permettre de concevoir un jeu qui soit accessible au plus grand nombre en tenant compte de multiples paramètres au moment de sa création.

« Nous devons adopter la philosophie du design inclusif », explique Dave McCarthy, responsable des opérations chez Xbox. Pour cela, il faut penser aux petites fonctionnalités qui peuvent apporter de grands changements pour beaucoup. Très prochainement, l’interface Xbox va ainsi s’enrichir d’une fonction speech-to text qui retranscrit les paroles à l’écrit, mais aussi du text-to-speech qui permet de vocaliser les écrits dans les chats entre joueurs. « Il est important que nous apportions la transcription audio pour permettre aux sourds, malentendants et bien d’autres encore de profiter de l’expérience de jeu. Et l’on sait que ce type de fonctions peut aussi servir tout simplement à ceux qui n’aiment pas parler dans les chats », ajoute Dave McCarthy.

Le text-to-speech et speech-to-text arrivent dans le chat des jeux

Le text-to-speech et speech-to-text arrivent dans le chat des jeux // Source : Xbox

Une simple case à cocher dans le menu pour un grand soutien à destination de certains joueurs. Et chez Xbox, on y voit même un autre avantage : cela va permettre de détecter et comprendre certains problèmes de micro « car le son du jeu est différent de celui des discussions » et il n’est pas toujours facile à l’IA d’ajuster correctement lorsque les personnes ne sont pas à 100 % de leurs facultés.

Lutter contre la toxicité des échanges

« Pour avoir une communauté florissante, il faut que le cadre pour elle soit abordable et accessible », souligne le responsable gaming. « Xbox doit se montrer abordable en faisant de sorte que les joueurs se sentent les bienvenus et puissent trouver des contenus qui leur ressemblent, soient aussi divers que les millions de joueurs qui jouent chaque mois ». Et en cela, chez Xbox, on pense aussi à l’inclusivité.

Non contente d’avoir décliné une foultitude de produits dérivés pour la Pride, ajouté des contenus spécifiques pour afficher haut les couleurs arc-en-ciel dans les jeux (le jeu Tell me why qui traite notamment de la transidentité est offert en juin) ou en manette, proposé des films et séries thématiques, l’entreprise prend des mesures pour protéger tous ses joueurs et lutter contre la toxicité des échanges ou des commentaires.

Le jeu vidéo Tell Me Why

Tell Me Why // Source : Dontnod

Car Xbox estime avoir un devoir de « sécurité, protection et accueil » auprès de sa communauté. Une technologie pour lutter contre la toxicité proactivement va être déployée. « Cela a un impact sur l’engagement des joueuses et joueurs les plus vulnérables, et nous ne pouvons tolérer ça », explique-t-on du côté de Seattle.

L’an dernier, un système de filtre automatique des échanges écrits dans les chats avait permis une première épuration. Cette année, la technologie, avec l’aide de Microsoft Research, va être renforcée pour être capable de filtrer aussi les images et vidéos. « Mais nous devons aussi faire attention à éviter la censure automatique en jugeant mal les échanges », reconnaît Kim Kunes, responsable sécurité et confiance chez Xbox. L’IA et le machine learning vont ainsi étudier des millions d’éléments pour être capables d’adapter la technologie selon les différentes cultures des joueurs, les pays, les âges et la tolérance des personnes.

Chaque joueur pourra alors définir ses propres limites selon les types d’interaction. Depuis les paramètres de l’interface, il faudra fixer le seuil de tolérance de chacun. Et pour aider les parents à protéger les enfants des échanges parfois violents, du harcèlement lorsqu’ils sont en ligne, l’application Xbox Family Settings est disponible ainsi que toute une galerie de réglages depuis l’interface web ou de la console.

Les derniers articles