Les serveurs xCloud utiliseront des Xbox Series X dans les « semaines à venir » et ça change tout

 

Microsoft est dans les dernières étapes de la transition de ses serveurs de cloud gaming de la Xbox One S vers la Xbox Series X. Un changement très important en vue pour les jeux et l'expérience des joueurs.

Depuis son lancement en beta en 2020, le service de cloud gaming de Microsoft, aussi appelé historiquement « xCloud », tourne en réalité sur des Xbox One S. Ce n’est pas un secret, Microsoft a déjà expliqué le fonctionnement de son service. Le géant a tout simplement installé des Xbox One S en série dans ses serveurs pour proposer son service. L’avantage immédiat était de rendre théoriquement compatible n’importe quel jeu vidéo Xbox One et donc de faciliter l’adoption par les développeurs.

Le gros désavantage est dans l’explication elle-même : la Xbox One S est une aujourd’hui une vieille machine de jeu dépassée par le niveau technologique des nouveaux titres à venir. Il faut donc faire évoluer tout cela. Phil Spencer, le patron de Xbox, en avait déjà parlé en avril 2021, mais on en sait désormais plus sur ce changement majeur.

« La console la plus puissante arrive sur Azure »

Lors de l’événement What’s Next For Gaming organisé par Microsoft, Kareem Choudhry, qui gère le projet depuis le début, a précisé ce changement.

[Notre service de cloud gaming] sera basé sur la dernière génération de hardware Xbox Series X. Nous sommes dans les dernières étapes du test interne et nous allons mettre à niveau l’expérience pour les abonnés Xbox Game Pass Ultimate dans les semaines à venir. La console la plus puissante au monde arrive sur Azure.

La promesse est claire. Les abonnés au forfait Ultimate pourront dans les prochaines semaines commencer à jouer en cloud gaming sur leur PC ou leurs smartphones en profitant de la puissance d’une Series X.

Pourquoi cette transition est-elle si importante ?

Plus concrètement, cette transition vers la Xbox Series X va entraîner de nombreux changements d’envergure pour le jeu et les joueurs.

Sortie des jeux next-gen

D’abord, et c’est évident, cela va permettre aux futures exclusivités « next-gen » qui ne sortiront pas sur Xbox One d’être proposées sur le service de cloud gaming de Microsoft. Un jeu comme The Medium, qui n’était pas disponible sur Xbox One, ne pouvait pas être proposé sur xCloud jusqu’à présent.

Jouer à la meilleure version d’un jeu

Autre avantage immédiat, les jeux pourront désormais tourner en version Xbox Series X. Cela signifie des effets visuels plus impressionnants à l’écran, une bien meilleure fluidité ou encore des temps de chargement beaucoup plus courts que sur Xbox One S. On comprend aisément qu’il sera préférable de jouer à Outriders ou Forza Horizon 4 en version Xbox Series X plutôt qu’en version Xbox One S.

En allant plus loin, on peut imaginer que les jeux bénéficieront de la fonction FPS Boost qui permet de faire passer des jeux Xbox One à 60 ou 120 images par seconde.

Amélioration de la qualité du streaming

Si vous avez déjà comparé un stream de Google Stadia avec celui proposé par Xbox : l’avantage technologique de Google est indéniable. Cela vient notamment des faibles performances de la Xbox One S. D’une part, augmenter la fluidité des jeux (en les passant à 60 FPS) réduit automatiquement la latence du service. Plus on a d’images à chaque seconde, plus le jeu réagira vite aux actions de l’utilisateur. D’autre part, le hardware de la Series X permet d’encoder et de traiter plus vite les images à envoyer. Enfin, le passage au SSD permettra, on l’espère, de réduire le temps d’attente avant la connexion au service. Aujourd’hui, démarrer un jeu sur xCloud prend beaucoup trop de temps et vient en rupture de la promesse de jeu immédiat du cloud gaming.

De l’aveu même de Microsoft, le hardware de la Series X a été conçu en partie pour être intégré facilement dans un service de cloud gaming. Bien sûr, il faudra attendre de tester tout cela concrètement.

Augmentation la définition

Aujourd’hui les jeux Xbox One S sont rendus au mieux en Full HD 1080p. Microsoft n’avait donc aucun intérêt à proposer un flux de meilleure qualité à ses abonnés et a même choisi de proposer du simple 720p adapté aux smartphones. Le passage à la Series X permet d’imaginer des flux en 4K, à l’image de ce que propose Google Stadia à ses abonnés.

Le vrai démarrage du cloud gaming Xbox

Si l’on met bout à bout toutes les annonces de Microsoft autour du cloud gaming, on comprend que la firme va mettre un vrai coup d’accélérateur autour de son activité jeu vidéo. Si elle tient ses engagements, l’écosystème Xbox aura une tout autre apparence en 2022.

Les abonnés au Xbox Game Pass en particulier pourront accéder à leurs jeux préférés depuis un PC, un smartphone, un téléviseur ou une console sans même avoir besoin de les télécharger et les installer. Le jeu « next-gen » sera accessible sans investir dans une console à 500 euros.

Les derniers articles